Tour de France 2019 (E5) : Sagan tient sa victoire !

Tour de France 2019 (E5) : Sagan tient sa victoire !©Media365
A lire aussi

Aurélie SACCHELLI, publié le mercredi 10 juillet 2019 à 17h32

Arrivé à trois reprises dans le Top 5 des étapes depuis le début du Tour de France, Peter Sagan (Bora-Hansgrohe) a signé sa première victoire de l'édition 2019 ce mercredi à Colmar et conforte ainsi son maillot vert. Dixième, Julian Alaphilippe (Deceuninck-Quick Step) conserve son maillot jaune, avant l'étape très attendue de La Planche des Belles Filles.

En 2014 et 2015, Peter Sagan était parvenu à finir sur les Champs-Elysées avec le maillot vert sur les épaules sans avoir remporté la moindre victoire d'étape. Même si le Tour de France 2019 ne fait que commencer, le Slovaque de 29 ans aurait pu penser qu'il partait sur le même rythme, après avoir terminé deuxième de la première étape, cinquième de la troisième et quatrième de la quatrième. Mais le coureur de Bora-Hansgrohe a attendu la cinquième étape pour mettre les choses au point, en s'imposant au sprint à Colmar, tout de vert vêtu, au terme de la première étape vraiment accidentée (deux côtes de 2eme catégorie et deux côtes de 3eme catégorie au programme) de ce Tour, qui a vu seulement 77 coureurs (sur 176) terminer dans le même temps que le vainqueur. Les purs sprinteurs (Viviani, Ewan, Laporte...) ayant été lâchés dans l'avant-dernier côte, Peter Sagan apparaissait comme le favori pour remporter ce sprint de costauds, tout en force. Et il y est magnifiquement parvenu, devant Wout van Aert (qui en profite pour grappiller des secondes au classement général) et Matteo Trentin, et qui récompense ainsi le travail effectué tout au long de la journée par son équipe Bora-Hansgrohe.

Skujins et Costa n'ont pas résisté au peloton

Bora-Hansgrohe, mais aussi Sunweb et Deceuninck-Quick Step sont en effet restés à l'avant du peloton pour éviter que l'échappée du jour, composée de Mads Würtz Schmidt (Katusha-Alpecin), Tim Wellens (Lotto Soudal), Toms Skujins (Trek-Segafredo) et Simon Clarke (EF Education First), qui ont pu partir après 25 kilomètres de course alors que les tentatives précédentes, notamment menées par Thomas De Gendt (Lotto-Soudal), avaient échoué, ne prennent trop d'avance. Le quatuor a ainsi vu son avance grimper jusqu'à 2'15, mais pas plus. Skujins a été le premier à lâcher ses acolytes, en accélérant à 37km de l'arrivée, mais finalement, il a été repris quinze kilomètres plus tard, peu après ses compères du jour. Le Portugais Rui Costa (UAE Emirates), ancien champion du monde, a alors tenté sa chance à son tour, en solitaire comme il en a l'habitude, mais il a été repris avant la flamme rouge. Cette étape s'est donc jouée au sprint avec les plus forts, et le maillot jaune Julian Alaphilippe s'est même mêlé à la lutte, pour finir dixième. Il conserve donc son beau maillot, avant l'étape très attendue de jeudi, entre Mulhouse et La Planche des Belles Filles, où on devrait assister à une première explication entre cadors, et voir si Alaphilippe est en mesure de garder sa tunique quelques jours de plus.

CYCLISME / TOUR DE FRANCE 2019
5eme étape - St-Dié-des-Vosges - Colmar (175,5km) - Mercredi 10 juillet 2019
1- Peter Sagan (SLQ/Bora-Hansgrohe) en 4h02"33
2- Wout van Aert (BEL/Jumbo-Visma) mt
3- Matteo Trentin (ITA/Mitchelton-Scott) mt
4- Sonny Colbrelli (ITA/Bahrein-Merida) mt
5- Greg van Avermaet (BEL/CCC) mt
6- Julien Simon (FRA/Cofidis) mt
7- Michael Matthews (AUS/Sunweb) mt
8- Nils Politt (ALL/Katusha-Alpecin) mt
9- Jasper Stuyven (BEL/Trek-Segafredo) mt
10- Julian Alaphilippe (FRA/Deceuninck-Quick Step) mt
...

Classement général après 5 étapes (sur 21)

1- Julian Alaphilippe (FRA/Deceuninck-Quick Step) en 18h44'12
2- Wout Van Aert (BEL/Jumbo-Visma) à 14"
3- Steven Kruijswijk (PBS/Jumbo-Visma) à 25″
4- George Bennett (NZL/Jumbo-Visma) à 25″
5- Michael Matthews (AUS/Sunweb) à 40″
6- Egan Bernal (COL/Ineos) à 40″
7- Geraint Thomas (GBR/Ineos) à 45″
8- Enric Mas (ESP/Deceuninck-Quick Step) à 46″
9- Peter Sagan (SLQ/Bora-Hansgrohe) à 50"
10- Greg van Avermaet (BEL/CCC) à 51″
...

La vie des maillots

Maillot jaune : Julian Alaphilippe (FRA/Deceuninck-Quick Step)

S'il n'avait pas porté le maillot jaune, Julian Alaphilippe aurait sûrement attaqué durant cette étape au profil qui lui convenait si bien. Mais le coureur français a préféré économiser son énergie, et s'est « contenté » de disputer le sprint, son coéquipier Elia Viviani étant lâché, et il a pris une belle dixième place.

Maillot vert : Peter Sagan (SLQ/Bora-Hansgrohe)

Journée de rêve pour Peter Sagan, qui a plus que conforté son maillot vert en remportant la douzième étape de sa carrière sur le Tour de France et en prenant 10 points au sprint intermédiaire. Pendant ce temps, certains de ses rivaux ont été lâchés dans la (moyenne) montagne.

Maillot à pois : Tim Wellens (BEL/Lotto-Soudal)

Porteur du maillot à pois depuis dimanche, Tim Wellens a pris de l'avance en partant dans l'échappée du jour pour prendre dix points supplémentaires. Il en compte désormais huit d'avance sur Tom Skujins, mais avec trois cols de 1ere catégorie au programme de jeudi, son maillot ne tient sans doute plus qu'à un fil.

Maillot blanc : Wout Van Aert (BEL/Jumbo-Visma)

Wout van Aert voulait le maillot jaune le jour où Julian Alaphilippe l'a pris à Epernay, et depuis, le Belge continue de se montrer. En terminant deuxième à Colmar, il a grappillé six secondes de bonification, ce qui lui permet de revenir à quatorze seconde d'Alaphilippe et de prendre plus d'avance au classement du meilleur jeune.

Combatif du jour : Toms Skujins (LET/Trek-Segafredo)

Membre de l'échappée du jour partie au 25eme kilomètre, le champion de Lettonie a lâché ses compères pour partir en solitaire lors de la dernière heure de course. Il a finalement été rattrapé par le peloton, mais sa combativité a été récompensée.

Le programme du lendemain
6eme étape - Mulhouse - La Planche des Belles Filles (160,5km) - Jeudi 11 juillet 2019

>>>Les classements du jour

Vos réactions doivent respecter nos CGU.