Jumbo-Visma : L'équipe sera la clé de la victoire sur le Tour de France pour Steven Kruijswijk

Jumbo-Visma : L'équipe sera la clé de la victoire sur le Tour de France pour Steven Kruijswijk©Media365

Mathieu WARNIER, Media365, publié le mardi 14 juillet 2020 à 17h40

Face à Ineos et son trio Bernal-Thomas-Froome, Jumbo-Visma pourra compter sur la triplette Roglic-Kruijswijk-Dumoulin. Pour Steven Kruijswijk, un bon travail d'équipe sera nécessaire pour l'emporter.

Et si le Tour de France se résumait à un duel entre Ineos et Jumbo-Visma ? Alors que la formation britannique va se présenter avec un trio tonitruant composé du tenant du titre Egan Bernal, du vainqueur 2018 Geraint Thomas et du quadruple vainqueur de la Grande Boucle Chris Froome, en partance pour Israel Start-Up Nation à l'issue de la saison, l'équipe néerlandaise aura du répondant. Avec le vainqueur du dernier Tour d'Espagne Primoz Roglic, le troisième du Tour 2019 Steven Kruijswijk et la recrue phare de la saison Tom Dumoulin, vainqueur du Tour d'Italie 2017, l'équipe dirigée par Richard Plugge pourrait donner du fil à retordre aux hommes de Dave Brailsford sur les routes de l'Hexagone à compter du 29 août prochain. En tout cas, pour Steven Kruijswijk, ces deux formations seront des candidats naturels à la victoire finale. « Si vous ne regardez que la composition de notre équipe et de la formation Ineos, nous sommes à coup sur les deux candidats les plus forts à la victoire finale, assure le coureur néerlandais dans un entretien accordé à la chaîne NOS. J'espère que nous aurons le dernier mot. »

Kruijswijk : « Le coureur le plus fort remportera le Tour de France »

Mais, en raison de la crise sanitaire, l'édition 2020 du Tour de France a été retardée de deux semaines et arrivera à peine un mois après la relance des compétitions, le 1er août prochain lors des Strade Bianche. « C'est une nouvelle situation pour nous tous et ça nous rend curieux, assure Steven Kruijswijk à ce sujet. Mais l'objectif reste de gagner le Tour de France en tant qu'équipe. » Un esprit d'équipe qui a également été mis en avant du côté de l'équipe Ineos comme frein à toute velléité personnelle. Mais, pour Steven Kruijswijk, le travail d'équipe pourrait être la clé. « Il est évident que tout sportif veut l'emporter et l'un des nôtres peut y arriver, mais nous avons besoin les uns des autres pour y arriver, ajoute le coureur de la formation Jumbo-Visma. En fin de compte, le coureur le plus fort remportera le Tour de France, au cours duquel nous essayons d'augmenter nos chances de victoire. » Trois semaines de course où, sur un parcours semé d'embuches, la vigilance sera de mise. « Si la course devient une bataille tactique, alors il sera plus indiqué d'être aux côtés des trois coureurs en tête de peloton », conclut Steven Kruijswijk. Une bataille de titans qui pourrait également faire les affaires d'outsiders prêts à en découdre.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.