10eme étape : Cavendish remporte sa troisième étape et revient à une unité du record de Merckx

10eme étape : Cavendish remporte sa troisième étape et revient à une unité du record de Merckx©Media365

Marie Mahé, Media365, publié le mardi 06 juillet 2021 à 17h40

Ce mardi, le Britannique Mark Cavendish (Deceuninck-Quick Step) a remporté la 10eme étape du Tour de France 2021, sa troisième sur cette édition et sa 33eme en tout. Le Slovène Tadej Pogacar (UAE Emirates) a passé une journée tranquille et conserve évidemment son maillot jaune de leader du classement général.



Il est insatiable. Ce mardi, le Britannique Mark Cavendish (Deceuninck-Quick Step) a remporté la 10eme étape du Tour de France 2021, longue de 190,7 kilomètres et courue entre Albertville et Valence. Sa troisième sur cette édition et la 33eme en tout. Trois départements ont été traversés : la Savoie, l'Isère pour finir donc par la Drôme. A 13h19, 164 coureurs s'étaient alors élancés, avec un non partant, à savoir l'Allemand Jonas Koch (Intermarché-Wanty Gobert). Comme de tradition, dès les premiers kilomètres, de premiers coureurs ont tenté de se faire la malle. Au kilomètre 2, le Belge Tosh Van der Sande (Lotto-Soudal) et le Canadien Hugo Houle (Astana-Premier Tech) se sont directement mis en action, et ont vu le peloton les laisser directement partir. Il faut dire que ces deux coureurs ne représentaient alors aucun danger pour les ténors du classement général. L'écart des deux hommes de tête avec le peloton est monté jusqu'à 5'50'' au kilomètre 20. Juste avant, et plus précisément au kilomètre 18,5, une tentative de contre, emmenée par le Suisse Stefan Küng (Groupama-FDJ), en compagnie de son compatriote Silvan Dillier (Alpecin-Fenix), a alors tenté de se mettre en place. Mais les coureurs n'ont pas obtenu leur si précieux bon de sortie. A l'avant du peloton, le rythme était alors mené par les coureurs de la formation Deceuninck-Quick Step ou bien alors ceux de la DSM. Devant, Van der Sande et Houle ont continué leur petit bonhomme de chemin, passant même en tête de la seule difficulté de cette journée, avec le Canadien devant le Belge, au sommet du col de Couz, classé en 4eme catégorie, dont la montée était longue de 7,4 kilomètres à une pente moyenne de 2,8%.

Alaphilippe a travaillé pour Cavendish

A 80 kilomètres de l'arrivée, l'écart entre les deux hommes de tête et le peloton était alors redescendu à 1'10'', avant que les équipes de sprinteurs ne modèrent leur rapprochement. Cette étape, promise aux sprinteurs, n'a pas été pour autant épargnée par les chutes. L'Australien Richie Porte (Ineos Grenadiers) peut notamment en témoigner, lui qui est tombé au kilomètre 121 avant de repartir sans trop de dommages pour ensuite reprendre sa place au sein du peloton, après une petite dizaine de minutes de chasse. Dans le même temps, le peloton en a alors profité pour accélérer de nouveau, et l'écart avec les deux hommes de tête s'en est fait ressentir, puisqu'à 52 kilomètres de l'arrivée, il n'était plus que de 1'05''. Une réduction de l'écart qui a peut-être coïncidé, avec l'arrivée, aux avant-postes du peloton, de l'équipe UAE Emirates, dans laquelle évolue le maillot jaune, à savoir le Slovène Tadej Pogacar, qui a passé une journée évidemment tranquille. A 45 kilomètres, l'avance de Van der Sande et Houle est alors descendue à 30'' puis 25'', sous l'impulsion également des Jumbo-Visma et DSM, suivis aussi par le champion du monde, le Français Julian Alaphilippe (Deceuninck-Quick Step). Mais c'était encore trop tôt et le peloton a ralenti l'allure, à 41 kilomètres de l'arrivée. A 38 kilomètres, alors que l'écart était de 40'' avec le peloton, le Belge Tosh Van der Sande (Lotto-Soudal) a décidé de stopper son effort et de se relever.

Le record de Merckx ne tient plus qu'à un fil

Le Canadien Hugo Houle (Astana Premier-Tech) s'est retrouvé seul en tête, mais avec seulement 20'' d'avance sur un peloton emmené alors par l'équipe BikeExchange de l'Australien Michael Matthews. Un effort qui a fini par payer et à 36 kilomètres de l'arrivée, la jonction a alors été effectuée avant que l'équipe Deceuninck-Quick Step ne reprenne ensuite les choses en main, suivie par Arkéa-Samsic et les Bora-Hansgrohe. La formation Deceuninck-Quick Step a tenté de mettre la pagaille dans le peloton, mais celui-ci est resté groupé, alors qu'à 15 kilomètres de l'arrivée, Movistar est venu prêter main forte, sous la houlette de l'Espagnol Imanol Erviti. Jumbo-Visma et EF-Nippo se sont également montrés, à ce moment-là. A 11 kilomètres de l'arrivée, l'Equatorien Richard Carapaz (Ineos Grenadiers) a même été aperçu en tête du peloton, en train de travailler. A 10 kilomètres, ce qui devait arriver arriva et le peloton s'est retrouvé scindé en deux, avec une soixantaine de coureurs dans le premier groupe et la majeure partie des sprinteurs, qui ont eu jusqu'à 15'' d'avance sur le reste du peloton. En tête du peloton, le Polonais Michal Kwiatkowski (Ineos Grenadiers) a laissé place aux Deceuninck-Quick Step, avec Alaphilippe en chef de file, pour le Britannique Mark Cavendish, porteur du maillot vert de meilleur sprinteur. Sous la flamme rouge, c'est le Danois Kasper Asgreen qui a pris le relais du champion du monde, avec les BikeExchange et les Jumbo-Visma en embuscade. A l'arrivée, c'est donc le Britannique Mark Cavendish qui a levé les bras. Le record d'Eddy Merckx, de 34 victoires d'étape, ne tient désormais plus qu'à un fil.

CYCLISME - UCI WORLD TOUR / TOUR DE FRANCE 2021
10eme étape - Albertville-Valence (190,7km) - Mardi 6 juillet 2021
1- Mark Cavendish (GBR/Deceuninck-Quick Step) en 4h14'07''
2- Wout Van Aert (BEL/Jumbo-Visma) mt
3- Jasper Philipsen (BEL/Alpecin-Fenix) mt
4- Nacer Bouhanni (FRA/Arkéa-Samsic) mt
5- Michael Matthews (AUS/BikeExchange) mt
6- Michael Morkov (DAN/Deceuninck-Quick Step) mt
7- André Greipel (ALL/Israel Start-Up Nation) mt
8- Peter Sagan (SLQ/Bora-Hansgrohe) mt
9- Anthony Turgis (FRA/TotalEnergies) mt
10- Cees Bol (PBS/DSM) mt
...

Classement général après 10 étapes (sur 21)
1- Tadej Pogacar (SLO/UAE Team Emirates) en 38h25'17''
2- Ben O'Connor (AUS/AG2R-Citroën) à 2'01''
3- Rigoberto Uran (COL/EF Education-Nippo) à 5'18''
4- Jonas Vingegaard (DAN/Jumbo-Visma) à 5'32''
5- Richard Carapaz (EQU/Ineos Grenadiers) à 5'33''
6- Enric Mas (ESP/Movistar) à 5'47''
7- Wilco Kelderman (PBS/Bora-Hansgrohe) à 5'58''
8- Alexey Lutsenko (KAZ/Astana-Premier Tech) à 6'12''
9- Guillaume Martin (FRA/Cofidis) à 7'02''
10- David Gaudu (FRA/Groupama-FDJ) à 7'22''
...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.