Le profil de la 11eme étape

Le profil de la 11eme étape©Media365
A lire aussi

Romain Fiore, Media365, publié le mercredi 07 juillet 2021 à 09h00

À l'occasion de la 11eme étape du Tour de France, les coureurs parcourront 198,9 kilomètres entre Sorgues et Malaucène, avec notamment une double ascension du Mont Ventoux.



Troisième étape de montagne ce mercredi, dans le Vaucluse ! Après une journée quasi-plate mardi à travers la Drôme provençale, les coureurs effectueront une double ascension inédite du Mont Ventoux, pour le plus grand plaisir des grimpeurs. Durant 198 kilomètres, les organismes vont être mis à rude épreuve lors d'une journée où les coureurs vont atteindre les 1900 mètres d'altitude. Au programme, un sprint intermédiaire entre deux côtes de quatrième catégorie sur le début du parcours, suivi d'un col de première catégorie avant la double ascension du Mont Ventoux, classée en première puis hors catégorie. Les villes de départ (Sorgues) et d'arrivée (Malaucène) seront totalement inédites. Au départ de Sorgues, les coureurs vont commencer par un enchaînement de trois temps forts. Le premier sera la côte de Fontaine-de-Vaucluse très courte de 2 kilomètres mais intense à 6%, puis ils continueront huit kilomètres plus tard par le sprint intermédiaire aux Imberts, avant de conclure cette première partie par la côte de Gordes, aussi courte, à 5% de moyenne. Après la dernière côte, les coureurs auront 40 kilomètres de répit avant d'entamer le col de la Liguière, un avant-goût de ce qui les attend par la suite avec ses 6,7% de moyenne sur 9,3 kilomètres.

Imiter les plus grands

La suite sera terrible pour les coureurs, avec une longue et rude ascension de 22 kilomètres qui va mener les leaders au sommet désert du fameux Mont Ventoux, dans cette première boucle de la journée avec un passage inédit par Sault. Ils grimperont jusqu'à 9,6% dans les derniers hectomètres. Ensuite, ils descendront vers Malaucène, la ville d'arrivée, avant d'effectuer une seconde boucle avec cette fois-ci une ascension plus courte de seulement 15,7 kilomètres, mais qui sera encore plus corsée avec 8,8% de moyenne. Richard Virenque est le dernier Français à avoir gagné au sommet du Mont Ventoux, en 2002. Christopher Froome alors maillot jaune, l'avait quant à lui emporté en 2013.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.