Jakobsen s'excuse après ses propos sur Groenewegen

Jakobsen s'excuse après ses propos sur Groenewegen©panoramic, Media365
A lire aussi

Aurélie SACCHELLI, Media365, publié le mercredi 06 juillet 2022 à 12h27

Deux jours après avoir affirmé qu'il n'admirait plus Dylan Groenewegen, dont le comportement sur un sprint lors du Tour de Pologne 2020 a failli lui coûter la vie, Jabio Jakobsen a présenté ses excuses.


Assez peu riches en spectacle, les deux premières étapes en ligne du Tour de France, au Danemark le week-end dernier, auront au moins permis d'enrichir l'histoire de la rivalité entre Fabio Jakobsen et Dylan Groenewegen, les deux sprinteurs néerlandais, vainqueurs respectifs de ces étapes. Le 5 août 2020, lors du sprint final de la 1ere étape du Tour de Pologne, Jakobsen (25 ans aujourd'hui) avait été tassé dans les barrières par Groenewegen (29 ans) et avait très violement chuté. Résultat : traumatisme crânien, fracture du palais avec perte de ses dents et paralysie d'une corde vocale, coma pendant quelques heures et pronostic vital engagé. Le coureur Quick-Step avait pu reprendre la compétition en avril 2011, pendant que Groenewegen, qui défendait alors des couleurs de Jumbo-Visma, avait été suspendu neuf mois.

Jakobsen : "Dimanche, j'étais un peu frustré"

Ce dimanche, après la victoire de Groenewegen (désormais chez BikeExchange Jayco depuis le mois de janvier), sa première en World Tour depuis son retour de suspension, Jakobsen avait déclaré : « C'est bien pour lui de gagner mais ça ne m'affecte pas vraiment. Je dois dire qu'avant l'accident, j'admirais son palmarès et je l'admirais un peu. Mais maintenant, cela a complètement disparu après l'accident à cause de l'erreur qu'il a commise. » Des propos assez compréhensibles au des graves blessures subies par le sprinteur, mais mardi, Jakobsen a tenu à revenir sur cette petite phrase. "Bien sûr, je comprends que lui et sa famille ont également traversé une période très difficile (il avait notamment reçu des menaces de mort, ndlr). J'ai tout le respect pour cela. Dimanche, j'étais un peu frustré. Mes excuses pour cela », a-t-il déclaré à la télévision néerlandaise Nos. Nul doute qu'on reverra les deux Néerlandais lors des prochaines étapes arrivant au sprint. A condition de passer les Alpes, car les prochaines journées ne devraient pas correspondre à leur profil.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.