Tour d'Italie : Martin savoure son retour dans le top 10

Tour d'Italie : Martin savoure son retour dans le top 10©Panoramic, Media365

Guillaume MARION, Media365 : publié le lundi 23 mai 2022 à 12h15

De retour dans le top 10 du classement général du Tour d'Italie après la 15eme étape, le Français Guillaume Martin (Cofidis) a retrouvé le sourire après une 14eme étape délicate.



Ce jour de repos sur le Giro semble tomber à pic pour Guillaume Martin. En effet, ces derniers jours, le Français n'a pas ménagé ses efforts sur les routes italiennes. Piégé samedi lors de la 14eme étape entre Santena et Turin, le leader de la formation Cofidis avait alors perdu gros en terminant à plus de neuf minutes du vainqueur du jour, le Britannique Simon Yates (BikeExchange-Jayco). Un mauvais résultat qui lui avait alors coûté sa place parmi les dix premiers du classement général du Tour d'Italie. Cependant, dimanche, Martin a rectifié le tir lors de la 15eme étape. A l'attaque dans les derniers kilomètres entre Rivarolo Canavese et Cogne dimanche, il avait alors grappillé un peu de temps... et retrouvé le top 10 par la même occasion. « J'étais vraiment déçu de ma journée de samedi, donc j'avais vraiment envie de passer à autre chose et de retomber sur quelque chose de positif », a-t-il notamment reconnu.

« Je me suis surtout fait plaisir »

« C'est un peu de temps repris, ça me permet de rentrer dans le top 10, ce qui est symbolique et je me suis surtout fait plaisir, ce qui n'avait pas été le cas samedi. Ça permet de finir la semaine sur une note positive, même si ça n'effacera pas la déception de la veille. On va maintenant arriver dans le plus dur, avec une dernière semaine où il y aura quasiment que de la montagne, a par la suite confié le Français, dans des propos recueillis par Cyclismactu. Il peut y avoir beaucoup de retournements de situation, donc j'espère retrouver de très bonnes jambes pour pouvoir performer au mieux. » Actuellement distancé du 9eme l'Espagnol Juan Pedro Lopez (Trek-Segafredo), le coureur de Cofidis espère désormais briller d'ici l'arrivée à Vérone, le 29 mai prochain. D'autant plus que depuis l'abandon de Romain Bardet (DSM), Martin est la meilleure chance française au général.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.