Hinault sur Pogacar : "Il a deux ans d'avance"

Hinault sur Pogacar : "Il a deux ans d'avance"©Panoramic, Media365

Emmanuel LANGELLIER, Media365 : publié le mardi 05 juillet 2022 à 22h53

Quintuple lauréat du Tour de France, Bernard Hinault donne son avis sur Tadej Pogacar mais aussi Wout van Aert.



La 109eme édition du Tour de France a enfin souri mardi à Wout van Aert. Deuxième sur la ligne d'arrivée lors des trois premières étapes de la Grande Boucle, le Belge s'est enfin imposé, en solitaire, lors du 4eme épisode disputé dans le Nord entre Dunkerque . Le coureur de la formation Jumbo-Visma en a profité pour consolider son beau Maillot Jaune. Van Aert compte 25 secondes d'avance au classement général sur Yves Lampaert et 32'' sur Tadej Pogacar. 26eme de l'étape à 8'' de son rival belge, le double tenant du titre slovène demeure cependant le grand favori du Tour 2022.

Hinault sur Pogacar : « On le saura à la fin de sa carrière »

Présenté par Eddy Merckx comme son héritier, Pogacar vise un triplé rare sur la Grande Boucle . « C'est le champion qui nous fait rêver un peu, il est présent dans les classiques, il est sur le Tour, observe Bernard Hinault dans un entretien accordé à l'AFP. Il va bien en contre-la-montre et en montagne, il court beaucoup à l'avant, il a montré qu'il était à l'aise sur les pavés. C'est le crack de sa génération ». Le jeune champion slovène peut-il dépasser les légendes Merckx et Hinault, lauréats chacun à 5 reprises du Tour de France ? « Il a 23 ans et il a déjà deux Tours de France. Par rapport à Eddy et à moi, il a deux ans d'avance, relève le Français, vainqueur en 1978, 1979, 1981, 1982 et 1985. On le saura à la fin de sa carrière. On avait dit pour (Jan) Ullrich et pour (Egan) Bernal qu'ils allaient nous dépasser, et puis les incidents arrivent... » Ullrich n'a en effet gagné qu'un Tour en 1997, comme Bernal (2019).


Van Aert « peut garder le Maillot Jaune jusqu'à la Planche des Belles Filles »

Pour ne pas que Pogacar décroche la timbale une troisième fois d'affilée, il n'y a qu'une solution selon « Le Blaireau ». « Il n'y a que les Jumbo qui peuvent le déstabiliser s'ils attaquent chacun leur tour. S'ils font la course pour Roglic, ils seront battus. S'ils attaquent à tour de rôle, on verra bien qui déstabilisera Pogacar et là Pogacar n'aura plus qu'une solution, passer lui-même à l'attaque pour éliminer l'un ou l'autre », estime Hinault au sujet de la Jumbo-Visma qui compte Roglic et Jonas Vingegaard dans ses rangs. En tout cas, jusque-là, l'ancien champion de 67 ans apprécie ce début de Tour de France. « Quand tu as des champions qui attaquent à 60 kilomètres de l'arrivée, ça fait plaisir. Avant, on avait les cinq derniers kilomètres de course... Quand on aime la bagarre, c'est génial ! », s'enflamme le quintuple lauréat de la Grande Boucle qui voit bien van Aert encore briller. « Il peut garder le Maillot Jaune jusqu'à la Planche des Belles Filles (7eme étape disputée vendredi). Il n'a pas beaucoup d'avance par rapport à Pogacar et aux vrais grimpeurs. C'est un pro qui sait ce qu'il doit faire, donner à ses équipiers et dire ensuite "c'est mon tour maintenant" », souligne Bernard Hinault.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.