Aucun coureur du Tour n'est positif au Covid-19, Prudhomme infecté !

Aucun coureur du Tour n'est positif au Covid-19, Prudhomme infecté !©Media365
A lire aussi

Aurélien CANOT, publié le mardi 08 septembre 2020 à 12h42

Tous les coureurs et membres des staffs des équipes ont été testés entre dimanche et lundi, sans qu'aucun des coureurs testés ne se révèle positif. En revanche, quatre membres de formations différentes ainsi que Christian Prudhomme en personne ont, eux, été infectés.

Les fans de la Grande Boucle peuvent pousser un grand ouf de soulagement. Aucun coureur des 165 encore en lice dans cette édition 2020 du Tour de France disputé dans le contexte sanitaire que l'on sait n'est positif au Covid-19. Tous les concurrents encore en course ainsi que les membres des staffs des 22 équipes en lice ont été testés entre dimanche et lundi à Pau avant la 9eme étape, entre Pau et Laruns (remportée par le Slovène de la formation UAE Team-Emirates Tadej Pogacar) puis à La Rochelle lors de la journée de repos de lundi.


Et sur ces tests (PCR) pratiqués sur les 650 personnes en question par l'unité médicale mobile Unilab, aucun ne s'est révélé positif au coronavirus. En tout cas du côté des coureurs. Car pour le reste, cinq cas positifs ont été relevés, dont... Christian Prudhomme en personne. Au même titre que les quatre membres des staffs de quatre équipes concernées infectés eux aussi par le coronavirus (il s'agit des équipes Ineos Grenadier, Mitchelton-Scott ainsi que des deux formations françaises Cofidis et AG2R-La Mondiale), le patron du Tour de France, qui avait accueilli le Premier ministre Jean Castex dans sa voiture lors de la 8eme étape, samedi dernier - Emmanuel Macron a annoncé que Jean Castex allait être testé - subira un nouveau test ce mardi. Il sera de toute façon écarté de la course pendant une semaine (jusqu'à la seconde journée de repos, lundi prochain), et remplacé au moins jusqu'à lundi dans son costume de directeur par François Lemarchand.

La rumeur d'un cas positif chez Deceuninck-Quick Step vite retombée

Dans un communiqué officiel commun, Amaury Sport Organisation (ASO) et l'Union cycliste internationale (UCI) ont dévoilé ce mardi, tandis que les premiers coureurs se présentaient dans la zone départ, au Château d'Oléron, les résultats qui venaient de leur être transmis par le médecin chef de l'épreuve Florence Pommery. Des résultats attendus par tout le monde avec beaucoup d'impatience qui n'ont donc révélé aucun cas positif dans le peloton, et ont donc permis aux 165 coureurs encore en course de prendre le départ de la 10eme étape, ce mardi au lendemain de la première journée de repos. Un verdict d'autant plus rassurant que dans la matinée, une rumeur de cas positif au sein de l'équipe belge Deceuninck-Quick Step chère à Julian Alaphilippe avait parcouru l'Île d'Oléron. Fausse alerte en réalité, le deuxième test en l'espace de 48 heures passé par le membre du staff de la formation en question n'aurait en effet jamais dû avoir lieu, comme l'explique The Guardian, citant l'encadrement de Deceuninck Quick-Step. « Une erreur a été commise dans le laboratoire par rapport à un test effectué par un membre de notre personnel. C'est pourquoi cette personne a été emmenée ce matin afin de passer un nouveau test. Ce deuxième test est revenu négatif, et c'est pourquoi nous pouvons continuer normalement la course » En attendant la prochaine salve de tests et le résultat de celui que passera Christian Prudhomme.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.