Tour d'Italie : Le profil de la 13eme étape

Tour d'Italie : Le profil de la 13eme étape©Media365

Romain Fiore, Media365, publié le vendredi 21 mai 2021 à 09h00

Découvrez le profil de la 10eme étape du Giro, qui mènera les coureurs de Ravenne à Vérone, avec un parcours absolument plat long de 198 kilomètres.


Le Giro va connaître ce vendredi la parfaite étape de transition entre la dernière étape dans les Apennins qui s'est déroulée ce jeudi et celle prévue ce samedi qui rapprochera le peloton des Alpes pour le dernier chapitre de ce Giro 2021. Les coureurs traverseront l'Emilie-Romagne pour finir en Vénétie du nord sur 198 kilomètres, le tout parcourant une terre au patrimoine culturel riche d'histoire. En partant de Ravenne, le peloton découvrira toutes les richesses de la langue et de la littérature italienne puisque c'est la ville où repose Dante, le plus grand auteur italien, et où il a terminé sa vie ainsi que son oeuvre, « La Divine Comédie ». Ils rejoindront une autre ville chargée d'histoire et de littérature puisque c'est à Vérone que William Shakespeare a décidé d'installer le cadre de l'histoire d'amour entre Roméo et Juliette, et que les organisateurs du Giro ont choisi pour cette arrivée d'étape. Au programme de cette étape, on retrouve du plat tout le long du parcours avec deux sprints intermédiaires pour agiter un peu la course, avec Remco Evenepoel et Egan Bernal qui pourraient être tentés d'aller chercher bonifications, comme lors de la 10eme étape.

Se reposer tout en restant concentré

Les coureurs partiront donc de Ravenne au bord de la mer Adriatique et traverseront la ville de Ferrare au kilomètre 67 pour disputer le premier sprint intermédiaire, ils longeront ensuite le Pô durant une majeure partie de l'étape avant d'atteindre le second sprint intermédiaire. Situé dans la ville de Bagnolo San Vito, ce sprint sera situé 44 kilomètres avant l'arrivée et sera sans doute une mise en bouche avant la conclusion de l'étape. Le peloton, qui devrait arriver aux alentours de 17h15, terminera l'étape sur des voies urbaines larges et rapides pour assister à un sprint final que l'on espère explosif. Une journée de transition parfaite pour les leaders qui pourront se reposer et devront se concentrer sur la grosse journée du lendemain qui les attend. Mais attention à ce que cette étape ne crée pas des cassures si un vent important souffle tout le long du parcours car des équipes comme Bora-Hansgrohe, qui ont parfaitement réussi leur coup lundi dernier, pourraient être tentées de fractionner le peloton afin de favoriser leurs leaders.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.