Bahrain-McLaren : La piste Froome écartée, Landa affirme son statut

Bahrain-McLaren : La piste Froome écartée, Landa affirme son statut©Panoramic, Media365
A lire aussi

Mathieu WARNIER, publié le jeudi 21 mai 2020 à 16h10

Un recrutement de Chris Froome par l'équipe Bahrain-McLaren étant écarté, Mikel Landa a confié ses ambitions pour le Tour de France, qu'il abordera comme leader de sa formation.

Son nom est sur toutes les lèvres. Chris Froome pourrait être sur le départ de l'équipe Ineos et le quadruple vainqueur du Tour de France serait un apport de choix pour n'importe quelle équipe du World Tour ayant un minimum d'ambition sur le Tour de France. Mais, à entendre Mikel Landa, ce n'est pas forcément le cas de la formation Bahrain-McLaren. « L'équipe a déjà nié le fait qu'ils sont intéressés par son recrutement et Rod Ellingworth (le directeur sportif de l'équipe Bahrain-McLaren, ndlr) me l'a personnellement confirmé, a déclaré l'ancien coureur de la formation Movistar dans un entretien accordé au site Cyclingnews. De toute façon, je suis là pour rouler sur mon vélo, je n'ai pas d'autre choix en la matière. » Des propos qui font suite à ceux de Rod Ellingworth, ancien de l'équipe Ineos, qui a assuré que la formation bahreïnie a « d'autres choses à penser actuellement qu'à essayer de recruter Chris Froome », tout en confirmant les envies d'ailleurs du Britannique.

Landa : « Bahrain-McLaren veut se concentrer sur moi »

Ayant connu une cohabitation difficile avec Alejandro Valverde et Nairo Quintana au sein de la formation Movistar, Mikel Landa est également passé par les rangs de l'équipe Sky où « la situation était différente » selon lui. « Je ne connais pas suffisamment bien Egan Bernal pour savoir si tout va bien pour chacun d'entre eux », ajoute l'Espagnol qui a collaboré par le passé avec Geraint Thomas et Chris Froome, les deux autres têtes d'affiches de la formation dirigée par Dave Brailsford. Pour la saison 2020, Mikel Landa assure que la formation Bahrain-McLaren va miser sur son potentiel. « L'équipe m'a dit qu'ils restaient concentrés sur moi pour le Tour de France, ajoute le Basque. Tout continue comme c'était prévu et cela met mon esprit au repos. » Une ambition qui n'a pas été freinée par un accident à l'entraînement, où une voiture l'a renversé. « Heureusement pour moi, cette longue pause liée au confinement m'a aidée pour récupérer de ma blessure aux côtes, assure Mikel Landa. Je suis désormais quasiment à 100%. » Mais face à des équipes très motivées et fortes de plusieurs leaders concentrés uniquement sur cet objectif, l'équipe Bahrain-McLaren pourrait être en difficulté sur la prochaine Grande Boucle.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.