Selfies et autographes sont à éviter pour les coureurs du Tour

Selfies et autographes sont à éviter pour les coureurs du Tour©Panoramic, Media365

Marie Mahé, Media365 : publié le jeudi 30 juin 2022 à 21h40

En raison de la recrudescence de cas de Covid-19, Christian Prudhomme, le patron du Tour de France, déconseille aux coureurs de faire des selfies et de signer des autographes.



J-1 avant le grand départ de l'édition 2022 du Tour de France. Cette prestigieuse course cycliste s'élance dès ce vendredi, du côté de Copenhague au  Danemark, pour se terminer le dimanche 24 juillet prochain. Depuis quelques semaines, on assiste, notamment en Europe, à une recrudescence de cas de Covid-19. Par conséquent, certaines des formations qui participent à l'épreuve ont d'ores et déjà été obligées de revoir leurs plans et certains effectifs ont même dû être modifiés. En effet, pas moins d'une demi-douzaines de coureurs ont dû être remplacés. Cette année, les organisateurs de la Grande Boucle ont indiqué qu'un coureur testé positif au Covid-19 durant la course ne sera alors pas obligé de partir, s'il n'a alors pas de symptômes.

"On n'imaginait pas ça il y a encore un mois..."

Ce jeudi, Christian Prudhomme a invité l'ensemble du peloton à éviter les selfies mais également les autographes. A ce sujet, et dans des propos rapportés par l'AFP, le patron du Tour de France, qui invite au respect des gestes barrières, a ainsi notamment déclaré : "Les messages que l'on fait passer aux coureurs, c'est de refuser les selfies et les autographes. On n'imaginait pas ça il y a encore un mois, c'est comme ça, il faut faire avec. Le Tour de Suisse a été un vrai avertissement pour les équipes quand, à la surprise générale, une trentaine de coureurs ont dû rentrer chez eux. Sachant que le Tour de France est essentiel pour elles, les équipes ont serré la vis. Il faudra des perches, des masques. On va distribuer 40 000 masques aux accrédités appelés à parler aux coureurs qu'il faut évidemment protéger." Prudhomme en a également profité pour mettre en avant l'accueil des Danois : "La ferveur est ici très impressionnante, elle est au moins aussi forte dans les villes départ et arrivée ou traversées par la course."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.