Etape 10 : Grande première pour Bennett !

Etape 10 : Grande première pour Bennett !©Media365
A lire aussi

Aurélie SACCHELLI, publié le mardi 08 septembre 2020 à 17h26

A bientôt 30 ans, Sam Bennett (Deceuninck-Quick Step) a remporté sa première victoire sur le Tour de France, en s'imposant au sprint à St-Martin-de-Ré devant Caleb Ewan (Lotto-Soudal). Primoz Roglic (Jumbo-Visma) a vécu une journée tranquille et reste en jaune.



C'était l'étape la plus plate de ce Tour de France 2020 et elle ne pouvait pas échapper à un sprinteur ! Comme prévu, c'est un spécialiste de la discipline qui s'est imposé à St-Martin-en-Ré : Sam Bennett ! Pour sa troisième participation au Tour de France, le sprinteur irlandais de bientôt 30 ans décroche sa toute première victoire dans la plus grande course du monde, et en profite pour reprendre le maillot vert. Malgré le vent de face, le coureur de Deceuninck-Quick Step s'est montré le plus fort pour battre sur la ligne, pour quelques centimètres, Caleb Ewan, alors que Peter Sagan termine troisième. Il s'agit de la cinquième victoire de Bennett cette saison, sans aucun doute la plus belle !

De nombreuses chutes...

Si cette étape était plate entre les îles d'Oléron et de Ré, elle n'a pas manqué de saveur. Le début de journée a été marqué par une échappée suisse : Stefan Küng (Groupama-FDJ) et Michael Schär (CCC) sont partis dès le pont de l'île d'Oléron et ont compté jusqu'à 1'40 d'avance. Mais suite au gros travail de l'équipe Deneuninck-Quick Step, qui a fait beaucoup de mal aux grands blessés du Tour (Pinot, Poels, Sivakov...), ils ont été repris après 69 kilomètres d'échappée. Juste avant, une première chute s'était produite dans le peloton, et avait notamment mis à terre Nicolas Roche et Robert Gesink, alors que Sam Bewley (Mitchelton-Scott) a été contraint à l'abandon. Aucune échappée n'a ensuite animé cette journée, mais la fin d'étape n'a pas été ennuyante pour autant, en raison des chutes et des bordures. Les coureurs distancés sont parvenus à revenir dans le peloton, avant qu'une nouvelle chute n'intervienne au kilomètre 77, mais tout le monde a pu remonter sur le vélo. Puis dans la traversée de Rochefort, Guillaume Martin, Bryan Coquard et Tadej Pogacar sont allés au sol à leur tour, mais ont pu revenir dans le peloton, tant bien que mal.

... et une bordure !

L'étape a été ensuite animée par la course aux points au sprint intermédiaire, avant La Rochelle, et c'est Matteo Trentin qui a fait le plein, devant les deux rivaux pour le maillot vert, Peter Sagan et Sam Bennett. Warren Barguil et Kevin Ledanois sont venus allonger la liste des coureurs ayant chuté, à 31 kilomètres de l'arrivée, heureusement sans gravité. Puis entre La Rochelle et le pont de l'île de Ré, comme on pouvait s'y attendre, une bordure s'est formée à l'initiative des coureurs de Jumbo-Visma et Ineos Grenadiers. Guillaume Martin a fait partie des piégés dans un premier temps, mais a réussi à revenir une fois le peloton arrivé sur l'île. Ce qui n'a pas été le cas de tout le monde, des coureurs comme Kuss, Pinot, Barguil, Alaphilippe Hirschi, Zakarin ou D.Martin n'ayant pas réussi à revenir. Tout s'est donc joué au sprint, comme attendu, mais seulement au sein d'un peloton de 66 coureurs. Et Sam Bennett a enfin découvert le bonheur de lever les bras sur le Tour de France et n'a pas pu retenir ses larmes. L'Irlandais pourrait d'ailleurs remettre ça mercredi à Poitiers, où une très longue ligne droite l'attend à l'arrivée.

 CYCLISME / TOUR DE FRANCE 2020
Classement de la 10eme étape (Le Château d'Oléron - Saint Martin-de-Ré, 168,5km) - Mardi 8 septembre 2020
1- Sam Bennett (IRL/Deceuninck-Quick Step) en 3h35'22
2- Caleb Ewan (AUS/Lotto-Soudal) mt
3- Peter Sagan (SLQ/Bora-Hansgrohe) mt
4- Elia Viviani (ITA/Cofidis) mt
5- Mads Petersen (DAN/Trek-Segafredo) mt
6- André Greipel (ALL/Israel Start-Up Nation) mt
7- Bryan Coquard (FRA/B&B Hotels - Vital Concept) mt
8- Cees Bol (PBS/Sunweb) mt
9- Jasper Stuyven (BEL/Trek-Segafredo) mt
10- Luka Mezgec (SLO/Mitchelton-Scott) mt
...

 Classement général après 10 étapes (sur 21)
1- Primoz Roglic (SLO/Jumbo-Visma) en 42h15'23
2- Egan Bernal (COL/Ineos Grenadiers) à 21"
3- Guillaume Martin (FRA/Cofidis) à 28"
4- Romain Bardet (FRA/AG2R-La Mondiale) à 30"
5- Nairo Quintana (COL/Arkéa-Samsic) à 32"
6- Rigoberto Uran (COL/EF) à 32"
7- Tadej Pogacar (SLO/UAE Team Emirates) à 44"
8- Adam Yates (GBR/Mitchelton-Scott) à 1'02
9- Miguel Angel Lopez (COL/Astana) à 1'15
10- Mikel Landa (ESP/Bahrain-McLaren) à 1'42
...

LA VIE DES MAILLOTS

 Maillot jaune : Primoz Roglic (SLO/Jumbo-Visma)

Pas de problème pour le Slovène lors de cette étape "entre deux îles". Il est arrivé 32eme à St-Martin-de-Ré, bien calé dans le peloton des favoris. Il est parvenu à échapper aux chutes, et c'est bien là l'essentiel pour lui.

 Maillot vert : Sam Bennett (IRL/Deceuninck-Quick Step)

Nouveau changement de maillot vert ! Si Peter Sagan avait réussi à prendre de l'avance en terminant devant Sam Bennett lors du sprint intermédiaire, il n'a pu faire mieux que troisième du sprint final, pendant que l'Irlandais s'imposait, et doit donc céder son maillot vert à Bennett, qui compte désormais 21 points d'avance. La bataille pour le classement par points devrait de nouveau faire rage mercredi !

 Maillot à pois : Benoît Cosnefroy (FRA/AG2R-La Mondiale)

Le point culminant de l'étape était à 34m d'altitude, et il n'y avait pas le moindre point à prendre pour le classement de la montagne ce mardi. Benoit Cosnefroy conserve donc son maillot à pois. Et il le gardera également mercredi, puisqu'il n'y aura qu'un seul point à prendre lors de la 11eme étape (Nans Peters est à cinq points).

 Maillot blanc : Egan Bernal (COL/Ineos Grenadiers)

Aucun problème pour Egan Bernal, qui termine 39eme de l'étape, aux côtés de Roglic. Le Colombien n'a pas chuté et garde donc son maillot blanc, avec 23 secondes sur Tadej Pogacar.

 Classement par équipes : Movistar

Grâce à la 16eme place de José Rojas, à la 49eme place d'Alejandro Valverde et à la 51eme place d'Imanol Erviti, l'équipe espagnole conserve sa première place, même si c'est Trek-Segafredo qui a terminé n°1 ce mardi.

 Combatif du jour : Stefan Küng (SUI/Groupama-FDJ)

Le Suisse a animé la première partie de la course avec son compatriote Michael Schär (CCC) et a été récompensé par le jury du Prix de la Combativité. Stefan Küng ne s'est d'ailleurs pas relâché en fin d'étape et a terminé 59eme, avec le peloton des favoris.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.