Hinault : "Certains feraient bien de la fermer !"

Hinault : "Certains feraient bien de la fermer !"©Media365
A lire aussi

Thomas Siniecki : publié le mercredi 02 septembre 2020 à 10h16

Bernard Hinault, dans un plaidoyer pro-Julian Alaphilippe, ne mâche pas ses mots. Dans son plus pur style, toujours sans aucune langue de bois, le quintuple vainqueur du Tour réclame uniquement de l'enthousiasme pour lui.



Alors que Julian Alaphilippe s'est à nouveau emparé du maillot jaune sur le Tour de France, comme l'an dernier, Bernard Hinault en profite pour clouer le bec à ses (récents) détracteurs, dans une interview accordée au Parisien : "Certains feraient bien de fermer leur gueule ! Sérieusement, ça me gonfle. Mais qu'on lui foute la paix à ce gamin ! Je l'ai vu essayer plein de fois, à Milan-San Remo, au Critérium du Dauphiné, aux Championnats de France... Au lieu de dire qu'il n'a pas gagné, il fallait voir qu'il était un des rares à toujours tenter. On a besoin de mecs comme lui, qui font du bien au vélo. Pas de se demander pourquoi il gagne moins qu'il y a un an." Malgré la première arrivée au sommet mardi, à Orcières-Merlette, Alaphilippe a réussi à conserver sa tunique de leader du Tour.

"Il prend des risques et c'est dingue : ça paie"

"Des mecs comme ça, j'en voudrais plein dans le peloton, s'exclame encore Bernard Hinault. On arrêterait de parler de courses cadenassées où on s'ennuie. Ce qui me plaît chez lui, c'est qu'il essaie quand il le sent. Pas quand les autres ont décidé pour lui. Il ose, il prend des risques et vous avez vu comme c'est dingue : ça paie. Sans lui, je crois que la première semaine du Tour serait ennuyeuse avec les deux grosses écuries qui ferment tout. Au moins, on s'amuse."

Et le "Blaireau" d'imaginer avec gourmandise une cohabitation avec Alaphilippe : "Je crois que je me serais bien marré à courir avec lui. On en aurait emmerdé un paquet. Ce qui compte, c'est la personnalité. Et lui, il en a." Le Français de Deceuninck - Quick Step compte quatre secondes d'avance sur Adam Yates et sept sur Primoz Roglic, favori de la course et vainqueur d'étape mardi.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.