21eme étape : Le sprint des Champs-Elysées pour Van Aert, deuxième titre pour Pogacar

21eme étape : Le sprint des Champs-Elysées pour Van Aert, deuxième titre pour Pogacar©Panoramic, Media365
A lire aussi

Mathieu WARNIER, Media365, publié le dimanche 18 juillet 2021 à 19h23

A l'issue d'une dernière étape très animée sur les Champs-Elysées, Wout Van Aert a pris le meilleur sur Jasper Philipsen et Mark Cavendish au sprint. Tadej Pogacar a scellé sa deuxième victoire consécutive sur la Grande Boucle.



Wout Van Aert en avait encore sous la semelle ! Vainqueur ce samedi du dernier contre-la-montre de l'édition 2021 du Tour de France, le champion de Belgique est allé chercher sur les Champs-Elysées une troisième victoire d'étape devant Jasper Philipsen et Mark Cavendish. Comme le veut la tradition lors de la dernière étape de la Grande Boucle, le peloton a profité de l'occasion pour faire la fête. L'équipe UAE Team Emirates a changé de tenue pour l'occasion avec un maillot bardé de jaune pour célébrer la victoire annoncée de Tadej Pogacar. Une parade qui a vu Mikkel Bjerg, pour la forme, aller chercher le dernier point disponible pour le Grand Prix de la Montagne au sommet de la Côte des Grès, après un peu plus de sept kilomètres. Toutefois, après avoir multiplié les photos et pris du bon temps, la course a rapidement repris ses droits une fois le peloton arrivé sur les Champs-Elysées. Après avoir laissé l'équipe du maillot jaune ouvrir la voie à l'occasion du premier passage sur la ligne d'arrivée, les hostilités ont été lancées par Brent Van Moer. Celui qui a cédé face au peloton à quelques mètres de l'arrivée lors de la 4eme étape a finalement laissé la place à un trio composé de Stefan Bissegger, Casper Pedersen et Harrison Sweeny. Mais, avec plus de 50 kilomètres à parcourir, le défi était trop grand pour Casper Pedersen, qui a très vite coupé son effort.

Cavendish a assuré, Schelling a attaqué

Plusieurs coureurs ont alors tenté de faire la jonction avec ce trio, qui a maintenu un écart proche des 30 secondes avec le peloton. Patrick Konrad avec le soutien de Nils Politt, Valentin Madouas ou encore Bruno Armirail ont échoué dans leur tentative de rejoindre la tête de course. Le troisième tour du circuit final a vu les sprinteurs s'expliquer mais Mark Cavendish a fait bonne garde et aisément repris trois points à l'Australien pour consolider un peu plus son maillot vert. Après un peu moins de 20 kilomètres de résistance, la tête de course a dû s'avouer vaincue... mais ça n'a pas refroidi les ardeurs d'un certain Ide Schelling. Le Néerlandais a placé un démarrage avec Philippe Gilbert, dont c'était le dernier jour de course sur le Tour de France. Par précaution, l'équipe Deceuninck-Quick Step a délégué un de ses coureurs pour contrôler ce duo et... c'est un certain Julian Alaphilippe qui a endossé ce rôle, tout heureux de placer son maillot de champion du monde en tête de course sur les Champs-Elysées. A 30 kilomètres de l'arrivée, alors que la Patrouille de France est passée au-dessus du peloton, le trio a été repris par le peloton mais Ide Schelling avait de la suite dans les idées, repartant cette fois avec Brent Van Moer et Michael Valgren. Quentin Pacher et Pierre Latour ont tenté de faire la jonction, sans réussite.


Bonnamour s'est montré, Van Aert irrésistible

L'équipe Deceuninck-Quick Step a solidement contrôlé l'échappée mais ça n'a pas empêché un duo de l'équipe B&B Hotels p/b KTM de tenter sa chance. Auréolé de son titre de « Super-combatif », Franck Bonnamour a accéléré avec Cyril Gautier avant d'y aller seul. Un gros dernier relais de Julian Alaphilippe a mis un terme à cette tentative quand, dans le même temps, un Anthony Turgis fiévreux s'est laissé distancer par le peloton. A peine la cloche entendue pour annoncer le dernier tour que Geraint Thomas a placé un démarrage qui a scellé le sort de l'échappée. Nils Politt et Lukas Pöstlberger ont tenté d'accélérer mais Mattia Cattaneo les a mis au pas. A partir de là, un sprint massif était inévitable et les trains se sont progressivement mis en place. Mais, contrairement à son habitude, Mark Cavendish n'a pas pu prendre la roue de Michael Morkov. A l'entrée dans la dernière ligne droite, Mike Teunissen a lancé le sprint pour Wout Van Aert qui n'a pas été débordé par Jasper Philipsen et Mark Cavendish, qui assure tout de même sa victoire au classement par points. Le champion de Belgique termine le Tour de France par un succès de prestige quand, plus en retrait, Tadej Pogacar a pu savourer ces derniers moments de course, lui qui remporte à 22 ans seulement son deuxième Tour de France.



CYCLISME - UCI WORLD TOUR / TOUR DE FRANCE 2021
21eme et dernière étape - Chatou-Paris Champs-Elysées (108,4km) - Dimanche 18 juillet 2021
1- Wout Van Aert (BEL/Jumbo-Visma) en 3h39'37''
2- Jasper Philipsen (BEL/Alpecin-Fenix) mt
3- Mark Cavendish (GBR/Deceuninck-Quick Step) mt
4- Luka Mezgec (SLO/BikeExchange) mt
5- André Greipel (ALL/Israel Start-Up Nation) mt
6- Danny van Poppel (PBS/Intermarché-Wanty-Gobert Matériaux) mt
7- Michael Matthews (AUS/BikeExchange) mt
8- Alex Aranburu (ESP/Astana-Premier Tech) mt
9- Cyril Barthe (FRA/B&B Hotels p/b KTM) mt
10- Maximilian Walscheid (ALL/Qhubeka-Nexthash) mt
...

Classement général final
1- Tadej Pogacar (SLO/UAE Team Emirates) en 82h56'36''
2- Jonas Vingegaard (DAN/Jumbo-Visma) à 5'20''
3- Richard Carapaz (EQU/Ineos Grenadiers) à 7'03''
4- Ben O'Connor (AUS/AG2R-Citroën) à 10'02''
5- Wilco Kelderman (PBS/Bora-Hansgrohe) à 10'13''
6- Enric Mas (ESP/Movistar) à 11'43''
7- Alexey Lutsenko (KAZ/Astana-Premier Tech) à 12'23''
8- Guillaume Martin (FRA/Cofidis) à 15'33''
9- Pello Bilbao (ESP/Bahrain Victorious) à 16'04''
10- Rigoberto Uran (COL/EF Education-Nippo) à 18'34''
...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.