Groupama-FDJ : Küng va sacrifier le Tour de France pour les Mondiaux

Groupama-FDJ : Küng va sacrifier le Tour de France pour les Mondiaux©Media365

Mathieu WARNIER, Media365 : publié le samedi 18 juillet 2020 à 21h05

Alors qu'il va participer au Tour de France avec la formation Groupama-FDJ, le rouleur suisse Stefan Küng a assuré qu'il n'allait pas finir la Grande Boucle afin de participer au contre-la-montre des championnats du monde, à domicile.

Récemment sacré champion de Suisse du contre-la-montre, Stefan Küng sera attendu le 20 septembre prochain. Sur les routes suisses entre Aigle et Martigny, le rouleur de la formation Groupama-FDJ sera une des têtes d'affiche du contre-la-montre individuel masculin des championnats du monde. Or, à compter du 29 août, le rouleur suisse sera sur les routes du Tour de France aux côtés de Thibaut Pinot et David Gaudu. Mais, pour l'ancien coureur de la formation BMC, il n'y aura pas à choisir entre les deux. « Vous ne pouvez pas manquer des championnats du monde à domicile. Je ne comprends pas pourquoi il n'a pas été possible de déplacer la course du dimanche au mercredi, a confié Stefan Küng au quotidien suisse Blick. C'est toujours un rêve de courir sur les Champs-Elysées le dimanche après trois semaines de course. Mais, cette fois, ça n'arrivera pas, même si le contre-la-montre des Mondiaux devait être reporté au mercredi. »

Küng quittera le Tour plus tôt de toute façon

Dans le calendrier remodelé à la hâte par l'UCI afin de répondre aux impératifs nés de la crise sanitaire, la première volonté de l'instance mondiale a été de maintenir les championnats du monde aux dates initiales, soit du 20 au 27 septembre. Or, avec le Tour de France déplacé de deux mois, la première épreuve des Mondiaux tombe le même jour que l'arrivée de la Grande Boucle sur les Champs-Elysées. Une situation inédite qui va mettre bien des coureurs spécialistes du contre-la-montre, dont Chris Froome, ou encore Tom Dumoulin, dans l'embarras entre ambitions sur le Tour de France et volonté de porter le maillot arc-en-ciel pendant un an. Une question qui, pour Stefan Küng, ne se posera pas. « De toute façon, je dois partir une semaine en avance, assure le Suisse. Un déplacement de la course aurait été un soulagement car j'aurais pu aider mon équipe un peu plus longtemps. » La Groupama-FDJ sera amputée d'un membre pour viser la victoire finale avec Thibaut Pinot, un élément qui sera à prendre en compte dans le final de la Grande Boucle.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.