Etape 8 : Ça va grimper !

Etape 8 : Ça va grimper !©Media365
A lire aussi

Clément Pédron, publié le samedi 05 septembre 2020 à 08h00

Pour cette 8eme étape du Tour, le Tarn va laisser la place à la Haute-Garonne puis aux Hautes-Pyrénées en ce début de week-end très montagneux entre Cazères-sur-Garonne et Loudenvielle.


Cette fois-ci, on entre dans le vrai. Dans ce qu'il se fait de plus pur en montagne. Pour cette huitième étape, la principale difficulté ne réside pas dans sa distance (141 km), qui fait d'elle la deuxième plus courte de cette édition, mais bien par son profil. A peine remis d'une journée en plaine qui n'en a eu que le nom, les coureurs s'attaqueront à une véritable étape de montagne. Cette fois-ci, il va falloir s'accrocher. Si le début de journée s'effectuera relativement sur du plat, un sprint intermédiaire à Sengouagnet sera la première mise en bouche avant d'attaquer le Col de Menté (1349 m, 1ere catégorie, 6,9 km à 8,1%) où l'on garde en mémoire un certain Luis Ocana en 1971. Puis viendra alors une montagne dans la montagne, le Port de Balès, le premier "hors catégorie" de cette édition 2020 du Tour (1755 m, 11, 7 km à 7,7 %). Après cette grande et belle ascension, il ne sera pas question de souffler car les coureurs emprunteront un grand classique, le col de Peyresourde (1569 m, 1ere catégorie, 9,7 km à 7,8%).

Une arrivée dans la vallée

Avant une étape de dimanche tout aussi difficile, le peloton devra en finir avec ces trois difficultés annoncées où l'arrivée sera jugée dans la vallée à Loudenvielle, qui reçoit le Tour pour la quatrième fois de son histoire. Il est complexe, après une étape aussi musclée, de deviner un favori à la victoire dans les Hautes-Pyrénéens ce samedi. Les coureurs eux, sont en tout cas attendus entre 17 h 04 et 17 h 28 avant de prendre la direction de Pau ce dimanche.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.