Ineos : Bernal concentré à 100% sur le Tour de France

Ineos : Bernal concentré à 100% sur le Tour de France©Media365

Aurélie SACCHELLI, publié le vendredi 07 février 2020 à 11h38

Avant de prendre part au Tour de Colombie la semaine prochaine, Egan Bernal a confié dans une longue interview au journal As que sa saison 2020 serait uniquement tournée vers la défense de son titre.

Ce mardi, Egan Bernal va prendre le départ du Tour de Colombie, avec l'objectif de briller à domicile. Mais cette course, comme toutes celles qu'il va disputer jusqu'au mois de juillet, n'aura qu'un seul intérêt pour le coureur Ineos de 23 ans : préparer le Tour de France, son plus grand objectif de l'année. « Cet hiver a été bien plus calme que le précédent où, à cause de ma chute sur la Clasica San Sebastian, j'avais souffert toute la fin de saison et passé beaucoup de temps chez les médecins car j'avais perdu plusieurs dents. J'ai l'impression que cette préparation a été bien meilleure, et toute ma concentration est sur le Tour de France. Ce sera mon premier objectif de la saison et le plus sérieux. Les autres courses seront tournées vers cet objectif », explique Bernal dans une interview accordée au journal espagnol As.

Bernal : "Je souhaite le meilleur à Froome"

Cette année, Egan Bernal sera co-leader de l'équipe Ineos avec Geraint Thomas et Chris Froome, si tant est que le quadruple vainqueur soit remis physiquement de sa terrible chute de juin dernier. Et cela ne fait pas peur à Bernal : « Ces deux dernières saisons il y avait deux leaders, cette fois nous serons trois. Mais le plus fort a toujours gagné. La chose importante, c'est que toute l'équipe nous aide sur les étapes plates, et ensuite la course décidera. Personnellement, je ne suis pas trop inquiet. Je me concentre sur moi pour être à 100% quand il le faudra. Froome a eu une très lourde chute, et ça craint d'être dans une situation comme ça, sans savoir si vous allez courir à nouveau. Je ne le vois pas comme un rival, mais en tant que personne, et je lui souhaite le meilleur. »

Bernal : "Les JO ne tombent pas au meilleur moment"

En cette année 2020 où, en plus des trois Grands Tours, les Jeux Olympiques et les championnats du monde ont été tracés pour les grimpeurs, Egan Bernal a longtemps hésité avant de faire son programme. Mais une fois de plus, le Colombien rappelle que le Tour de France passera devant toute autre course cette année. « Par respect pour le Tour, en tant que vainqueur, c'était difficile ne pas y aller. A un moment, j'ai pensé faire le Giro aussi, j'avais un doute. Mais en cette année olympique, c'était difficile de faire le Giro et le Tour car il y a une semaine de moins entre les deux. J'ai toujours voulu faire la Vuelta depuis que j'ai signé chez Ineos. Pour cette année, je ne sais pas, on verra ce qu'il se passe. C'est toujours dans mes plans. Les JO ? Ils arrivent seulement une semaine après le Tour, ce n'est pas le meilleur moment et je ne suis pas très bon dans les courses d'un jour. Donc je ne vais pas pénaliser le Tour pour une course dont je ne suis pas spécialiste, même si le parcours me convient. » Après le Tour de Colombie, Egan Bernal, qui a terminé 3eme du championnat de Colombie du contre-la-montre et deuxième de la course en ligne (malgré une chute) le week-end dernier, doit encore disputer Paris-Nice, la Tour de Catalogne, le Tour du Pays basque, Liège-Bastogne-Liège et le Critérium du Dauphiné afin de peaufiner sa préparation pour la Grande Boucle.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.