Etape 21 : Bennett s'offre les Champs-Elysées, Pogacar vainqueur final

Etape 21 : Bennett s'offre les Champs-Elysées, Pogacar vainqueur final©Panoramic, Media365
A lire aussi

Mathieu WARNIER, publié le dimanche 20 septembre 2020 à 19h13

Dans un sprint au sommet sur les Champs-Elysées, Sam Bennett a sublimé son maillot vert en dominant la dernière étape du Tour de France, dont le classement général est remporté par Tadej Pogacar.

Sam Bennett est bien le meilleur sprinteur du Tour de France. L'Irlandais, porteur d'un maillot vert définitivement consolidé dès le sprint intermédiaire, a dominé le sprint le plus mythique du cyclisme, sur les Champs-Elysées alors que, dans le même temps, un Tadej Pogacar presque incrédule a définitivement mis son nom au palmarès de la Grande Boucle, à seulement 21 ans. Une dernière étape, dont le départ a été donné à Mantes-la-Jolie, dont la première partie est apparue moins festive et légère qu'à l'accoutumée en fin de Tour de France, sans doute en raison des nombreuses échéances à venir dans les semaines à venir. On n'a guère vu de coupes de champagne ou autres excentricités. Seul un cadre et une tenue intégralement jaune ont changé pour Tadej Pogacar au lendemain de son fantastique coup de force à La Planche des Belles Filles. La seule attraction avant l'entrée dans Paris a été la Côte de Beulle, dernière difficulté sur le parcours de la Grande Boucle, avec l'ultime point dans l'escarcelle de Clément Russo, qui a débloqué son compteur au dernier moment.


Bennett a validé son maillot vert avant le sprint

Si une tradition a bien été respectée, c'est celle qui veut que l'équipe du maillot jaune ouvre la voie sur les Champs-Elysées, après un passage remarqué près de la Pyramide du Louvre consécutif à un passage sur la Cour Carrée. C'est donc la formation UAE Team Emirates qui a foulé les pavés de la célèbre avenue parisienne en tout premier avant que la course soit définitivement lancée. De nombreuses offensives ont émaillé le premier tour du circuit de 7km à parcourir à huit reprises. Neilson Powless a fait partie des premiers attaquants de cette dernière étape avant qu'un groupe avec notamment Nicolas Edet ne tente sa chance sans grande réussite. Après une accélération de Pavel Sivakov à 45km de l'arrivée, et une crevaison de Julian Alaphilippe dans le même temps, un groupe de quatre coureurs composé de Greg van Avermaet, Connor Swift, Maximilian Schachmann et Pierre-Luc Périchon ne prenne le large... mais sans jamais avoir plus de 20 secondes d'avance. Passés en tête au sprint intermédiaire, ils ont pris les points qui auraient pu permettre à Peter Sagan d'arracher le maillot vert des épaules de Sam Bennett, cinquième de ce sprint.

Bennett était bien le plus fort des sprinteurs

Alors que la seule chute dans ce final de Tour de France a été signé Edward Theuns, l'échappée n'a jamais pu prendre suffisamment d'air pour espérer éviter un sprint massif sur la ligne d'arrivée. Dans l'avant-dernier tour de circuit, c'est l'équipe Jumbo-Visma qui a augmenté l'allure du peloton avant que la formation NTT d'Edwald Boasson Hagen ne vienne s'ajouter à la chasse derrière un quatuor qui a commencé à se disloquer. Connor Swift a été le premier à céder avant que Maximilian Schachmann se retrouve seul en tête dans la dernière descente des Champs-Elysées. L'Allemand a finalement été repris à 3600m de la ligne d'arrivée, après un dernier baroud d'honneur de Michal Kwiatkowski. Dès lors, le train de la formation Deceuninck-Quick Step s'est mis en place pour lancer Sam Bennett. Et le plan a parfaitement fonctionné car l'Irlandais a pu lever les bras sur les Champs-Elysées, devançant Mads Pedersen qui, pour son dernier jour de course avec le maillot arc-en-ciel, lui a fait honneur. Peter Sagan, troisième, a rendu les armes face à Sam Bennett, qui a justifié son statut de meilleur sprinteur du Tour. Quelques instants plus tard, Tadej Pogacar a passé la ligne d'arrivée pour son seul jour avec le maillot jaune, à l'issue duquel il a définitivement validé son premier succès sur un Grand Tour, à seulement 21 ans.

CYCLISME / TOUR DE FRANCE 2020
21eme et dernière étape - Mantes-la-Jolie-Paris Champs-Elysées (122km) - Dimanche 20 septembre 2020
1- Sam Bennett (IRL/Deceuninck-Quick Step) en 2h53'32''
2- Mads Pedersen (DAN/Trek-Segafredo) mt
3- Peter Sagan (SLQ/Bora-Hansgrohe) mt
4- Alexander Kristoff (NOR/UAE Team Emirates) mt
5- Elia Viviani (ITA/Cofidis) mt
6- Wout van Aert (BEL/Jumbo-Visma) mt
7- Caleb Ewan (AUS/Lotto-Soudal) mt
8- Hugo Hofstetter (FRA/Israel Start-Up Nation) mt
9- Bryan Coquard (FRA/B&B Hotels-Vital Concept) mt
10- Maximilian Walscheid (ALL/NTT) mt
...

Classement général final
1- Tadej Pogacar (SLO/UAE Team Emirates) en 87h29'05''
2- Primoz Roglic (SLO/Jumbo-Visma) à 59''
3- Richie Porte (AUS/Trek-Segafredo) à 3'30''
4- Mikel Landa (ESP/Bahrain-McLaren) à 5'58''
5- Enric Mas (ESP/Movistar) à 6'07''
6- Miguel Angel Lopez (COL/Astana) à 6'47''
7- Tom Dumoulin (PBS/Jumbo-Visma) à 7'48''
8- Rigoberto Uran (COL/EF) à 8'02''
9- Adam Yates (GBR/Mitchelton-Scott) à 9'25''
10- Damiano Caruso (ITA/1Bahrain-McLaren) à 14'03''
11- Guillaume Martin (FRA/Cofidis) à 16'58''
...

La vie des maillots

Maillot jaune : Tadej Pogacar (SLO/UAE Team Emirates)

A la veille de ses 22 ans, Tadej Pogacar a écrit la ligne la plus brillante de son palmarès. Au lendemain de sa victoire époustouflante sur les pentes de La Planche des Belles Filles, le Slovène a pu savourer son premier Grand Tour et monter sur le podium final dressé sur les Champs-Elysées.

Maillot vert : Sam Bennett (IRL/Deceuninck-Quick Step)

Il n'y avait finalement pas photo ! Pour la première fois depuis sept ans, Peter Sagan a été battu à la régulière pour le maillot vert par un Sam Bennett qui n'a pas volé son titre de meilleur sprinteur du Tour de France avec une marge proche des 100 points sur le Slovène. Un succès dans ce classement sublimé par cette victoire sur les Champs-Elysées.

Maillot à pois : Tadej Pogacar (SLO/UAE Team Emirates)

Avec un seul point en jeu sur cette dernière étape, l'issue était connue dès ce samedi quand Richard Carapaz n'a pas pu défendre sa tunique à La Planche des Belles Filles, Tadej Pogacar a poursuivi sa razzia avec le maillot à pois.

Maillot blanc : Tadej Pogacar (SLO/UAE Team Emirates)

Qui dit première place au classement général pour un coureur de moins de 25 ans, dit également maillot blanc du Tour de France pour Tadej Pogacar. Un classement dont l'issue n'a rapidement pas fait de doute, étant le jeune coureur le plus fort sur cette édition 2020 de la Grande Boucle.

Classement par équipes : Movistar

Si la formation Movistar n'a pas brillé par des victoires d'étapes, l'équipe espagnole a fait parler sa cohésion et son collectif pour dominer le classement par équipes devant les formations Jumbo-Visma et Bahrain-McLaren.

Super-Combatif du Tour de France : Marc Hirschi (SUI/Sunweb)

Très souvent à l'avant, passé à côté de la victoire d'étape à deux reprises avant son succès à Sarran, Marc Hirschi n'a pas usurpé son titre de coureur « super-combatif » de cette édition 2020 du Tour de France.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.