Etape 2 : La victoire d'étape et le maillot jaune pour Alaphilippe

Etape 2 : La victoire d'étape et le maillot jaune pour Alaphilippe©Media365

Marie Mahé, publié le dimanche 30 août 2020 à 18h28

Ce dimanche, Julian Alaphilippe (Deceuninck-Quick Step) a remporté la deuxième étape du Tour de France. Le Français fait coup double et s'empare ainsi également du maillot jaune de leader.



Jusqu'à ce dimanche, Julian Alaphilippe n'avais encore pas remporté de course en 2020. Cette anomalie est donc désormais effacée et de quelle manière ! Le Français, pensionnaire de la formation Deceuninck-Quick Step, a remporté la deuxième étape du Tour de France, du côté de Nice. Il s'agit là également de sa cinquième victoire d'étape sur la Grande Boucle. Une journée qui laissait déjà la part belle à la haute montagne, avec trois cols au programme, dont deux de première catégorie : le Colmiane (16,3km à 6,3%), le Turini (14,9km à 7,4%) ainsi que le col d'Èze (7,8km à 6,1%). Une autre difficulté, mais non répertoriée, était également placée en fin d'étape. Il s'agissait du col des Quatre Chemins.

Alaphilippe a résisté au retour de Hirschi

D'ailleurs, dans cette toute dernière ascension du jour, à 13 kilomètres de l'arrivée, Alaphilippe s'est extrait du peloton, rapidement suivi ensuite par le Britannique Adam Yates (Mitchelton-Scott) et le Suisse Marc Hirschi (Sunweb). Ce dernier a démontré une belle pointe de vitesse, mais le Tricolore, qui avait lancé le sprint à 300 mètres de la ligne, a su garder une avance assez suffisante pour s'imposer au final. Le peloton n'était pas si loin que cela. Tous les grands noms de cette Grande Boucle sont arrivés ensemble, hormis David Gaudu (Groupama-FDJ), qui se ressentait encore de sa chute de la veille, ainsi que Daniel Martinez (EF), qui a chuté dans la descente du col d'Èze.

Kristoff cède logiquement son maillot jaune

Dès le début de cette étape, les attaques ont fusé et finalement, un groupe de huit coureurs a pu se constituer. Il était alors composé de Peter Sagan et Lukas Pöstlberger (Bora-Hansgrohe), Matteo Trentin (CCC), Benoît Cosnefroy (AG2R-La Mondiale), Kasper Asgreen (Deceuninck-Quick Step), Toms Skujins (Trek-Segafredo), Anthony Perez (Cofidis) et Michael Gogl (NTT). Les deux Français, à savoir Cosnefroy et Perez, se sont battus pour le maillot à pois de meilleur grimpeur et c'est finalement le pensionnaire de la formation AG2R-La Mondiale qui le portera pour la troisième étape. De son côté, Julian Alaphilippe fait coup double, puisqu'il s'empare ainsi également du maillot jaune de leader, auparavant détenu par le Norvégien Alexander Kristoff (UAE Emirates), lâché dans le Turini. Cette tunique était son objectif et Julian Alaphilippe a donc répondu présent.



CYCLISME / TOUR DE FRANCE
2eme étape - Nice haut pays - Nice (186km) - Dimanche 30 août 2020
1- Julian Alaphilippe (FRA/Deceuninck-Quick Step) en 4h55'27''
2- Marc Hirschi (SUI/Sunweb) mt
3- Adam Yates (GBR/Mitchelton-Scott) à 1''
4- Greg Van Avermaet (BEL/CCC) à 2''
5- Sergio Higuita (COL/EF) mt
6- Bauke Mollema (PBS/Trek-Segafredo) mt
7- Alexey Lutsenko (KAZ/Astana) mt
8- Tadej Pogacar (SLO/UAE Emirates) mt
9- Maximilian Schachmann (ALL/Bora-Hansgrohe) mt
10- Alberto Bettiol (ITA/EF) mt
...

Classement général après 2 étapes (sur 21)
1- Julian Alaphilippe (FRA/Deceuninck-Quick Step) en 8h41'35''
2- Adam Yates (GBR/Mitchelton-Scott) à 4''
3- Marc Hirschi (SUI/Sunweb) à 7''
4- Sergio Higuita (COL/EF) à 17''
5- Tadej Pogacar (SLO/UAE Emirates) mt
6- Esteban Chaves (COL/Mitchelton-Scott) mt
7- Davide Formolo (ITA/UAE Emirates) mt
8- Egan Bernal (COL/Ineos Grenadiers) mt
9- Richard Carapaz (EQU/Ineos Grenadiers) mt
10- Tom Dumoulin (PBS/Jumbo-Visma) mt
...

La vie des maillots

Maillot jaune : Julian Alaphilippe (FRA/Deceuninck-Quick Step)

Le Français avait coché cette journée de dimanche et il a donc fini par répondre présent. Outre sa très belle victoire d'étape, Julian Alaphilippe a donc également endossé le maillot jaune de leader, pour la 15eme fois de sa carrière. Cette deuxième étape, le pensionnaire de la formation Deceuninck-Quick Step a semblé la vivre sereinement jusqu'à 13 kilomètres de l'arrivée, où il a fini par attaquer. Malgré la menace Marc Hirschi, le Tricolore n'a donc pas faibli et a ainsi su s'imposer.

Maillot vert : Alexander Kristoff (NOR/UAE Emirates)

Après sa très belle victoire de la veille, au sprint, Alexander Kristoff, qui portait, ce dimanche, le maillot jaune de leader du Tour de France a résisté le plus longtemps possible, dans cette étape de haute montagne. Finalement, le Norvégien a fini par lâcher prise dans le Turini. A l'arrivée, le pensionnaire de la formation UAE Emirates termine 137eme, à 28'15'' du vainqueur du jour. Toutefois, Kristoff n'a donc pas tout perdu puisqu'il conserve sa tunique verte de meilleur sprinteur. Cependant, Peter Sagan (Bora-Hansgrohe) est désormais son dauphin et 18 unités séparent les deux hommes. Ce dimanche, le Slovaque a glané 16 points supplémentaires, au kilomètre 16 (Lac du Broc).

Maillot à pois : Benoît Cosnefroy (FRA/AG2R-La Mondiale)

Malgré sa chute de la veille, le Français Benoît Cosnefroy (AG2R-La Mondiale) faisait bel et bien partie de l'échappée du jour, avec visiblement un objectif en tête, à savoir donc ce maillot à pois de meilleur grimpeur. A l'arrivée, c'est donc bien lui qui le portera ce lundi,  bien que son compatriote Anthony Perez (Cofidis) possède également 18 points à ce classement.

Maillot blanc : Marc Hirschi (SUI/Sunweb)

Ce dimanche, Marc Hirschi (Sunweb) a fait parler sa pointe de vitesse, en finissant finalement deuxième de l'étape du jour, mais de peu derrière le vainqueur, à savoir le Français Julian Alaphilippe (Deceuninck-Quick Step). Le Suisse (22 ans), qui a semblé passer une journée à l'abri, à l'intérieur du peloton, se console donc avec ce maillot blanc de meilleur jeune.

Classement par équipes : Trek-Segafredo (USA)

Déjà en tête de ce classement par équipes avant le départ, Trek-Segafredo a su conserver son bien, à l'issue de la deuxième étape de ce Tour de France 2020. Ce dimanche, le Néerlandais Bauke Mollema a terminé sixième, tandis que le Français Kenny Elissonde pointait, quant à lui, en 23eme position.

Combatif : Benoît Cosnefroy (FRA/AG2R-La Mondiale)

Membre de l'échappée du jour, Benoît Cosnefroy n'a clairement pas connu une journée de tout repos. Après avoir été lâché, le Français a su revenir pour aller glaner les points au sommet des deux cols de première catégorie, à savoir la Colmiane, au kilomètre 63,5, et le Turini, au kilomètre 99,5. Une belle journée pour le pensionnaire de la  formation AG2R-La Mondiale, qui portera ainsi également le maillot à pois de meilleur grimpeur, ce lundi.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.