Etape 14 : Victoire en costaud pour Soren Kragh Andersen

Etape 14 : Victoire en costaud pour Soren Kragh Andersen©Panoramic, Media365
A lire aussi

Mathieu WARNIER, publié le samedi 12 septembre 2020 à 17h51

Ayant senti le bon coup à moins de quatre kilomètres de l'arrivée, Soren Kragh Andersen a remporté en solitaire la 14eme étape du Tour de France. Primoz Roglic conserve sans forcer son maillot jaune.



La formation Sunweb est décidée à marquer de son empreinte ce Tour de France 2020 ! Alors que Marc Hirschi a remporté la 12eme étape à Sarran, Soren Kragh Andersen est venu apporter à la formation allemande son deuxième succès en trois jours sur la Grande Boucle dans un final à Lyon rappelant celui de Milan-Sanremo où il a su se jouer d'un peloton trop attentiste. Une étape qui est partie sur les chapeaux de roues avec Stefan Küng puis Thomas de Gendt et Sergio Higuita et enfin Kasper Asgreen et Jérôme Cousin qui ont essayé de sortir du peloton dans les cinq premiers kilomètres. Ce sont finalement Cees Bol et Edward Theuns qui ont lancé le bon coup, rattrapé par le Suisse de la formation Groupama-FDJ cinq kilomètres plus loin. C'est alors que la formation Sunweb a dérouté tout le monde car, alors que Casper Pedersen est parti en contre, Cees Bol s'est alors relevé, laissant partir ses deux compères d'échappée. Ensuite, le sprinteur néerlandais et le rouleur danois se sont laissés rattraper par le peloton.

Bora-Hansgrohe a piégé Bennett

Une fois l'échappée du jour partie, le peloton s'est rapidement focalisé sur la lutte pour le maillot vert. En effet, comme elle a pu le faire lors de l'étape entre Millau et Lavaur, la formation Bora-Hansgrohe a tenté de piéger Sam Bennett, actuel leader du classement par points. L'Irlandais, arrivé deux minutes avant l'expiration des délais ce vendredi, a vu Peter Sagan et toute son équipe hausser l'allure du peloton et finalement s'en détacher. Bien emmené par Maximilian Schachmann, troisième sur les pentes du Puy Mary ce vendredi, Peter Sagan a pu reprendre cinq points à Sam Bennett... mais l'effort de la formation Bora-Hansgrohe ne s'est pas arrêté là. A l'approche du Col du Béal, principale difficulté de cette 14eme étape, les hommes de Peter Sagan ont à nouveau accéléré et définitivement lâché Sam Bennett qui a rapidement perdu tout espoir de revenir sur le peloton et terminé l'étape à près de 20 minutes du vainqueur du jour. Après avoir lâché Edward Theuns, Stefan Küng a été rattrapé par un peloton mené de concert par les équipes CCC et Bora-Hansgrohe à 80 kilomètres de l'arrivée.

Kragh Andersen en opportuniste

Jusqu'aux faubourgs de Lyon, le peloton a été paisiblement mené par ces deux formations mais, avec l'enchaînement Côte de la Duchère-Côte de la Croix-Rousse dans les quinze derniers kilomètres, la formation Jumbo-Visma a repris ses responsabilités. C'est alors que, comme pour le départ, les accélérations sont parties dans tous les sens. Tiesj Benoot puis Soren Kragh Andersen ont été les premières à accélérer mais les deux coureurs de l'équipe Sunweb ont dû couper leur effort à 7500m de l'arrivée. Lennard Kämna a ensuite pris le relais avant de voir Thomas de Gendt puis Julian Alaphilippe le rattraper dans les pentes de la Croix-Rousse. Avec le Français mais également Marc Hirschi dans la roue, personne n'a voulu suivre et une relance du coureur de la formation Deceuninck-Quick Step a été sans effet. Marc Hirschi a secoué une nouvelle fois le peloton mais, pris en chasse par Peter Sagan et Greg van Avermaet, le Suisse n'a pas pu aller bien loin. A 3200m de la ligne d'arrivée, sentant le peloton dans un moment de flottement, Soren Kragh Andersen a tenté le tout pour le tout avant la descente de la Croix-Rousse. Un pari gagnant pour le Danois qui a rapidement creusé un trou d'une dizaine de secondes qui n'a jamais été comblé. Le coureur de la formation Sunweb s'impose en solitaire à Lyon devant Luka Mezgec et Simone Consonni, qui ont pris le meilleur sur Peter Sagan dans la dernière ligne droite. Une étape qui permet à Primoz Roglic de conserver tranquillement son maillot jaune à la veille de l'arrivée au Grand-Colombier.

CYCLISME / TOUR DE FRANCE 2020
14eme étape - Clermont-Ferrand-Lyon (194km) - Samedi 12 septembre 2020
1- Soren Kragh Andersen (DAN/Sunweb) en 4h28'10''
2- Luka Mezgec (SLO/Mitchelton-Scott) à 15''
3- Simone Consonni (ITA/Cofidis) à 15''
4- Peter Sagan (SLQ/Bora-Hansgrohe) à 15''
5- Casper Pedersen (DAN/Sunweb) à 15''
6- Jasper Stuyven (BEL/Trek-Segafredo) à 15''
7- Matteo Trentin (ITA/CCC) à 15''
8- Oliver Naesen (BEL/AG2R-La Mondiale) à 15''
9- Sonny Colbrelli (ITA/Bahrain-McLaren) à 15''
10- Marc Hirschi (SUI/Sunweb) à 15''
...

Classement général après 14 étapes (sur 21)
1- Primoz Roglic (SLO/Jumbo-Visma) en 56h34'35''
2- Tadej Pogacar (SLO/UAE Team Emirates) à 44''
3- Egan Bernal (COL/Ineos Grenadiers) à 59''
4- Rigoberto Uran (COL/EF) à 1'10''
5- Nairo Quintana (COL/Arkéa-Samsic) à 1'12''
6- Miguel Angel Lopez (COL/Astana) à 1'31''
7- Adam Yates (GBR/Mitchelton-Scott) à 1'42''
8- Mikel Landa (ESP/Bahrain-McLaren) à 1'55''
9- Richie Porte (AUS/Trek-Segafredo) à 2'06''
10- Enric Mas (ESP/Movistar) à 2'54''
11- Guillaume Martin (FRA/Cofidis) à 3'14''
...

La vie des maillots

Maillot jaune : Primoz Roglic (SLO/Jumbo-Visma)

A la veille d'une étape qui pourrait définir la dernière semaine du Tour de France, Primoz Roglic a mesuré ses efforts et s'est appuyé sur son équipe, notamment Tom Dumoulin, pour rester dans les meilleures positions du peloton et éviter tout incident.

Maillot vert : Sam Bennett (IRL/Deceuninck-Quick Step)

L'Irlandais peut commencer à s'inquiéter pour son maillot vert ! Après une étape du Puy Mary où il est passé à deux minutes de la mise hors course, l'Irlandais n'a pas pu répondre à l'offensive contre lui fomentée par l'équipe Bora-Hansgrohe et Peter Sagan. S'il a pu limiter les dégâts au sprint intermédiaire, il a été irrémédiablement lâché et voit le Slovaque revenir à 43 points. Mais avant de s'inquiéter de la menace pour son maillot vert qu'est l'ancien triple champion du monde, Sam Bennett va devoir s'assurer de finir ce Tour de France et avec des étapes alpines très difficiles, rien n'est assuré de ce côté.

Maillot à pois : Benoît Cosnefroy (FRA/AG2R-La Mondiale)

Avec peu de points distribués sur cette 14eme étape, Benoît Cosnefroy n'a pas forcé et terminé dans le gruppetto formé par les coéquipiers de Sam Bennett. S'il a les jambes, le Français pourrait se montrer offensif vers le Grand Colombier car les étapes alpines seront le juge de paix pour un maillot à pois dont le classement est très serré.

Maillot blanc : Tadej Pogacar (SLO/UAE Team Emirates)

A l'image de son compatriote Primoz Roglic, Tadej Pogacar n'a pas forcé son talent entre Clermont-Ferrand et Lyon, restant bien au chaud dans le peloton avant l'explication au sommet qui pourrait avoir lieu dès ce dimanche avec les terribles pentes du Grand Colombier.

Classement par équipes : EF Pro Cycling

Avec l'essentiel des équipes qui avaient trois représentants dans le peloton principal, le classement par équipes n'a pas évolué, les quinze secondes récupérées par Sunweb grâce à Soren Kragh Andersen étant marginales pour le classement général par équipes.

Combatif du jour : Stefan Kûng (SUI/Groupama-FDJ)

Stefan Küng s'est démené pour lancer une échappée qui pouvait ambitionner de jouer la victoire d'étape à Lyon. Mais le Suisse a dû s'avouer vaincu à 80km de l'arrivée après avoir résisté autant qu'il a pu. Une combativité saluée par le jury ce samedi.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.