Tour d'Italie 2022 (E9) : Le Blockhaus sourit à Hindley devant Bardet et Carapaz

Tour d'Italie 2022 (E9) : Le Blockhaus sourit à Hindley devant Bardet et Carapaz©Panoramic, Media365

Mathieu WARNIER, Media365, publié le dimanche 15 mai 2022 à 17h25

Alors qu'un groupe de six coureurs s'est détaché dans les pentes du Blockhaus, Jai Hindley s'impose au sprint face à Romain Bardet et Richard Carapaz. Juan Pedro Lopez, distancé, conserve le maillot rose.



Jai Hindley se fait à nouveau un nom sur les routes du Giro. Le leader de l'équipe Bora-Hansgrohe a su jouer sa carte dans le final de la montée du Blockhaus pour mettre un terme à deux ans sans succès depuis... la 18eme étape du Tour d'Italie 2020. Une étape longue de 191 kilomètres entre Isernia et le Blockhaus qui s'annonçant terrible avec cinq ascensions répertoriées dont trois dans les 40 premiers kilomètres. Un début d'étape marquée par les velléités offensives de Matthew Holmes, qui a pu s'extraire du peloton avec Diego Rosa et Natnael Tesfatsion alors que les sprinteurs ont très vite formé le gruppetto. Diego Rosa, en quête du maillot bleu de leader du classement de la montagne, a poursuivi son effort en solitaire dans les pentes du Rionero Sannitico alors que Felix Gall, Alex Dombrowski et encore Natnael Tesfatsion se sont lancés en contre, vite imités par Nans Peters et plusieurs grappes de coureurs. Au bout de 30 kilomètres, un grand regroupement a permis de former un groupe de neuf coureurs, qui a vite pris cinq minutes d'avance sur un peloton marqué par la chute de Pello Bilbao. Face à un tel écart, l'équipe Trek-Segafredo a haussé l'allure du peloton pour le réduire.

Trek-Segafredo s'est épuisé pour revenir

C'est toutefois quand l'équipe Ineos Grenadiers a pris les choses en main avec Jonathan Castroviejo que l'échappée a vu son avance fondre très nettement. Alors que Romain Bardet a mis à contribution ses coéquipiers pour revenir dans le peloton après une crevaison, Nans Peters a secoué le cocotier à l'avant au pied du Passo Lanciano, avec Natnael Tesfatsion qui a pu le suivre avant que Diego Rosa et Eduardo Sepulveda ne revienne. L'Italien a alors contré avec l'Erythréen dans sa roue. Diego Rosa est allé chercher les points au sommet du Passo Lanciano avant de se retrouver seul en tête de course dans la descente, Natnael Tesfatsion tirant tout droit dans un virage. Le peloton a alors vu Trek-Segafredo visser pour revenir sur la tête de course, un effort qui a eu des conséquences sur la fin d'étape. L'échappée, après s'être rassemblée, a vu le peloton mettre fin à son effort à seize kilomètres du but. Les portes de la grande explication dans les pentes du Blockhaus se sont alors ouvertes. L'équipe Ineos Grenadiers a imposé un tempo soutenu dès le pied de la dernière difficulté, provoquant un nettoyage par le vide.


Hindley a saisi sa chance

Mauri Vansevenant, Tom Dumoulin, Giulio Ciccone, Bauke Mollema puis Simon Yates ont été distancés puis irrémédiablement lâchés par un groupe rassemblant les plus costaud de ce 105eme Giro. Un temps ralenti par un coup de freins d'Alejandro Valverde, Juan Pedro Lopez a été à son tour lâché. C'est à un peu moins de cinq kilomètres de l'arrivée, après un dernier relais de Richie Porte, que Richard Carapaz a placé un démarrage. Seuls Romain Bardet et Mikel Landa ont pu immédiatement suivre l'Equatorien et ont collaboré avec lui. Sous l'impulsion de João Almeida, un trio composé de Jai Hindley, Domenico Pozzovivo et du Portugais a fait la jonction malgré un coup de collier de Mikel Landa. Après une accélération de l'Italien, un sprint à six est devenu inévitable. Jai Hindley a fait son effort à 300 mètres de la ligne et a résisté au retour de Romain Bardet et Richard Carapaz. Alors que le groupe de tête a souvent tergiversé dans le final, Juan Pedro Lopez a tout donné pour défendre son maillot rose. Coupant la ligne 1'42'' après le vainqueur du jour, l'Espagnol a atteint son but pour douze secondes face à João Almeida et quatorze face à Romain Bardet, nouveau troisième du classement général.

CYCLISME / GIRO 2022
9eme étape - Isernia-Blockhaus (191km) - Dimanche 15 mai 2022
1- Jai Hindley (AUS/Bora-Hansgrohe) en 5h34'44''
2- Romain Bardet (FRA/DSM) mt
3- Richard Carapaz (EQU/Ineos Grenadiers) mt
4- Mikel Landa (ESP/Bahrain Victorious) mt
5- João Almeida (POR/UAE Team Emirates) mt
6- Domenico Pozzovivo (ITA/Intermarché-Wanty-Gobert Matériaux) à 3''
7- Emanuel Buchmann (ALL/Bora-Hansgrohe) à 16''
8- Vincenzo Nibali (ITA/Astana Qazaqstan) à 34''
9- Alejandro Valverde (ESP/Movistar) à 46''
10- Thymen Arensman (PBS/DSM) à 58''
...

Classement général après 9 étapes (sur 21)
1- Juan Pedro Lopez (ESP/Trek-Segafredo) en 37h52'01''
2- João Almeida (POR/UAE Team Emirates) à 12''
3- Romain Bardet (FRA/DSM) à 14''
4- Richard Carapaz (EQU/Ineos Grenadiers) à 15''
5- Jai Hindley (AUS/Bora-Hansgrohe) à 20''
6- Guillaume Martin (FRA/Cofidis) à 28''
7- Mikel Landa (ESP/Bahrain Victorious) à 29''
8- Domenico Pozzovivo (ITA/Intermarché-Wanty-Gobert Matériaux) à 54''
9- Emanuel Buchmann (ALL/Bora-Hansgrohe) à 1'09''
10- Pello Bilbao (ESP/Bahrain Victorious) à 1'22''
...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.