Marion Rousse indignée par un dessin polémique

Marion Rousse indignée par un dessin polémique©Media365
A lire aussi

Paul Rouget : publié le lundi 07 septembre 2020 à 10h13

Représentée quasiment nue dans L'Humanité, Marion Rousse s'en est émue, et le quotidien a fini par retirer ce dessin polémique. 

Un dessin qui ne passe pas. Consultante pour France Télévisions sur le Tour de France, Marion Rousse a découvert avec effroi qu'elle avait été caricaturée quasiment nue en train d'interviewer son compagnon Julian Alaphilippe dans L'Humanité. Un dessin repéré par Elisa Madiot, fille du directeur sportif de la Groupama-FDJ. "Que l'on nous inflige encore en 2020 ce type d'humour sexiste, dégradant et vulgaire me plonge dans un profond désarroi... Si même L'Humanité s'y met... Les rustres n'évolueront donc jamais", a écrit sur Twitter l'attachée de presse de l'équipe tricolore en légende de cette caricature de mauvais goût...



"Désabusée, L'Humanité porte de plus en plus mal son nom. Il faut n'avoir aucun respect des femmes, de la femme, pour rabaisser à ce niveau six ans de consulting sportif à la télévision", a ensuite réagi l'intéressée. Devant l'ampleur de la polémique, le quotidien a fini par répondre, et par retirer le dessin en question. "Nous partageons totalement l'indignation devant ce dessin. Nous l'avons rapidement dépublié. Il est contraire aux valeurs de L'Humanité, qui promeut la dignité des êtres humains et le combat féministe. Nous prions Marion Rousse de nous excuser de ce manque de vigilance", peut-on ainsi lire dans un message publié par L'Humanité sur Twitter.


Espé, l'auteur du dessin, a présenté ses excuses à Marion Rousse, se disant "sincèrement désolé", et regrettant ne pas avoir été "du tout compris". Régulièrement questionnée sur sa relation avec Alaphilippe, et sur la difficulté de commenter les performances du coureur de la Deceuninck-Quick Step, l'ancienne championne de France s'en était elle récemment expliquée sur France 5, dans l'émission C à vous : "Je suis professionnelle, les gens s'en foutent de savoir si je suis la copine de Julian, je suis là pour faire mon travail."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.