Tour de France 2019 (E6) : Teuns s'impose, Ciccone prend le maillot jaune

Tour de France 2019 (E6) : Teuns s'impose, Ciccone prend le maillot jaune©Media365
A lire aussi

Guillaume MARION, publié le jeudi 11 juillet 2019 à 18h00

Ce jeudi, Dylan Teuns (Bahrain-Merida) s'est imposé à La Planche des Belles Filles lors de la 6eme étape du Tour de France 2019, mais c'est Giulio Ciccone (Trek-Segafredo) qui fait la très bonne opération du jour en récupérant le maillot jaune à Julian Alaphilippe pour... six secondes.

Sensation à l'arrivée à La Planche des Belles Filles ! Alors qu'on attendait que les favoris s'expliquent lors de cette 6eme étape du Tour de France, c'est finalement l'échappée du jour qui a fait parler d'elle ce jeudi. Partis très tôt, dès le 2eme kilomètre, avec onze autres coureurs dont trois Français, Dylans Teuns, Giulio Ciccone et Xandro Meurisse forment en effet le podium de cette première grosse étape de montagne de cette édition 2019. Si l'échappée s'est réduite petit à petit suivant les difficultés du jour, deux hommes ont tenu bon et ont notamment résisté au retour du peloton en fin d'étape initié par les grosses équipes, telles que Movistar, Ineos et Groupama-FDJ. A noter, que c'est la première fois en quatre arrivées à La Planche des Belles Filles qu'une échappée réussit à aller jusqu'au bout, preuve de l'énorme performance de Teuns et Ciccone ce jeudi. Derrière, les favoris n'ont pas réussi à reprendre les deux fuyards et se sont donc contentés des miettes. A quelques mètres de la fin, le Belge de la formation Bahrain-Merida a déposé le jeune Italien et a ainsi remporté cette 6eme étape, alors que le coureur de Trek-Segafredo a, lui, ravi le maillot jaune à Julian Alaphilippe, grâce aux jeux des bonifications. Le Français a pourtant tout tenté pour conserver son bien dans le dernier kilomètre, mais a dû rendre les armes pour quelques secondes.


Une hiérarchie se forme chez les favoris

Battu, le Français de Deceuninck-Quick Step limite tout de même la casse au général avec un léger retard. En revanche, une hiérarchie s'est clairement formée entre les favoris de ce Tour 2019. Quatrième et cinquième de l'étape, Geraint Thomas et Thibaut Pinot restent à portée du nouveau leader du classement général, tout comme Egan Bernal et Steven Kruijswijk. En revanche, la journée a été beaucoup plus délicate pour Romain Bardet et Vincenzo Nibali. En méforme durant la dernière ascension, le Français d'AG2R-La Mondiale n'a pas pu suivre le rythme de ses concurrents et a encore perdu gros. 26eme du classement général, Bardet pointe en effet à presque trois minutes de Ciccone (+ 2'57). Le deuxième grand perdant à La Planche des Belles Filles n'est autre que Vincenzo Nibali, si discret depuis le début du Tour de France 2019. A 2'35 de Teuns ce jeudi, l'Italien de Bahrain-Merida est actuellement 20eme et compte presque deux minutes de retard (+ 1'56) sur le nouveau leader. En jaune après La Planche des Belles Filles, Giulio Ciccone tentera d'imiter du mieux possible ses prédécesseurs, que sont Bradley Wiggins (2012), Vincenzo Nibali (2014) et Christopher Chroome (2017), qui avaient réussi à garder la tunique tant convoitée jusqu'aux Champs-Elysées.



CYCLISME / TOUR DE FRANCE 2019
6eme étape - Mulhouse-La Planche des Belles Filles (157km) - Jeudi 11 juillet 2019
1- Dylan Teuns (BEL/Bahrain-Merida) en 4h29'03
2- Giulio Ciccone (ITA/Trek-Segafredo) à 11"
3- Xandro Meurisse (BEL/Wanty-Gobert) à 1'05
4- Geraint Thomas (GBR/Ineos) à 1'44
5- Thibaut Pinot (FRA/Groupama-FDJ) à 1'46
6- Julian Alaphilippe (FRA/Deceuninck-Quick Step) à 1'46
7- Nairo Quintana (COL/Movistar) à 1'51
8- Emanuel Buchmann (ALL/Bora-Hansgrohe) à 1'51
9- Jakob Fuglsang (DAN/Astana) à 1'53
10- Mikel Landa (ESP/Movistar) à 1'53
...

Classement général après 6 étapes (sur 21)
1- Giulio Ciccone (ITA/Trek-Segafredo) en 23h14'55
2- Julian Alaphilippe (FRA/Deceuninck-Quick Step) à 6"
3- Dylan Teuns (BEL/Bahrain-Merida) à 32"
4- George Bennett (NZL/Jumbo-Visma) à 47"
5- Geraint Thomas (GBR/Ineos) à 49"
6- Egan Bernal (COL/Ineos) à 53"
7- Thibaut Pinot (FRA/Groupama-FDJ) à 58"
8- Steven Kruijswijk (PBS/Jumbo-Visma) à 1'04
9- Michael Woods (CAN/Education First) à 1'13
10- Rigoberto Uran (COL/Education First) à 1'15
...

La vie des maillots

Maillot jaune : Giulio Ciccone (ITA/Trek-Segafredo)

Lâché dans les dernières mètres par Dylan Teuns, le jeune Italien de Trek-Segafredo se consolera aisément en se parant du maillot jaune à l'issue de cette 6eme étape. Bien aidé par Julien Bernard, son coéquipier, dans l'avant-dernier col, Ciccone devrait passer une étape bien plus calme vendredi entre Belfort et Chalon-sur-Saône. En revanche, la suite sera certainement plus mouvementée pour lui.

Maillot vert : Peter Sagan (SLQ/Bora-Hansgrohe)

Pour cette première étape de montagne, la journée a été plutôt tranquille pour le Slovaque. Si Michael Matthews a pris un point lors du sprint intermédiaire, Sagan compte toujours une solide avance sur l'Australien (+ 46). La 7eme étape sera certainement plus haletante pour lui.

Maillot à pois : Tim Wellens (BEL/Lotto-Soudal)

En prenant 26 points durant cette 6eme étape, le Belge a créé un petit écart en tête du classement des grimpeurs. Alors qu'il comptait huit points d'avance sur Skujins hier, Wellens en compte désormais 13 sur Ciccone, le nouveau maillot jaune.

Maillot blanc : Giulio Ciccone (ITA/Trek-Segafredo)

Deuxième de l'étape du jour et désormais maillot jaune, l'Italien prend également le maillot blanc de meilleur jeune. Avec 53 secondes d'avance sur Egan Bernal, Ciccone aura donc un deuxième maillot à défendre ces prochains jours. En jaune, il laissera le Colombien se parer de blanc lors de la 7eme étape.

Combatif du jour : Tim Wellens (BEL/Lotto-Soudal)

Parti dans l'échappée du jour, le Belge a fait le boulot pour conserver son maillot de meilleur grimpeur et est logiquement récompensé de ses efforts depuis le début du Tour de France 2019.

Le programme du lendemain
7eme étape - Belfort - Chalon-sur-Saône (230km) - Vendredi 12 juillet 2019

Vos réactions doivent respecter nos CGU.