Groupama-FDJ : Après avoir eu le coronavirus, Pinot sera bien présent au départ

Groupama-FDJ : Après avoir eu le coronavirus, Pinot sera bien présent au départ©panoramic, Media365

Mathieu WARNIER, Media365, publié le mercredi 29 juin 2022 à 17h52

Alors qu'il a été testé positif au coronavirus après le Tour de Suisse, Thibaut Pinot a obtenu un résultat négatif et pourra prendre le départ du Tour de France dans un rôle d'équipier de David Gaudu.



Thibaut Pinot n'est pas passé loin de la catastrophe. Retenu par la formation Groupama-FDJ pour participer au prochain Tour de France, le Franc-Comtois a subi un test positif au coronavirus après avoir pris part au Tour de Suisse, dont la dernière étape a eu lieu le 21 juin dernier. Une mésaventure que son coéquipier suisse Stefan Küng a également vécu et qui a remis en cause jusqu'au tout dernier moment leur présence sur la Grande Boucle, dont le Grand Départ sera donné ce vendredi dans les rues de Copenhague. Toutefois, au travers des réseaux sociaux, la formation dirigée par Marc Madiot a donné des nouvelles rassurantes de ses deux coureurs. En effet, ayant été tous deux récemment testés négatifs au coronavirus, ils ont été autorisés à s'aligner sur le Tour de France aux côtés de David Gaudu, Valentin Madouas, Olivier Le Gac, Michael Storer, Kevin Geniets et Antoine Duchesne.

Gaudu sera le « seul leader » de l'équipe Groupama-FDJ

Revenu en forme après de longs mois de galère avec une victoire d'étape sur le Tour des Alpes puis sur le Tour de Suisse, Thibaut Pinot aura un rôle d'équipier sur la Grande Boucle cette année. Présent ce mercredi en conférence de presse, le patron de l'équipe Groupama-FDJ Marc Madiot, a clairement défini les responsabilités. « Je vais faire simple, on aura un seul leader sur ce Tour et ce sera David Gaudu, a-t-il confié face à la press. Il nous faut un coureur capable de passer la première semaine. L'équipe a été construite autour de lui. Thibaut Pinot sera son ange gardien en montagne, tout comme Michael Storer. » Un rôle de numéro 2 que le Franc-Comtois accepte volontiers. « Je ne me sentais pas capable d'être leader, Marc l'a compris et ça se fait naturellement. On ne se battait pas pour ça, a confié le troisième du Tour de France 2014. David Gaudu le voulait et il l'a naturellement. C'est mieux comme ça. » Thibaut Pinot ne s'en cache pas, s'il a l'opportunité de gagner une étape, il tentera sa chance.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.