16eme étape : Houle s'impose en solitaire, Vingegaard reste en jaune, Bardet perd gros

16eme étape : Houle s'impose en solitaire, Vingegaard reste en jaune, Bardet perd gros©Media365
A lire aussi

Marie Mahé, Media365, publié le mardi 19 juillet 2022 à 17h12

Ce mardi, le Canadien Hugo Houle (Israel-Premier Tech) a remporté, en solitaire, la 16eme étape du Tour de France. Si Jonas Vingegaard reste en jaune, Romain Bardet a perdu gros et se retrouve neuvième du général.



Une consécration. Ce mardi, le Canadien Hugo Houle, pensionnaire de la formation Israel-Premier Tech, a remporté, en solitaire, la 16eme étape de l'édition 2022 du Tour de France. Une étape longue de 178,5 kilomètres et reliant Carcassonne à Foix, avec le début des Pyrénées. Au départ, cinq non partants étaient à signaler, ce qui réduisait alors le peloton à 147 unités. Comme de coutume, les premières attaques n'ont pas tardé avant de fuser. Dès le kilomètres 3, une quinzaine d'hommes a tenté de partir, avant de se retrouver à 29 deux kilomètres plus loin, avec Michael Matthews intercalé, rejoint par Quinn Simmons. Les deux hommes n'ont jamais réussi à rejoindre la tête. Dans la côte de Saint-Hilaire, classée en quatrième catégorie, longue de 1,6 kilomètre à une pente moyenne de 6,6%, étaient en tête Brandon McNulty (UAE), Wout van Aert, Nathan van Hooydonck (Jumbo-Visma), Dani Martinez (Ineos Grenadiers), Aleksandr Vlasov, Felix Grossschartner (Bora-Hansgrohe), Mikkel Honoré (Quick-Step Alpha Vinyl), Gorka Izagirre, Matteo Jorgenson (Movistar Team), Simon Geschke (Cofidis), Damiano Caruso, Dylan Teuns (Bahrain Victorious), Olivier Le Gac, Valentin Madouas, Michael Storer (Groupama-FDJ), Nils Eekhoff (Team DSM), Simone Velasco (Astana), Stefan Bissegger, Neilson Powless (EF Education-EasyPost), Maxime Bouet, Lukasz Owsian (Arkéa-Samsic), Philippe Gilbert, Tim Wellens (Lotto-Soudal), Tony Gallopin (Trek-Segafredo), Mathieu Burgaudeau (TotalEnergies), Hugo Houle, Michael Woods (Israel-Premier Tech), Cyril Barthe et Alexis Gougeard (Bamp;B Hotels-KTM).

Vlasov s'est retrouvé virtuellement sur le podium

Passé le sommet, Burgaudeau, Jorgenson et Gougeard ont tenté de partir. Jorgenson n'a pas tardé avant de se relever, imité par Burgaudeau. Gougeard était donc seul en tête dans la montée au col de l'Espinas (3eme catégorie), longue de 5,3 kilomètres à une pente moyenne de 5%, avant de se faire reprendre par ses 28 anciens compagnons d'échappée. L'écart avec le peloton a continué à augmenter, dépassant même les huit minutes. Par conséquent, le plus dangereux au niveau du classement général, à savoir Aleksandr Vlasov, onzième, s'est retrouvé virtuellement sur le podium provisoire, à la place de Geraint Thomas. Les hommes de tête se sont ensuite attaqués au Port de Lers, classé en 1ere catégorie, avec une montée longue de 11,4 kilomètres à une pente moyenne de 7%. Le Gac et Caruso en ont profité pour placer une attaque et l'écrémage a débuté, alors que l'Italien est ensuite parti seul, suivi par Woods et Storer, qui ont fini par revenir à cinq kilomètres du sommet. A un kilomètre, Caruso, Woods et Storer ont été repris par Van Aert, Geschke, McNulty et Jorgenson. Teuns est aussi revenu, dans la descente, imité par Vlasov puis par Gallopin.

Bardet, grand perdant du jour

Dans le peloton, la Movistar a tenté de réagir. Pogacar a ensuite attaqué Vingegaard, qui ne s'est pas laissé faire. Meintjes s'est aussi montré. Des attaques qui ont lâché Bardet, finalement rentré dans la descente. Devant, Houle est parti, pour débuter seul le Mur de Péguère, classé en 1ere catégorie, avec une ascension longue de 9,4 kilomètres à une pente moyenne de 7,9%. Une ascension qui a encore vu Bardet être distancé. Le groupe maillot jaune n'était plus composé que de Pogacar, Majka, Kuss, Vingegaard et Quintana, rejoints ensuite par Thomas, Yates et Gaudu. Avant que Kuss ne dynamite encore tout, tandis que Majka a vu sa chaîne se casser. Par conséquent, dans le groupe maillot jaune, on retrouvait alors Kuss, Vingegaard, Pogacar, Quintana, Thomas et Yates, avec en plus Van Aert et McNulty. Gaudu est ensuite également parvenu à revenir. Devant, Hugo Houle a filé vers la victoire. Une première sur la Grande Boucle pour le Canada depuis 1988. A l'époque, c'est son propre directeur sportif Steve Bauer qui avait alors triomphé. Les larmes ont coulé sur les joues de Houle, qui a dédié ce succès à son frère décédé. Au classement général, Jonas Vingegaard conserve son maillot jaune, alors que le grand perdant du jour se nomme Romain Bardet, arrivé avec plus de 3'30'' de retard sur le maillot jaune.

CYCLISME / TOUR DE FRANCE 2022
16eme étape - Carcassonne-Foix (178,5km) - Mardi 19 juillet 2022
1- Hugo Houle (CAN/Israel-Premier Tech) en 4h23'47''
2- Valentin Madouas (FRA/Groupama-FDJ) à 1'10''
3- Michael Woods (CAN/Israel-Premier Tech) mt
4- Matteo Jorgenson (USA/Movistar) à 1'12''
5- Michael Storer (AUS/Groupama-FDJ) à 1'25''
6- Aleksandr Vlasov (RUS/Bora-Hansgrohe) à 1'40''
7- Dylan Teuns (BEL/Bahrain Victorious) mt
8- Simon Geschke (ALL/Cofidis) à 2'11''
9- Mathieu Burgaudeau (FRA/TotalEnergies) à 5'04''
10- Damiano Caruso (ITA/Bahrain Victorious) mt
...

Classement général après 16 étapes (sur 21)
1- Jonas Vingegaard (DAN/Jumbo-Visma) en 64h28'09''
2- Tadej Pogacar (SLO/UAE Team Emirates) à 2'22''
3- Geraint Thomas (GBR/Ineos Grenadiers) à 2'43''
4- Nairo Quintana (COL/Arkéa-Samsic) à 4'15''
5- David Gaudu (FRA/Groupama-FDJ) à 4'24''
6- Adam Yates (GBR/Ineos Grenadiers) à 5'28''
7- Louis Meintjes (AFS/Intermarché-Wanty-Gobert Matériaux) à 5'46''
8- Aleksandr Vlasov (RUS/Bora-Hansgrohe) à 6'18''
9- Romain Bardet (FRA/DSM) à 6'37''
10- Tom Pidcock (GBR/Ineos Grenadiers) à 10'11''
...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.