Etape 8 : La victoire pour Nans Peters, Yates toujours en jaune, fin des espoirs pour Thibaut Pinot

Etape 8 : La victoire pour Nans Peters, Yates toujours en jaune, fin des espoirs pour Thibaut Pinot©Panoramic, Media365
A lire aussi

Mathieu WARNIER, publié le samedi 05 septembre 2020 à 17h44

A l'aise sur les pentes des Pyrénées, Nans Peters est allé chercher à Loudenvielle sa première victoire d'étape sur le Tour de France. Lâché, Thibaut Pinot a vu ses espoirs de victoire finale s'envoler alors qu'Adam Yates garde le maillot jaune de haute lutte.

Nans Peters n'a pas manqué ses débuts en haute montagne sur le Tour de France. Parti dans la grande échappée de cette 8eme étape, le coureur de la formation AG2R-La Mondiale s'est d'abord détaché dans les pentes du Port de Balès avant de résister dans le Col de Peyresourde pour s'imposer en solitaire dans les rues de Loudenvielle à l'issue d'une étape qui a définitivement changé le scenario de ce Tour de France. Un parcours de 141km dont la première partie, plane, a donné des idées à treize coureurs à l'initiative de Soren Kragh Andersen. Un groupe où les Français ont pris place en nombre (Benoît Cosnefroy, Nans Peters, Quentin Pacher, Jérôme Cousin) et qui ne représentait pas la moindre menace pour le maillot jaune d'Adam Yates. En conséquence, le peloton a rapidement fait rideau pour laisser partir ce groupe qui, très rapidement, a compris qu'il allait se battre pour la victoire d'étape. Si Sam Bennett a grappillé deux points à Peter Sagan au sprint intermédiaire, Benoît Cosnefroy a assuré son maillot à pois au sommet du Col de Menté.


Pinot n'a pas pu se cacher plus longtemps

Sous les yeux du Premier Ministre Jean Castex, Jérôme Cousin a profité de la vallée entre le Col de Menté et le Port de Balès pour tenter sa chance en solitaire. Mais la pente du premier col Hors Catégorie du Tour de France 2020 a permis à Nans Peters, Quentin Pacher, Ilnur Zakarin et Toms Skujins de recoller. Dans la foulée, le coureur de la formation AG2R-La Mondiale est parti en contre, une offensive qui s'est avérée payante à l'arrivée de cette 8eme étape. Seul Ilnur Zakarin a pu suivre le coureur français, vainqueur à Antholz-Anterselva sur le Tour d'Italie l'an passé. Or, si un Français était présent aux avant-postes, un autre s'est avéré être en perdition. En effet, souffrant toujours du dos depuis sa chute lors de la 1ere étape, Thibaut Pinot n'a plus été en mesure de faire illusion et s'est fait irrémédiablement lâcher dans les pentes du Port de Balès peu après avoir perdu un de ses coéquipiers, William Bonnet. Une journée qui a également vu Lilian Calmejane quitter la route du Tour de France. Avertis de la défaillance de Thibaut Pinot, les coureurs de l'équipe Jumbo-Visma ont pris le contrôle du peloton et imprimé un tempo bien plus soutenu. La descente du Port de Balès a vu Ilnur Zakarin être dans l'incapacité de suivre le rythme imposé par Nans Peters.

Pogacar a tenté de faire oublier la bordure, Yates sauve son maillot jaune

Le Français a pu entamer le Col de Peyresourde avec 45 secondes d'avance sur le Russe mais ce dernier a petit à petit réduit l'écart pour parvenir à apercevoir le leader de la course. Mais, revenu à neuf secondes, le coureur de l'équipe CCC n'a jamais fait la jonction et a laissé passer sa chance de remporter cette étape, étant ensuite distancé par Toms Skujins et Carlos Verona, respectivement deuxième et troisième à l'arrivée. La descente a joué en faveur du coureur de la formation AG2R-La Mondiale qui, en solitaire, a pu lever les bras à Loudenvielle pour la deuxième victoire d'étape française sur ce Tour de France après Julian Alaphilippe lors de la 2eme étape. L'ancien porteur du maillot jaune, pour sa part, a tenté sa chance dans les pentes de Peyresourde mais Tom Dumoulin a veillé pour Primoz Roglic et le coureur de la formation Deceuninck-Quick Step a fini par être distancé pour finalement céder douze minutes à Adam Yates. C'est ensuite Tadej Pogacar, sans doute vexé d'avoir perdu plus d'une minute dans une bordure ce vendredi, qui a multiplié les attaques, ne creusant l'écart qu'à sa troisième tentative. Le vice-champion de Slovénie a pu reprendre sur le final du Col de Peyresourde et sa descente 40 secondes sur les principaux favoris de la Grande Boucle. Romain Bardet a fait une descente à tombeau ouvert pour ne grappiller que deux secondes sur la ligne d'arrivée. Primoz Roglic a paru nettement supérieur à la concurrence mais n'a rien fait pour s'emparer d'un maillot jaune à sa portée. Le Slovène s'affirme un peu plus comme le grand favori de ce Tour de France, la question n'étant plus de savoir s'il peut l'emporter mais plutôt quand il va pouvoir faire la différence.

CYCLISME / TOUR DE FRANCE 2020
8eme étape - Cazères-Loudenvielle (141km) - Samedi 5 septembre 2020
1- Nans Peters (FRA/AG2R-La Mondiale) en 4h02'12''
2- Toms Skujins (LET/Trek-Segafredo) à 47''
3- Carlos Verona (ESP/Movistar) à 47''
4- Ilnur Zakarin (RUS/CCC) à 1'09''
5- Neilson Powless (USA/EF) à 1'41''
6- Ben Hermans (BEL/Israel Start-Up Nations) à 3'42''
7- Quentin Pacher (FRA/B&B Hotels-Vital Concept) à 3'42''
8- Soren Kragh Andersen (DAN/Sunweb) à 4'04''
9- Tadej Pogacar (SLO/UAE Team Emirates) à 6'00''
10- Romain Bardet (FRA/AG2R-La Mondiale) à 6'38''
...

Classement général après 8 étapes (sur 21)
1- Adam Yates (GBR/Mitchelton-Scott) en 34h44'52''
2- Primoz Roglic (SLO/Jumbo-Visma) à 3''
3- Guillaume Martin (FRA/Cofidis) à 9''
4- Romain Bardet (FRA/AG2R-La Mondiale) à 11''
5- Egan Bernal (COL/Ineos Grenadiers) à 13''
6- Nairo Quintana (COL/Arkéa-Samsic) à 13''
7- Miguel Angel Lopez (COL/Astana) à 13''
8- Rigoberto Uran (COL/EF) à 13''
9- Tadej Pogacar (SLO/UAE Team Emirates) à 48''
10- Enric Mas (ESP/Movistar) à 1'00''
...

La vie des maillots

Maillot Jaune : Adam Yates (GBR/Mitchelton-Scott)

On a bien cru qu'Adam Yates allait céder son maillot jaune à Primoz Roglic... Mais le Britannique, qui s'est battu pour rester dans le groupe des favoris sur les pentes du Col de Peyresourde, a profité à plein du faux rythme imposé par le Slovène pour conserver la tête du classement général et garder ce maillot pour une journée de plus. Mais les limites du coureur de l'équipe Mitchelton-Scott sont criantes et le temps en jaune lui semble toujours plus compté.

Maillot vert : Peter Sagan (SLQ/Bora-Hansgrohe)

Après le coup de Trafalgar de son équipe ce vendredi, Peter Sagan ne s'est pas montré aux avant-postes. Il faut dire que l'échappée a pris l'essentiel des points lors du sprint intermédiaire. Sam Bennett s'est peut-être rapproché à sept longueurs mais le Slovaque semble toujours avoir plus d'armes que l'Irlandais pour le ramener à Paris.

Maillot à pois : Benoît Cosnefroy (FRA/AG2R-La Mondiale)

Après avoir fait le nécessaire au Col de Menté, Benoît Cosnefroy a vu son coéquipier Nans Peters faire le plein de points au sommet du Port de Balès et du Col de Peyresourde pour se rapprocher à seulement quatre points. L'équipe AG2R-La Mondiale va sans doute devoir gérer une rivalité grandissante entre ses deux grimpeurs.

Maillot blanc : Egan Bernal (COL/Ineos Grenadiers)

Egan Bernal a parfois été mis en difficulté et n'a pas su répondre aux offensives de Tadej Pogacar mais le Colombien reste solidement accroché au maillot du meilleur jeune. Toutefois, l'équipe Ineos Grenadiers va devoir hausser son niveau de jeu pour résister tant aux Jumbo-Visma pour le classement général qu'à Tadej Pogacar pour ce maillot blanc.

Classement par équipes : EF Pro Cycling

Si Trek-Segafredo, grâce à Toms Skujins et Richie Porte, a signé la meilleure performance collective, la formation EF a pu compter sur Neilson Powless dans le final pour limiter les dégâts et conserver la tête du classement par équipes à l'issue d'une 8eme étape bien mouvementée.

Combatif du jour : Nans Peters (FRA/AG2R-La Mondiale)

Parti dans le bon coup avant de faire céder un par un ses compères d'échappée, Nans Peters a réalisé un sacré numéro dans cette étape, de quoi convaincre le jury du Prix de la Combativité de lui décerner les lauriers à l'arrivée à Loudenvielle.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.