Etape 12 - Rolland : " On aurait préféré faire un et dix "

Etape 12 - Rolland : " On aurait préféré faire un et dix "©Panoramic, Media365
A lire aussi

Mathieu WARNIER, publié le jeudi 10 septembre 2020 à 19h30

Découvrez les réactions des principaux protagonistes de la 12eme étape du Tour de France.


Marc Hirschi (SUI/Sunweb) - Vainqueur de l'étape et combatif du jour

« Aujourd'hui (jeudi), je n'aurais jamais pensé que je pouvais le faire. C'est juste incroyable, j'ai été très proche de la victoire à deux reprises. J'ai un peu mal au dos, je n'avais pas bien dormi, mais je me suis dit que je devais me lancer. Le plan, c'était de partir dans l'échappée, mais ensuite Bora-Hansgrohe a contrôlé la course alors nous avons changé la tactique. J'ai pensé qu'il fallait attaquer, ce n'était pas dans le plan mais j'ai suivi mon feeling. Mais je ne pensais pas que j'irais jusqu'au bout, j'ai seulement réalisé dans le dernier kilomètre que c'était bon. C'est ma première victoire professionnelle et c'est sur le Tour, je ne trouve pas les mots. L'étape de Laruns m'a donné de la motivation et aussi de la confiance. Je ne pouvais pas faire trois podiums sans victoire. »

Pierre Rolland (FRA/B&B Hotels-Vital Concept) - 2eme de l'étape

« A cinq ou six kilomètres de l'arrivée, on a compris qu'on ne reviendrait plus. Notre directeur sportif nous a alors dit d'aller jouer les grosses places. J'ai réussi à m'extirper, je fais deuxième et Quentin Pacher fait quatrième. On aurait préféré faire un et dix, mais on fait un bon Tour. Il nous manque la victoire. Je ne peux pas me contenter d'une deuxième place. Je n'ai pas de regrets parce que Marc Hirschi était tout simplement plus fort, mais j'espère qu'on verra un 'Men in Glaz' sur la plus haute marche du podium d'ici Paris, que ce soit moi ou un autre. »

Maximilian Schachmann (ALL/Bora-Hansgrohe) - 6eme de l'étape

« Marc Hirschi était imbattable aujourd'hui (jeudi). On a mis en place une stratégie pour Peter Sagan, avec moi et Lennard Kämna qui devaient aller dans les attaques, mais il s'est avéré que c'était trop difficile. Il n'y avait rien qu'un d'entre nous ne pouvait faire. Hirschi était plus fort que nous tous. »

Julian Alaphilippe (FRA/Deceuninck-Quick Step) - 11eme de l'étape

« Félicitations à Marc Hirschi, il a encore fait un grand numéro et il méritait de gagner. On a fait le maximum derrière, mais c'était compliqué car tout le monde voulait faire le moins d'efforts possible, c'était un peu l'enterrement. Hirschi était devant, il ne s'est pas posé de questions. À la fin, j'avais l'impression que mon vélo n'avançait plus, mais c'est moi qui n'avançais plus »

Primoz Roglic (SLO/Jumbo-Visma) - 24eme de l'étape et maillot jaune

« On s'attendait à une grosse échappée dès le départ, mais d'autres équipes ont roulé pour empêcher un mouvement de ce type. Ça n'avait rien d'une journée de repos. C'était quand même un bon échauffement avant l'étape de demain (vendredi) où il y aura certainement une grosse bagarre. Ce sera certainement un gros défi pour nous. »

Egan Bernal (COL/Ineos Grenadiers) - 25eme de l'étape et maillot blanc

« Il n'y a pas eu de bataille pour le classement général, même si nous avons pensé toute la journée aux bonifications qui étaient en jeu. D'autres contre-attaquants ont finalement repris les échappés, pendant que les favoris sont restés plus tranquilles. Mais nous n'avons pas arrêté de toute la journée. Les Bora-Hansgrohe ont roulé très fort pour Peter Sagan et ça a rendu la course très dure. Nous avons reconnu l'étape de demain (vendredi) et nous savons qu'elle sera très difficile. Nous ferons de notre mieux pour y faire la différence. Il y a plus de 200 kilomètres à parcourir, après une étape qui en faisait 220. Je pense qu'elle sera très exigeante, spécialement dans le final qui est explosif, surtout dans les deux derniers kilomètres. »

Sources : site officiel du Tour de France, France Télévisions, RAI

Vos réactions doivent respecter nos CGU.