Arkéa-Samsic : Moins de pression pour Nairo Quintana au départ du Tour

Arkéa-Samsic : Moins de pression pour Nairo Quintana au départ du Tour©Media365
A lire aussi

Mathieu WARNIER, publié le samedi 29 août 2020 à 11h50

Leader unique de l'équipe Arkéa-Samsic, Nairo Quintana a confié ressentir moins de pression par rapport aux années précédentes, quand il était chez Movistar.

Nairo Quintana n'aura pas à se battre pour être leader de son équipe cette année. Alors que, au sein de la formation Movistar, il devait d'abord prendre le meilleur sur ses coéquipiers Alejandro Valverde et Mikel Landa, le Colombien va aborder le Tour de France 2020 dans une toute autre position. Désormais sous les couleurs de l'équipe Arkéa-Samsic, le natif de Tunja sera bien le seul et unique leader de la formation bretonne, avec Warren Barguil comme coéquipier de luxe. « Je ressens moins de pression qu'auparavant. J'ai une équipe à mon entière disposition et composée de garçons qui courront avec beaucoup de cœur, a confié Nairo Quintana à l'occasion d'une conférence de presse virtuelle. Nous chercherons à être avec les meilleurs, et une fois que nous serons avec eux, nous verrons comment gérer nos forces. Le Colombien, pour bien figurer au classement général, est conscient qu'il faudra être opportuniste face aux deux mastodontes du peloton qui vont s'affronter pendant trois semaines. « Nous savons que ça va être une guerre entre les deux équipes les plus fortes, Ineos et Jumbo-Visma, assure Nairo Quintana. Nous allons devoir garder la tête froide et voir ce qu'il va se passer. »

Quintana « bouche bée » après avoir appris l'absence de Froome et Thomas

Alors que son état de forme était incertain en raison d'un accident lors d'une séance d'entraînement en Colombie, l'ancien coureur de l'équipe Movistar s'est montré confiant. « Mon genou va bien mieux, assure-t-il. J'attends la course maintenant et on peut dire que c'est déjà oublié. » Un Tour de France qui sera marqué par l'absence de deux anciens vainqueurs et le Colombien considère que cela pourrait changer la physionomie de la course. « Je suis resté bouche bée lorsque j'ai su que Chris Froome et Geraint Thomas ne seraient pas là cette année. C'est surprenant et cela signifie que nous ne savons pas ce qu'il peut se passer après la période particulière que nous avons tous connue, confie le coureur de la formation Arkéa-Samsic. Tout comme on peut voir un leader exploser, on peut également en voir un autre marcher très fort » Nairo Quintana, s'il a changé d'équipe, semble avoir retrouver une « grinta » et une ambition qui ne semblait plus pouvoir exister alors qu'il était chez Movistar. De plus, avec un grimpeur du calibre de Warren Barguil, il aura un soutien de poids sur une Grande Boucle qui fait la part belle à la montagne.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.