Etape 17 : " Superman " roi de la Loze, Roglic augmente son avance

Etape 17 : " Superman " roi de la Loze, Roglic augmente son avance©Media365
A lire aussi

Aurélie SACCHELLI, publié le mercredi 16 septembre 2020 à 17h23

Le Colombien Miguel Angel Lopez (Astana) s'est imposé au sommet du Col de la Loze, où Primoz Roglic (Jumbo-Visma), deuxième, a pris une option sur la victoire finale en prenant quinze secondes d'avance sur Tadej Pogacar (UAE Emirates), troisième.



On commence à y voir plus clair sur ce Tour de France 2020 ! Cette étape-reine, avec en juge de paix l'inédit Col de la Loze et ses 21,5 kilomètres à 7,8% de moyenne, promettait beaucoup, et elle n'a pas déçu ! Il y a eu une véritable explication entre leaders, et Primoz Roglic a clairement mis un pied sur la plus haute marche du podium, à quatre jours de l'arrivée. Ce n'est pourtant pas le Slovène qui s'est imposé, mais le Colombien Miguel Angel Lopez qui, à 26 ans et pour sa première participation au Tour de France, s'offre une victoire de prestige et la troisième place provisoire. Arrivé quinze secondes derrière celui qui est surnommé "Superman", Roglic a quant à lui assis un peu plus sa domination, en reprenant 17 secondes à son rival Tadej Pogacar (quinze secondes d'écart à l'arrivée + deux secondes de bonification), troisième de l'étape.

Carapaz, Kämna et Carapaz encore à l'avant

A seulement quatre kilomètres de l'arrivée, ce n'est pourtant pas Lopez qui était en tête de cette étape, mais Richard Carapaz, qui fait tout depuis deux jours pour redorer le blason d'Ineos Grenadier, orphelin depuis ce mercredi matin de son leader Egan Bernal. Carapaz était membre de la première échappée du jour, qui comptait 21 coureurs, mais qui s'est rapidement transformée en « club des cinq » avec, en plus de l'Equatorien, Lennard Kämna, Julian Alaphilippe, Gorka Izagirre et Dan Martin. Du lourd ! Les cinq hommes ont compté jusqu'à six minutes d'avance au pied du Col de la Madeleine, le premier « hors catégorie » du jour. Kämna a craqué dans la montée du col (tout comme Quintana, Rolland, Pinot ou Martinez au moment du passage du peloton) et Martin a été lâché dans la descente, si bien que Carapaz, Izagirre et Alaphilippe étaient les trois survivants dans la plaine. Au pied du terrible Col de la Loze, le trio comptait 2'30 d'avance. Carapaz a attaqué à 13 kilomètres de l'arrivée, lâchant Alaphilippe, puis Izagirre a lâché quelques kilomètres plus tard.

Uran et Quintana, les grands perdants du jour

Mais l'Equatorien n'a pas pu aller au bout de son rêve, car la bataille entre les meilleurs s'est livrée derrière lui. Dans un peloton maillot jaune réduit à treize coureurs, et mené par Bahrain-McLaren (comme depuis le début de l'étape), Miguel Angel Lopez a été le premier à attaquer, à 3,5km de l'arrivée. Il a rattrapé Carapaz et a donc filé vers la victoire, même si les derniers hectomètres étaient extrêmement difficiles. Il s'agit de sa deuxième victoire de l'année (après une étape du Tour de l'Algarve) et sa troisième victoire d'étape sur un grand Tour. Derrière, Sepp Kuss, brillant équipier de Roglic, a suivi Lopez un moment, avant de se relever pour aider son leader, qui est allé décrocher la deuxième place, devant Pogacar, Kuss, Porte, Mas et Landa. L'Espagnol aura donc fait rouler son équipe Bahrain-McLaren pour pas grand-chose... Nairo Quintana, dixième du général mercredi matin, est le grand perdant du jour (il a fini à 25 minutes de Lopez), tout comme Rigoberto Uran, arrivé neuvième à deux minutes de Lopez, et tombe du podium pour se retrouver sixième. Et les Français dans tout ça ? Guillaume Martin a été le meilleur d'entre eux, arrivant 14eme à quatre minutes de Lopez, et qui se retrouve onzième du général, à 64 secondes du dixième, le vétéran Alejandro Valverde. Jeudi, c'est encore une grosse étape qui sera au programme, avec deux cols de première catégorie et un col hors-catégorie, mais l'arrivée sera jugée en descente à La Roche-sur-Foron. De quoi asseoir un peu plus les positions ou créer des surprises ?

CYCLISME / TOUR DE FRANCE 2020
17eme étape - Grenoble - Méribel Col de la Loze (170km) - Mercredi 16 septembre 2020
1- Miguel Angel Lopez (COL/Astana) en 4h49'08
2- Primoz Roglic (SLO/Jumbo-Visma) à 15"
3- Tadej Pogacar (SLO/UAE Emirates) à 30"
4- Sepp Kuss (USA/Jumbo-Visma) à 56"
5- Richie Porte (AUS/Trek-Segafredo) à 1'01
6- Enric Mas (ESP/Movistar) à 1'12
7- Mikel Landa (ESP/Bahrain-McLaren) à 1'20
8- Adam Yates (GBR/Mitchelton-Scott) à 1'20
9- Rigoberto Uran (COL/Education First) à 1'59
10- Tom Dumoulin (PBS/Jumbo-Visma) à 2'13
...
14- Guillaume Martin (FRA/Cofidis) à 3'59
...

 Classement général après 17 étapes (sur 21)
1- Primoz Roglic (SLO/Jumbo-Visma) en 74h56'01
2- Tadej Pogacar (SLO/UAE Team Emirates) à 57"
3- Miguel Angel Lopez (COL/Astana) à 1'26
4- Richie Porte (AUS/Trek-Segafredo) à 3'05
5- Adam Yates (GBR/Mitchelton-Scott) à 3'14
6- Rigoberto Uran (COL/EF) à 33'24
7- Mikel Landa (ESP/Bahrain-McLaren) à 3'27
8- Enric Mas (ESP/Movistar) à 4'18
9- Tom Dumoulin (PBS/Jumbo-Visma) à 7'23
10- Alejandro Valverde (ESP/Movistar) à 9'31
11- Guillaume Martin (FRA/Cofidis) à 10'35
...

LA VIE DES MAILLOTS

 Maillot jaune : Primoz Roglic (SLO/Jumbo-Visma)

Le Slovène a fait un pas supplémentaire vers la victoire finale en reprenant 17 secondes à son rival et compatriote Tadej Pogacar. Roglic n'a jamais semblé être inquiété et a été parfaitement aidé par son équipier Sepp Kuss. Avec encore une grosse étape jeudi et le chrono de La Planche des Belles Filles samedi, rien n'est encore fait, mais cela commence à sentir bon pour Roglic.

 Maillot vert : Sam Bennett (IRL/Deceuninck-Quick Step)

Arrivé plus de 30 minutes derrière Lopez, l'Irlandais reste encore en vert ce mercredi soir. Il a repris deux points à son rival Peter Sagan lors du sprint intermédiaire et en compte donc désormais 47 d'avance sur le Slovaque. Pour lui aussi, ça commence à sentir bon !

 Maillot à pois (Tadej Pogacar/UAE Emirates)

Maillot à pois depuis la deuxième étape, Benoit Cosnefroy doit céder sa belle tunique à un autre coureur d'un tout autre calibre en montagne, Tadej Pogacar. Brillant lors des nombreux cols qui ont jalonné le Tour depuis deux semaines et demie, le Slovène est récompensé, et a virtuellement endossé le meilleur au sommet du Col de la Madeleine. Il compte désormais trois points d'avance sur Primoz Roglic et quinze sur Miguel Angel Lopez. Les trois membres du podium sont donc à la lutte pour le maillot à pois !

 Maillot blanc : Tadej Pogacar (SLO/UAE Team Emirates)

Le Slovène est monté deux fois sur le podium ce mercredi ! Maillot blanc depuis la treizième étape, Pogarcar l'a évidemment conforté, et compte désormais 3'21 d'avance sur Enric Mas et... 1h24 sur Valentin Madouas. L'abandon d'Egan Bernal a fait du ménage dans le classement.

 Classement par équipes : Movistar

Grâce à la deuxième place de Primoz Roglic, à la quatrième place de Sepp Kuss et à la dixième place de Tom Dumoulin, l'équipe Jumbo-Visma a réussi une étape magnifique, mais c'est toujours Movistar (Enric Mas 6eme, Alejandro Valverde 12eme et Verona 17eme ce mercredi) qui occupe la tête du classement général par équipes, avec 30'07 d'avance sur les Néerlandais. Une fois de plus, l'équipe espagnole est bien partie pour triompher sur les Champs-Elysées !

 Combatif du jour : Julian Alaphilippe (FRA/Deceuninck-Quick Step)

Richard Carapaz aurait pu décrocher ce prix, comme mardi, mais cette fois c'est Julian Alaphilippe qui a été récompensé. Le coureur français a l'art de savoir se glisser dans les bonnes échappées, et il a encore pris la bonne aujourd'hui. Malheureusement, il n'a pas les jambes pour aller au bout dans des étapes aussi difficiles, et a tranquillement terminé à 18 minutes de Lopez. On remet ça jeudi ?

Vos réactions doivent respecter nos CGU.