Pogacar affirme ses ambitions

Pogacar affirme ses ambitions©Panoramic, Media365
A lire aussi

Mathieu WARNIER : publié le lundi 07 septembre 2020 à 21h20

Initialement venu sur le Tour de France pour apprendre aux côtés de Fabio Aru, Tadej Pogacar a confirmé face à la presse avoir un appétit grandissant et être prêt à défier Primoz Roglic pour le maillot jaune.

« L'appétit vient en mangeant », c'est ce que doit se dire Tadej Pogacar. Alors que son équipe UAE Team Emirates l'a engagé sur le Tour de France à seulement 21 ans afin d'apprendre dans les roues de Fabio Aru ce qu'est la Grande Boucle, le jeune slovène en veut toujours plus. Débarrassé de son aîné italien, contraint à l'abandon ce dimanche, Tadej Pogacar a confirmé ses ambitions grandissantes face à la presse ce lundi lors de la première journée de repos malgré ses liens d'amitié avec son compatriote Primoz Roglic, porteur du maillot jaune. « C'est une course. Il est évident que nous nous respectons mais l'un ne va pas attendre l'autre. C'est une compétition et tout le monde veut gagner. »


Pogacar : « Vous pouvez bien plus ressentir le stress et le chaos »

Pour son premier Grand Tour, en 2019, Tadej Pogacar a terminé troisième du classement général du Tour d'Espagne avec trois victoires d'étape et le maillot blanc de meilleur jeune. Pour ses débuts sur le Tour de France, le prodige slovène est sur des bases tout aussi élevées avec le maillot blanc porté trois jours et, déjà, un succès sur la 9eme étape au sprint face à Primoz Roglic. Mais, à l'entendre, la différence entre les deux courses est palpable. « C'est bien plus dur, vous pouvez bien plus ressentir le stress et le chaos, pas seulement dans le final mais également dans les derniers kilomètres », a déclaré Tadej Pogacar. Le Slovène a également confié que, s'il se sentait bien, il ne s'attendait pas à vivre une telle semaine. « Je suis surpris d'être aussi bien, ajoute-t-il. Je savais que j'avais un très bon niveau mais je ne m'attendais pas à une victoire d'étape. » Reste maintenant à voir s'il pourra maintenir son niveau sur les deux dernières semaines de course qui s'annoncent corsées.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.