Ineos-Grenadiers : Bernal, le vainqueur en titre, abandonne avant la 17eme étape

Ineos-Grenadiers : Bernal, le vainqueur en titre, abandonne avant la 17eme étape©Media365

Guillaume MARION, Media365, publié le mercredi 16 septembre 2020 à 08h15

Touché au dos, et en difficulté ces derniers jours, Egan Bernal a décidé de stopper prématurément son Tour de France. Le Colombien, vainqueur en titre, ne prendra pas le départ de la 17eme étape ce mercredi, reliant Grenoble à Méribel Col de la Loze.



Le champion en titre rend (officiellement) sa couronne. Vainqueur l'an dernier du Tour de France, Egan Bernal a été contraint ce mercredi à l'abandon avant le départ de la 17eme étape, qui reliera Grenoble à Méribel Col de la Loze, à partir de 12h30. Touché au dos depuis le Critérium du Dauphiné, le Colombien était dans le dur depuis quelques jours et a dû se rendre à l'évidence qu'il ne pourrait pas aller jusqu'à Paris, et aux Champs-Elysées. Incapable de suivre les favoris dans le Grand Colombier dimanche, lors de la 15eme étape, Bernal avait alors perdu plus de sept minutes sur ses concurrents directs, avant d'en reperdre plus d'une dizaine mardi lors de la 16eme étape, entre La Tour-du-Pin et Villard-de-Lans. Actuellement 16eme du classement général à plus de 19 minutes de Primoz Roglic, l'actuel porteur du Maillot Jaune, et presque tout autant du podium, ce dernier a donc vu sa formation Ineos-Grenadiers officialiser la nouvelle de son retrait ce mercredi matin.

Brailsford : « Il est plus sage pour lui d'arrêter »

« Nous avons pris cette décision dans son meilleur intérêt. Egan est un grand champion qui aime courir, mais c'est aussi un jeune coureur, qui disputera beaucoup de Tour et, à ce stade, nous estimons qu'il est plus sage pour lui d'arrêter de courir (sur le Tour de France) », a notamment expliqué Dave Brailsford, le manager de la formation britannique, dans un communiqué publié par Ineos-Grenadiers. « Ce n'est évidemment pas ainsi que je voulais que mon Tour de France se termine. Mais je reconnais que c'est la bonne décision pour moi dans ces circonstances. J'ai le plus grand respect pour cette course et j'ai déjà hâte de revenir dans les années à venir », a pour sa part confié Bernal. Absent de la sélection colombienne pour les Mondiaux à Imola, qui se dérouleront la semaine prochaine, ce dernier va donc pouvoir se reposer et se refaire une santé avant de s'attaquer à de nouveaux objectifs.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.