Etape 20 - Roglic : " Je n'ai peut-être pas ce qu'il fallait "

Etape 20 - Roglic : " Je n'ai peut-être pas ce qu'il fallait "©Media365
A lire aussi

Mathieu WARNIER, publié le samedi 19 septembre 2020 à 19h50

Découvrez les réactions des principaux protagonistes de la 20eme étape du Tour de France.


Tadej Pogacar (SLO/UAE Team Emirates) - Vainqueur de l'étape et maillot jaune

« J'ai l'impression de rêver, c'est comme si ma tête explosait. J'étais déjà heureux avec ma deuxième place, et maintenant j'ai le maillot jaune. Je ne sais pas quoi dire, c'est incroyable. Je ne sais pas comment j'ai fait ça. Prendre le maillot jaune le dernier jour, j'en ai rêvé et on l'a fait avec toute l'équipe, avec qui j'ai fait les reconnaissances. Je connaissais chaque virage, chaque endroit où je devais accélérer. J'ai attaqué comme un fou sur la fin, et j'ai réussi. Je n'entendais même pas ce qui se disait à la radio parce qu'il y avait trop de bruit. En réalité, quand j'étais plus jeune, mon rêve, c'était juste de participer au Tour de France et maintenant j'ai le maillot jaune. Après la Vuelta, je pensais que j'étais capable de me battre avec les meilleurs, mais pas de remporter le maillot jaune du Tour de cette façon. Je suis aussi désolé par rapport à Primoz Roglic, il a fait un très bon Tour de France jusqu'à aujourd'hui (samedi) et il a eu une mauvaise journée. »

Primoz Roglic (SLO/Jumbo-Visma) - 5eme de l'étape

« Bien sûr je suis déçu mais je dois juste dire 'chapeau' à Tadej Pogacar qui mérite sa victoire. C'est tout ce que je peux dire. Je n'ai peut-être pas assez poussé. Aujourd'hui (samedi), j'ai été plus rapide que d'autres mais je n'ai peut-être pas ce qu'il fallait. Je suis déçu de résultat mais j'ai aussi tout donné. C'était génial comme Tour de France, surtout en cette année très spéciale, j'espère que le public a pris du plaisir et aimé regarder ce Tour. »

Rémi Cavagna (FRA/Deceuninck-Quick Step) - 6eme de l'étape

« Je pense que j'ai fait un bon contre-la-montre, sans plus. J'ai tout donné à la fin même si ça ne me correspondait pas trop. Je me suis bien battu quand même. J'ai décidé de monter La Planche des Belles Filles avec mon vélo de contre-la-montre. Je pense que j'ai gagné 20 à 30 secondes par rapport aux autres qui avaient changé de vélo. C'est un peu dur pour les jambes au début quand il faut s'y remettre. Mais dans la descente du Col de la Chevestraye, j'ai pu bien récupérer et je savais que le plus dur était pour la fin. Je voulais vraiment arriver en bas et être fort, c'est ce que j'ai fait. J'en ai gardé pour le final, je suis satisfait de mon temps. »

Thibaut Pinot (FRA/Groupama-FDJ) - 19eme de l'étape

« J'ai pris du plaisir même si j'avais mal aux jambes. J'ai eu beaucoup de frissons, je suis content c'était top. Je ne m'attendais pas à tout ce monde. Quand tu es dans Mélisey, que le public s'écarte et que tu es à plus de 50 km/h, ça fait un peu peur mais c'est tellement bon. Je ne sais pas si je vais revivre ces émotions dans ma carrière. Un chrono dans mon village, je pense qu'il n'y en aura pas tous les ans et c'est pour ça qu'il fallait savourer aujourd'hui (samedi). Mon temps est correct, j'étais dans le Top 10 en passant la ligne, c'est un chrono qui aurait pu me plaire en pleine possession de mes moyens mais c'est comme ça. C'est frustrant de ne pas pouvoir faire ce que je voulais. »

Guillaume Martin (FRA/Cofidis) - 26eme de l'étape

« J'ai essayé d'être appliqué. Sur la première partie, j'ai pas mal souffert. Je termine ce Tour de manière correcte. Le général, ce n'est pas vraiment l'essentiel que je retiens. Je pense vraiment avoir progressé. En termes de sensations, je finis ce Tour vraiment mieux. Sans plusieurs soucis matériels et chutes sur la deuxième partie du Tour, je pouvais espérer mieux, nuance-t-il. J'avais le top 10 dans les jambes. »

Julian Alaphilippe (FRA/Deceuninck-Quick Step) - 60eme de l'étape

« Ça fait un moment qu'on est conscient du potentiel de Rémi Cavagna, il l'a montré ces dernières semaines. Tout le monde était content pour lui quand il a remporté le titre national et finalement il est arrivé sur le Tour de France dans des circonstances un peu particulières, avec l'abandon au dernier moment de Zdenek Stybar, mais c'est une belle récompense pour lui. Avec en plus un passage par Clermont où on a fait une belle échappée ensemble. On savait qu'il allait se faire plaisir sur ce chrono avec sa belle combinaison bleu-blanc-rouge, il a fait une belle performance et j'espère que ça va tenir. Il y a des gros clients qui vont arriver mais Rémi fait partie de ces gros clients maintenant. Moi, j'ai fait le maximum mais ce n'était pas évident. »

Sam Bennett (IRL/Deceuninck-Quick Step) - 131eme de l'étape et maillot vert

« Je reste prudent. Il y a encore une journée de course, donc je fêterai le maillot vert quand je le ramènerai à la maison... si je le ramène. Je ne vais pas dormir tout à fait calmement, il reste deux 'étapes' importantes à franchir demain (dimanche), un sprint intermédiaire puis l'arrivée finale sur les Champs-Elysées. Si j'arrive à gagner là-bas en vert ce serait extraordinaire, un rêve. »

Sources : site officiel du Tour de France, Eurosport, France Télévisions, Cyclism'Actu

Vos réactions doivent respecter nos CGU.