Le Tour réagit à la fusillade de Copenhague

Le Tour réagit à la fusillade de Copenhague©Panoramic, Media365
A lire aussi

Paul Rouget, Media365 : publié le lundi 04 juillet 2022 à 09h05

Alors qu'une fusillade a eu lieu à Copenhague dimanche, deux jours après le passage du Tour de France, les organisateurs ainsi que certains coureurs ont exprimé leur compassion.



Deux jours après le passage du Tour de France à Copenhague, la capitale danoise a été le théâtre d'une fusillade dimanche. Elle a eu lieu dans l'après-midi au sein d'un centre commercial, situé entre le centre-ville et l'aéroport, et a fait au moins trois morts et plusieurs blessés. Un suspect, un Danois de 22 ans, a été arrêté. Dans un communiqué publié en début de soirée, les organisateurs de la Grande Boucle ont réagi à ce drame. "Le Tour assure de sa compassion tout le peuple danois. Il est particulièrement choqué et attristé par le drame qui vient de frapper Copenhague. Ses habitants avaient réservé aux coureurs l'un des accueils les plus fantastiques de l'histoire, tissant des liens profonds avec tous les suiveurs. Toute la caravane du Tour présente ses plus sincères condoléances aux victimes et à leurs familles", peut-on lire dans ce texte de la société organisatrice (ASO).

Certains coureurs ont également réagi, à l'image de John Degenkolb. "Le Danemark, c'était vraiment un départ génial. Comme attendu, il y a eu beaucoup de spectacle lors des trois premières étapes. Mais tout cela est beaucoup moins important maintenant. Car nous venons d'arriver à Lille et sommes touchés et choqués par les nouvelles de Copenhague. Nos pensées et nos prières vont vers les familles et les gens de là-bas", a écrit le coureur allemand de la Team DSM sur Twitter. Arrivés dans le nord de la France dimanche après ces trois étapes danoises, les coureurs du Tour bénéficient d'un jour de repos, lundi, avant d'attaquer la quatrième étape le lendemain, entre Dunkerque et Calais. Dimanche, Wout Van Aert a conservé son maillot jaune après avoir terminé deuxième du sprint derrière Dylan Groenewegen.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.