Tour d'Italie 2022 (E11) : Dainese créé la surprise à Reggio Emilia

Tour d'Italie 2022 (E11) : Dainese créé la surprise à Reggio Emilia©Panoramic, Media365
A lire aussi

Mathieu WARNIER, Media365, publié le mercredi 18 mai 2022 à 16h55

A l'issue d'une étape promise aux sprinteurs, Alberto Dainese a su profiter du travail de ses rivaux pour s'imposer à Reggio Emilia devant Fernando Gaviria et Simone Consonni. Le coureur de l'équipe DSM apporte un premier succès d'étape à l'Italie.



Plus que le parmesan, c'est le cyclisme italien qui était à la fête ce mercredi sur le Giro ! Après dix premières étapes sans succès italien, Alberto Dainese a levé les bras en vainqueur au terme d'un sprint final décousu à Reggio Emilia. Une étape longue de 203 kilomètres promise dès le départ de Santarcangelo di Romagna en raison d'un profil absolument plat. Toutefois, Filippo Tagliani et Luca Rastelli ont su suffisamment de courage pour partir à l'aventure dès les premières centaines de mètres. Les équipes de sprinteurs, bienveillantes, ont laissé faire le duo 100% italien, qui a pu prendre jusqu'à cinq minutes d'avance. Toutefois, après un peu plus de 60 kilomètres de fugue, ils ont vu l'équipe Groupama-FDJ, avec le soutien de la formation DSM, prendre les choses en main dans le peloton. Le résultat a été un écart en diminution et les trains qui se sont mis en place pour le sprint intermédiaire de Toscanella di Dozza, qui a vu Mark Cavendish et Giacomo Nizzolo réduire un peu l'écart sur Arnaud Démare, qui a vu la principale menace pour son maillot cyclamen, Biniam Girmay, quitter la course avant le départ de cette 11eme étape.

Carapaz nouveau dauphin de Lopez au général

A l'approche des 100 derniers kilomètres, la course a changé de physionomie. En effet, à la sortie de Bologne, un vent de côté était annoncé et l'équipe Ineos Grenadiers a voulu en tirer parti. Malgré la chute de Richie Porte, la formation britannique a augmenté l'allure du peloton. Si la tentative de bordure n'a pas fonctionné, cette accélération a mis un terme à l'échappée du duo Tagliani-Rastelli à 92 kilomètres de la ligne d'arrivée. Ben Swift a alors haussé à nouveau le ton mais le petit groupe de coureurs distancés, dont faisait partie Caleb Ewan, a très vite fait son retard. L'ambition était en réalité tout autre. En effet, Richard Carapaz est allé chercher trois secondes de bonification à San Giovanni in Persiceto et s'empare de la deuxième place du classement général dans le même temps que João Almeida, faisant ainsi chuter Romain Bardet du podium provisoire. Si le peloton s'est calmé dans la foulée de ce sprint bonus, Dries De Bondt avait une autre idée derrière la tête. Le coureur de la formation Alpecin-Fenix est parti dans un raid solitaire à 56 kilomètres de l'arrivée.


De Bondt a tenté, Dainese ravit l'Italie

Très vite, le Belge a pris une minute et demie d'avance à un peloton qui ne s'est pas affolé... dans l'immédiat. Car Dries De Bondt a très longtemps résisté face aux équipes de sprinteurs, Groupama-FDJ en premier lieu. L'écart a progressivement fond mais ce n'est qu'à 1400 mètres de la ligne d'arrivée que le coéquipier de Mathieu van der Poel a été rattrapé, ouvrant la voie à un sprint massif. Initialement bien placé, le train d'Arnaud Démare a été pris de vitesse par les Quick-Step Alpha Vinyl de Mark Cavendish dans le dernier virage. Le porteur du maillot cyclamen a alors lancé de loin son sprint, à 250 mètres de la ligne d'arrivée. Au coude-à-coude avec Fernando Gaviria, le Français a plafonné alors qu'Alberto Dainese, profitant de l'aspiration, a pris l'ascendant dans les derniers mètres. L'Italien de la formation DSM s'impose avec moins d'une roue d'avance sur Fernando Gaviria quand Simone Consonni complète le podium devant Arnaud Démare, toujours solide leader du classement par points. Juan Pedro Lopez, jamais inquiété durant cette étape, conserve sans difficulté son maillot rose de leader du classement général.

CYCLISME / GIRO 2022
11eme étape - Santarcangelo di Romagna-Reggio Emilia (203km) - Mercredi 18 mai 2022
1- Alberto Dainese (ITA/DSM) en 4h19'04''
2- Fernando Gaviria (COL/UAE Team Emirates) mt
3- Simone Consonni (ITA/Cofidis) mt
4- Arnaud Démare (FRA/Groupama-FDJ) mt
5- Caleb Ewan (AUS/Lotto-Soudal) mt
6- Mark Cavendish (GBR/Quick-Step Alpha Vinyl) mt
7- Edward Theuns (BEL/Trek-Segafredo) mt
8- Sacha Modolo (ITA/Bardiani-CSF- Faizanè) mt
9- Phil Bauhaus (ALL/Bahrain Victorious) mt
10- Lawrence Naesen (BEL/AG2R-Citroën) mt
...

Classement général après 11 étapes (sur 21)
1- Juan Pedro Lopez (ESP/Trek-Segafredo) en 46h43'12''
2- Richard Carapaz (EQU/Ineos Grenadiers) à 12''
3- João Almeida (POR/UAE Team Emirates) à 12''
4- Romain Bardet (FRA/DSM) à 14''
5- Jai Hindley (AUS/Bora-Hansgrohe) à 20''
6- Guillaume Martin (FRA/Cofidis) à 28''
7- Mikel Landa (ESP/Bahrain Victorious) à 29''
8- Domenico Pozzovivo (ITA/Intermarché-Wanty-Gobert Matériaux) à 54''
9- Emanuel Buchmann (ALL/Bora-Hansgrohe) à 1'09''
10- Pello Bilbao (ESP/Bahrain Victorious) à 1'22''
...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.