Martin : "Si je commence à réfléchir à ça, j'arrête"

Martin : "Si je commence à réfléchir à ça, j'arrête"©Media365

Thomas Siniecki : publié le lundi 21 septembre 2020 à 20h54

La victoire de Tadej Pogacar sur le Tour de France charrie inévitablement son lot de commentaires à propos du dopage. Guillaume Martin a été abondamment questionné sur le sujet.



Guillaume Martin a fait la tournée des médias lundi, en tant que meilleur Français du Tour 2020 qui s'est achevé dimanche (onzième place pour le grimpeur de Cofidis). Interrogé sur les performances hallucinantes de Tadej Pogacar, il a notamment dit sur RTL : "Je n'ai pas envie d'avoir de soupçon." Il regrettait aussi "l'omerta des autres sports", alors que le cyclisme vit avec le dopage. Sur RMC, il s'est montré un peu plus précis : "Je trouve ça normal que les journalistes aient des doutes, c'est votre boulot. Mais moi, je ne peux pas me permettre d'avoir des suspicions, sinon je ne fais plus mon métier, je me décourage. Si je commence à réfléchir à ça, c'est impossible, j'arrête le vélo. On est beaucoup à ne pas vouloir se poser ces questions. Si on commence à se mettre une araignée dans la tête, on n'a pas fini..."

S'il a "envie de croire que c'est possible", le coureur français de 27 ans admet que samedi, "tout le monde était sous le choc" : "Quand il a terminé, en haut de la Planche des Belles Filles, l'atmosphère était surréaliste." Pour Le Parisien, enfin, le troisième du Dauphiné a encore évoqué "le prix du passé trouble" : "Tous les ans, le vainqueur du Tour est suspect. On doit vivre avec. Même si je ne suis pas naïf : je ne mettrais pas ma main au feu que tout le peloton est propre. Après, je vois sur les réseaux sociaux que certains doutent aussi de moi, alors que je sais exactement comment je travaille. Je ne peux rien contre les doutes. Si Pogacar est propre, c'est terrible d'être ainsi accusé." Le Slovène, 22 ans lundi, a remporté le Tour de France avec une minute d'avance sur son compatriote Primoz Roglic, à qui il a repris près de deux minutes dans l'ultime contre-la-montre en côte samedi.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.