Groupama-FDJ : Thibaut Pinot est déjà tourné vers le Tour de France 2020

Groupama-FDJ : Thibaut Pinot est déjà tourné vers le Tour de France 2020©Media365
A lire aussi

Aurélie SACCHELLI, publié le mardi 15 octobre 2019 à 09h14

Ce mardi, Thibaut Pinot (Groupama-FDJ) sera présent à Paris pour la présentation du Tour de France 2020. Un Tour qu'il attend avec énormément d'impatience après son abandon de juillet dernier qu'il a eu bien du mal à digérer, comme il l'a confié dans une interview à L'Equipe.

Cela restera l'une des images fortes du Tour de France 2019. En larmes, Thibaut Pinot abandonnait le Tour de France lors de l'antépénultième étape, blessé à la cuisse, alors qu'il occupait la cinquième place du classement général, à 1'50 du maillot jaune Julian Alaphilippe et à vingt secondes d'Egan Bernal, le futur vainqueur. Désormais guéri de cette blessure dont il ne comprend toujours pas l'origine, le coureur de Groupama-FDJ s'est confié dans une longue interview à L'Equipe ce mardi, jour de la présentation du parcours du Tour de France 2020 à Paris, où il sera présent. Et il reconnait qu'il a eu beaucoup de mal à oublier cet abandon, aussi bien physiquement que mentalement. « Au final, c'est mon corps qui lâche. Donc je m'en veux à moi-même d'avoir eu cette blessure. J'ai fait trois semaines sans vélo après le Tour, ensuite je me suis entraîné environ un mois et demi. J'ai fait pas mal de VTT, les trois quarts de mes sorties, un peu de route aussi, mais je savais que je n'allais pas revenir pour la fin de saison, donc le VTT c'était bien, c'est plus ludique. (...) Chez moi, j'ai la chance de pouvoir m'occuper l'esprit toute la journée, je m'ennuie rarement. C'est justement plutôt sur le vélo, quand c'est plus calme, que je repensais à ça. (...) Trois mois après le Tour, le sentiment qui prédomine, c'est la frustration. De toute façon, ça va rester comme ça un moment. C'est la grande frustration de ma carrière parce que je ne sais pas où j'aurais pu être à Paris, c'est tout, c'est le seul point d'interrogation. Ça restera parmi les choses qu'on ne pourra jamais savoir. »

Pinot sur Paris-Nice en mars 2020

Avec la présentation de l'édition 2020, il est désormais temps de tourner la page pour Thibaut Pinot, même si la cicatrice restera présente. Au vu de ce qu'il a montré en juillet 2019 avant de contracter cette « blessure de footballeur », le coureur se projette déjà sur l'année prochaine, l'année de ses 30 ans, avec ambition. « J'ai toujours su que j'étais capable de faire ce que j'ai fait cet été, je n'ai pas été surpris de mon niveau. Ça n'a pas spécialement changé, la différence, c'est que j'ai été capable de prendre du plaisir sur le Tour, ce qui n'avait pas été le cas depuis plusieurs années. (...) C'est sûr qu'en 2020 je serai sur le Tour et à fond sur le Tour. C'est un poncif mais ce qui doit arriver arrivera. Et c'est tout. Je ne me fixe pas de limite, et je ne me prends pas la tête avec ça. Et c'est vrai en plus. (...) Il y aura des changements en 2020 mais je ne préfère pas en parler pour l'instant. Des nouvelles courses sur lesquelles je ne me suis jamais aligné (Paris-Nice notamment, ndlr). Pour le reste, en termes d'entraînement, on ne va rien modifier et rester sur le modèle qui marche plutôt bien jusqu'à présent. » Qui avait en tout cas très bien marché jusqu'à ce cruel 26 juillet...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.