7eme étape : Victoire en solitaire de Mohoric au terme d'une course animée

7eme étape : Victoire en solitaire de Mohoric au terme d'une course animée©Panoramic, Media365

Mathieu WARNIER, Media365, publié le vendredi 02 juillet 2021 à 16h43

Marquée par une échappée royale avec Mathieu van der Poel et Wout Van Aert, la 7eme étape du Tour de France a vu Matej Mohoric s'imposer en solitaire au Creusot.

Matej Mohoric complète sa collection. Vainqueur d'étape sur la Vuelta en 2017 puis sur le Giro en 2018, le champion de Slovénie est parvenu à lever les bras sur le Tour de France au terme de l'étape la plus longue de l'édition 2021. Mais les 249,1 kilomètres entre Vierzon et Le Creusot, avec la traversée du Morvan et 3 000m de dénivelé positif, ont été tout sauf monotones. A vrai dire, cette 7eme étape pourrait avoir des conséquences sur les prochains jours de course, voire même sur le résultat final de cette Grande Boucle. Dès les premiers mètres, le peloton s'est affolé avec des accélérations de Victor Campenaerts, Jonas Rutsch, Mads Pedersen ou encore Magnus Cort Nielsen. Une première heure de course disputée à très vive allure qui a surtout vu un trio composé de Mathieu van der Poel, Wout Van Aert et Julian Alaphilippe tenter sa chance aux avant-postes. Mais si le champion du monde a très vite remisé ses ambitions, ça n'a pas été le cas du porteur du maillot jaune et du champion de Belgique, bien au contraire ! En effet, dans un énorme groupe de 29 coureurs, on a pu retrouver les deux spécialistes du cyclo-cross mais également des coureurs comme Vincenzo Nibali, Mark Cavendish, Matej Mohoric, Christophe Laporte, Philippe Gilbert, Kasper Asgreen ou encore Simon Yates. La principale conséquence de ce mouvement, au sein duquel seules cinq équipes n'étaient pas représentées, c'est l'impérieuse nécessité pour la formation UAE Team Emirates de rouler. En effet, avec Mathieu van der Poel et Wout Van Aert aux avant-postes, la menace était réelle pour Tadej Pogacar, qui s'est établi comme principal favori de ce Tour de France après sa démonstration sur le contre-la-montre de Laval.


Pogacar n'a pas su répondre à van der Poel et Van Aert

Mais les efforts de Marc Hirschi et de ses coéquipiers n'ont pas payé. Pendant un bon moment, l'écart entre l'échappée et le peloton a grossi d'une minute par tranche de dix kilomètres pour se rapprocher progressivement des cinq minutes au sprint intermédiaire de Saint-Benin-d'Azy. A cette occasion, Mark Cavendish n'a pas laissé passer l'opportunité de renforcer son maillot vert. Mais c'est surtout à partir de là que l'entente dans une échappée si massive n'a pas été optimale, avec notamment des coureurs comme Mark Cavendish, Toms Skujins ou Ruben Guerreiro qui n'ont été distancés. Si le maillot vert et le champion de Lettonie ont pu revenir, le Portugais de l'équipe EF Education-Nippo a définitivement quitté l'échappée. Toutefois, les premières difficultés du Morvan ont contraint les coureurs à dévoiler leurs ambitions, dont Matej Mohoric. Le Slovène de l'équipe Bahrain Victorious s'est extirpé de l'échappée dans les pentes de la Côte de Château-Chinon, première ascension du jour. Le champion de Slovénie a tout d'abord emmené dans sa roue Brent Van Moer, héros malheureux de la 4eme étape. Un duo qui a mené grand train, distançant le reste de l'échappée et prenant quasiment une minute d'avance. Une situation qui n'était pas du goût de Victor Campenaerts qui n'a pas hésité à relancer l'allure au pied de la Côte de Glux-en-Glenne, qui a permis à Matej Mohoric de continuer sa moisson de points. Après une accélération de Vincenzo Nibali, c'est un duo composé de Victor Campenaerts et Jasper Stuyven qui a laissé sur place ce groupe de poursuivants pour faire la jonction à un peu moins de 50 kilomètres de l'arrivée.


Mohoric n'avait pas de rival

Toutefois, le rouleur belge n'a pas tenu très longtemps le rythme et laissé ses trois compères d'échappée continuer leur marche en avant. Principale difficulté du jour, le Signal d'Uchon et ses pentes allant jusqu'à 14% ont été le terrain de jeu parfait pour les attaquants et Matej Mohoric n'a pas laissé passer l'occasion pour s'isoler en tête de la course à un peu moins de 20 kilomètres du but. Le champion de Slovénie n'a jamais pu être rattrapé et, au terme d'un beau numéro, est allé chercher en solitaire sa première victoire d'étape sur le Tour de France. A plus d'une minute, Jasper Stuyven a pris la deuxième place quand Magnus Cort Nielsen a empêché Mathieu van der Poel, qui n'a pas lâché d'un pouce Wout Van Aert durant cette étape, de prendre des bonifications. Si cette étape a permis au porteur du maillot jaune de distancer Tadej Pogacar, qui pointe désormais à quasiment quatre minutes, elle a surtout vu certains coureurs perdre pied. En effet, Primoz Roglic n'a pas pu faire illusion et a perdu quasiment quatre minutes sur les principaux favoris de ce Tour de France. Une situation qui pourrait faire les affaires de Wout Van Aert, en grande forme et désormais deuxième du classement général à 30 secondes de Mathieu van der Poel. Si Richard Carapaz a tenté sa chance dans le Signal d'Uchon pour finalement être rattrapé dans la dernière ligne droite, l'équipe Ineos Grenadiers a vu Geraint Thomas ou encore Richie Porte concéder du temps à l'arrivée. Cette étape a chamboulé le classement général... mais les premières pentes des Alpes ce samedi pourraient à nouveau changer la donne.



CYCLISME - UCI WORLD TOUR / TOUR DE FRANCE 2021
7eme étape - Vierzon-Le Creusot (249,1km) - Vendredi 2 juillet 2021
1- Matej Mohoric (SLO/Bahrain Victorious) en 5h28'20''
2- Jasper Stuyven (BEL/Trek-Segafredo) à 1'20''
3- Magnus Cort Nielsen (DAN/EF Education-Nippo) à 1'40''
4- Mathieu van der Poel (PBS/Alpecin-Fenix) à 1'40''
5- Kasper Asgreen (DAN/Deceuninck-Quick Step) à 1'40''
6- Franck Bonnamour (FRA/B&B Hotels p/b KTM) à 1'40''
7- Patrick Konrad (AUT/Bora-Hansgrohe) à 1'40''
8- Wout Van Aert (PBS/Jumbo-Visma) à 1'40''
9- Brent Van Moer (BEL/Lotto-Soudal) à 1'44''
10- Dorian Godon (FRA/AG2R-Citroën) à 2'45''
...

Classement général après 7 étapes (sur 21)
1- Mathieu van der Poel (PBS/Alpecin-Fenix) en 25h39'17''
2- Wout Van Aert (PBS/Jumbo-Visma) à 30''
3- Kasper Asgreen (DAN/Deceuninck-Quick Step) à 1'49''
4- Matej Mohoric (SLO/Bahrain Victorious) à 3'01''
5- Tadej Pogacar (SLO/UAE Team Emirates) à 3'43''
6- Vincenzo Nibali (ITA/Trek-Segafredo) à 4'12''
7- Julian Alaphilippe (FRA/Deceuninck-Quick Step) à 4'23''
8- Alexey Lutsenko (KAZ/Astana-Premier Tech) à 4'56''
9- Pierre Latour (FRA/TotalEnergies) à 5'03''
10- Rigoberto Uran (COL/EF Education-Nippo) à 5'04''
...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.