Tour d'Italie : Martin "dans le jeu pour le général"

Tour d'Italie : Martin "dans le jeu pour le général"©Panoramic, Media365
A lire aussi

Paul Rouget, Media365 : publié le mardi 17 mai 2022 à 09h25

Actuel sixième du général pour son premier Giro, Guillaume Martin est en forme, et le Normand de la Cofidis compte bien continuer à le prouver sur les routes italiennes.



S'il est passé du quatrième au sixième rang du général à l'arrivée au Blockhaus dimanche lors de la neuvième étape du Tour d'Italie, Guillaume Martin, qui avait fait le show la veille et même entrevu le maillot rose, était encore avec les meilleurs ou pas loin, puisqu'il a terminé à la onzième place d'une étape qu'il redoutait, à un peu plus d'une minute du vainqueur, Jai Hindley, mais devant le leader Juan Pedro Lopez, qui a conservé pour quelques secondes la tête. Et le Normand de la Cofidis a eu "des bonnes sensations" pour cette dernière étape avant la journée de repos.

"Vraiment très positif"

"Je suis satisfait de ma performance et de la place à laquelle je me situe en cette fin de semaine. Ça avait commencé d'une manière un peu compliquée sur l'Etna notamment et j'ai réussi à bien redresser les choses. Si je fais le bilan de ce week-end, c'est vraiment très positif grâce à ce temps gagné sur les principaux favoris. Je reste dans le jeu pour le général", apprécie-t-il sur le site de l'équipe française. Mais le coureur de 28 ans, qui prend part à son premier Giro, ne s'emballe pas, alors qu'il reste encore douze étapes, dont celle de mardi entre Pescara et Jesi.


"Ce n'est que le début du Giro, il y a encore beaucoup de choses à faire mais je suis bien entouré, souligne-t-il encore. J'en profite pour remercier mes coéquipiers qui m'ont vraiment bien encadré depuis le départ en Hongrie et je pense qu'on va continuer dans cet état d'esprit. Je vais tâcher de bien récupérer demain (lundi) et sur les premiers jours de la semaine prochaine afin d'aborder les prochaines étapes difficiles avec motivation." Il en faudra pour continuer à faire briller le cyclisme français sur les pistes italiennes, avec deux victoires d'étapes pour Arnaud Démare et une belle troisième place au général pour Romain Bardet, qui fait partie des favoris pour la victoire finale.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.