Cyclisme - Tour de France : Le profil de la deuxième étape

Cyclisme - Tour de France : Le profil de la deuxième étape©Media365
A lire aussi

Romain Fiore, Media365, publié le lundi 07 juin 2021 à 09h15

A l'occasion de la deuxième étape du Tour de France, les coureurs parcourront 183,5 kilomètres, toujours en visite dans la Bretagne ils s'attaqueront cette fois-ci aux Côtes-d'Armor, avec notamment, au programme, quatre cols de quatrième catégorie,  et une double ascension du Mûr-de-Bretagne. Une victoire qui devrait revenir à un puncheur ou peut-être à un favori à la victoire finale.

Sur une étape longue de 183,5 kilomètres, le peloton continue de parcourir la région bretonne à travers les Côtes-d'Armor, un parcours au profil accidenté qui pourrait rabattre les cartes avant de retrouver le plat et plus de calme lors des prochaines étapes. Les coureurs partiront de la ville côtière de Perros-Guirec qui accueille pour la deuxième fois le Tour dans son histoire, pour rejoindre une ville qu'ils empruntent pour la quatrième fois en dix ans, la cité de Mûr-de-Bretagne Guerlédan, une arrivée où  Alexis Vuillermoz s'était imposé en 2015 au sommet du Mûr. Au programme du jour six cols répertoriés pour les coureurs dont une double ascension du fameux Mûr-de-Bretagne, mais aussi un sprint intermédiaire le long de la côte armoricaine. Le premier col de la journée sera de quatrième catégorie à partir du 72eme kilomètre de course avec la Côte de Sainte-Barbe, une ascension de 900 mètres à 6,6% de moyenne. Le seul sprint intermédiaire de la journée sera treize kilomètres plus tard dans la ville de Plouha, ils enchaîneront ensuite la côte de Pordic, longue de 2,1 kilomètres mais qui grimpera jusqu'à 3,2% de moyenne, ensuite la route s'élèvera un peu plus avec 8% de moyenne lors de la Côte de Saint-Brieuc courte d'un kilomètre.

Ils attaqueront enfin une double ascension de la côte du Mûr-de-Bretagne, ils franchiront tout d'abord la Côte du village à 4,1% de moyenne, puis enchaîneront trois kilomètres plus tard pour un premier passage sur la ligne d'arrivée sur cette fameuse côte désormais devenue célèbre, deux kilomètres de montée à presque 7% de moyenne dont un pic à 10%. Les coureurs affronteront d'ailleurs cette ultime ascension quasiment arrêtés, sans l'élan qu'offrait le tracé des éditions précédentes, autant dire que le final va être explosif.  Le peloton devrait arriver entre 17h30 et 17h50 et les favoris ainsi que les meilleurs puncheurs pourraient se jouer la victoire, sûrement les mêmes que la veille, à moins que l'échappé résiste au retour du peloton.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.