Etape 6 : Une nouvelle journée difficile à prévoir

Etape 6 : Une nouvelle journée difficile à prévoir©Media365
A lire aussi

Clément Pédron, Media365, publié le jeudi 03 septembre 2020 à 08h00

Cette sixième étape du Tour de France sera le théâtre d'une nouvelle bataille au sommet, cette fois, du mont Aigoual, à 1500m d'altitude.


Mardi, l'ascension d'Orcières-Merlette (1825m, 1ere catégorie, 7,1 km à 6,7 %) avait fait mal au peloton, qui plus est après les quatre précédentes difficultés de la journée. Et si le tracé de mercredi souriait davantage aux équipes de sprinteurs, l'étape de ce jeudi (191km) risque fort d'être pénible pour une grosse partie des coureurs. Après être parti de la ville du Teil, le peloton quittera l'Ardèche pour le Gard et la cité d'Alès puis Anduze avant de prendre part au sprint intermédiaire de Saint-Hippolyte-du-Fort au kilomètre 125,5. Trois difficultés sont d'ores et déjà annoncées avant l'arrivée : le Cap de Coste (2,1 km à 7,3%), le col des Mourèzes (6,1 km à 4,8%) et une nouveauté sur ce Tour de France, le col de la Lusette (11,7 km à 7,3% dont deux kilomètres à 11%).

Le retour du Mont Aigoual

La deuxième arrivée au sommet de ce Tour 2020 se jouera au Mont Aigoual, à 1500 mètres d'altitude. C'est un vieux souvenir pour les (anciens) coureurs qui ont emprunté cette ascension en 1987. Entre le Gard et la Lozère, il sera  « nécessaire de veiller à la plus grande vigilance pour les favoris du classement général » conseille Christian Prudhomme, le directeur du Tour de France. Selon l'allure des coureurs, l'arrivée est prévue entre 16 h 45 et 17 h 15. Les conditions météorologiques au sommet du Mont (l'un des endroits les plus arrosés de France) devraient être optimales pour la clôture de cette sixième étape.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.