Pour Virenque, Alaphilippe doit faire un choix

Pour Virenque, Alaphilippe doit faire un choix©Media365
A lire aussi

Paul Rouget, Media365 : publié le samedi 03 juillet 2021 à 11h42

Désormais septième du Tour après avoir raté le coche lors de la septième étape, Julian Alaphilippe doit "prendre une décision" pour la suite de la Grande Boucle selon Richard Virenque.


Il n'a pas pris le bon wagon. Alors que la septième étape du Tour de France entre Vierzon et Le Creusot, la plus longue du Tour de France depuis 2000 avec 249 kilomètres, semblait taillée pour lui, Julian Alaphilippe (Deceuninck - Quick Step) n'a pu prendre part à l'échappée, au contraire de son coéquipier Kasper Asgreen, cinquième à l'arrivée d'une étape remportée par Matej Mohoric (Bahrain-Victorious). Le champion du monde, premier maillot jaune de cette Grande Boucle 2021 puis maillot vert, avant de céder sa tunique de meilleur sprinteur à son partenaire Mark Cavendish, a lui pris la 19e place et pointe désormais à 4'23" de Mathieu Van der Poel, leader depuis la deuxième étape. "J'ai beaucoup souffert à la fin, donc je suis content d'être resté dans le premier groupe. Je continue de prendre les jours les uns après les autres. Jusqu'à présent je me sens bien, mais le jour où ce sera trop dur et où je ne pourrai pas suivre, je verrai. Mais en tout cas, je n'ai vraiment aucun stress, je profite vraiment de ma course", a confié à l'arrivée un Français qui s'attend à "un week-end très dur".

Virenque : "Il le gagnera quand il le voudra"

Et la huitième étape, samedi, va lui permettre de retrouver le Grand-Bornand, où il avait remporté sa toute première étape sur le Tour en 2018. Un endroit où il a donc "vécu des moments inoubliables". Et il espère récidiver à l'occasion de première étape de montagne. Mais quelles peuvent-être ses ambitions lors de la suite de la course ? Pour Richard Virenque, "il va devoir prendre une décision et il va le faire maintenant. Soit il joue le général, soit il perd du temps pour viser d'autres étapes. Une chose est sûre, s'il est à dix minutes de Pogacar, vu son état de forme, il gagnera d'autres étapes sur ce Tour, et pourquoi pas celle du Mont Ventoux (le 7 juillet, ndlr)", a déclaré au Parisien le recordman de victoires du classement de la montagne (7), qui a ensuite évoqué un possible sacre d'Alaphilippe sur le Tour : "Je connais bien Julian et je sais qu'il le gagnera quand il le voudra. Mais pour cela, il faut se le mettre en tête dès le mois d'octobre lorsque le parcours est dévoilé et ne travailler que pour ça. Lui, il a visé d'autres objectifs cette saison et on ne remporte pas le Tour en arrivant comme ça, sans l'avoir spécialement préparé."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.