Tour d'Italie 2022 (E1) : Favori annoncé, van der Poel s'impose à Visegrad

Tour d'Italie 2022 (E1) : Favori annoncé, van der Poel s'impose à Visegrad©Panoramic, Media365

Mathieu WARNIER, Media365, publié le vendredi 06 mai 2022 à 17h24

La première étape du Tour d'Italie 2022 a vu Mathieu van der Poel se montrer le plus fort fans la monté finale vers Visegrad. Le Néerlandais devance Biniam Girmay et Pello Bilbao pour s'emparer du maillot rose de leader.



Mathieu van der Poel était attendu, il n'a pas déçu ! Alors que le final de la première étape du Giro 2022 à Visegrad avait tout pour lui plaire, le leader de l'équipe Alpecin-Fenix a su tirer son épingle du jeu dans le sprint final pour s'emparer du premier maillot rose de leader. Sur un parcours long de 195 kilomètres essentiellement plat, le scenario de cette première journée de course était entendu. Dès les premiers kilomètres, l'équipe Drone Hopper-Androni Giocattoli a envoyé Mattia Bais et Filippo Tagliani aux avant-postes. Toutefois, ce duo n'a pas reçu le soutien attendu pour former une grande échappée et s'est résigné à y aller seul. Le peloton est alors resté très calme et l'écart a atteint les dix minutes en un trentaine de kilomètres. Les équipes des candidats à la victoire dans cette étape, Alpecin-Fenix, Movistar, DSM ou encore Ineos Grenadiers, se sont alors mises au travail pour réduire l'écart sur un duo de tête volontaire mais condamné dès qu'il a pris la poudre d'escampette. L'équipe Intermarché-Wanty-Gobert Matériaux a ensuite missionné Rein Taaramäe pour se joindre à l'effort collectif.

Bais et Tagliani, forçats du bitume

A 116 kilomètres du but, Giacomo Nizzolo s'est montré plus véloce qu'Arnaud Démare pour prendre des points au classement du maillot cyclamen, remporté en 2020 par le sprinteur français de l'équipe Groupama-FDJ. L'écart est allé en décroissant pour passer sous les deux minutes à 50 kilomètres de l'arrivée. La donne a changé peu après avec Bora-Hansgrohe et Lotto-Soudal qui ont haussé nettement l'allure du peloton pour revenir aussi sec à 20 secondes des échappés. Le peloton a alors joué au chat et à la souris avec Mattia Bais et Filippo Tagliani qui, malgré tous leurs efforts, ont été absorbés à quatorze kilomètres de la ligne d'arrivée. Plus l'explication finale s'est rapprochée, plus la nervosité du peloton s'est faite jour et une chute a mis à terre notamment Harm Vanhoucke juste avant le pied de la montée finale vers Visegrad. Si Alpecin-Fenix et Lotto-Soudal ont pris les commandes du peloton, c'est la formation AG2R-Citroën qui a allumé la première mèche avec un démarrage franc de Lawrence Naesen mais le Belge a vite été rattrapé et déposé par un volontaire Lennard Kämna.


Van der Poel a attendu son heure pour frapper

L'Allemand de la formation Bora-Hansgrohe a toutefois plafonné assez vite et n'a pas pu résister au tempo du peloton, étant rattrapé à 1500 mètres du but. Après avoir vu l'équipe Intermarché-Wanty-Gobert Matériaux affirmer ses ambitions pour Biniam Girmay, c'est Davide Formolo qui a fait la jonction avec Lennard Kämna. Alors que des coureurs comme Arnaud Démare et Fernando Gaviria ont été distancés dans la pente, Caleb Ewan a su tenir bon quasiment jusqu'au bout. Mais, alors que Wilco Kelderman a lancé le sprint de loin, « Pocket Rocket » a perdu le contrôle de son vélo après un contact involontaire avec Biniam Girmay. L'Erythréen semblait bien placé pour l'emporter mais c'était sans compter sur Mathieu van der Poel. Esseulé dans le final de cette étape, le Néerlandais a mis les watts pour aller chercher la victoire avec une longueur d'avance sur Biniam Girmay alors que Pello Bilbao complète le podium. Pour son premier jour de course sur le Giro, Mathieu van der Poel s'empare du maillot rose de leader après avoir porté le maillot jaune sur le Tour l'an passé. Une tunique qu'il devra défendre bec et ongles ce samedi lors du contre-la-montre de 9,2km tracé dans les rues de Budapest.

CYCLISME / GIRO 2022
1ere étape - Budapest-Visegrad (195km) - Vendredi 6 mai 2022
1- Mathieu van der Poel (PBS/Alpecin-Fenix) en 4h35'28''
2- Biniam Girmay (ERY/Intermarché-Wanty-Gobert Matériaux) mt
3- Pello Bilbao (ESP/Bahrain Victorious) mt
4- Magnus Cort Nielsen (DAN/EF Education-EasyPost) mt
5- Wilco Kelderman (PBS/Bora-Hansgrohe) mt
6- Richard Carapaz (EQU/Ineos Grenadiers) mt
7- Bauke Mollema (PBS/Trek-Segafredo) mt
8- Diego Ulissi (ITA/UAE Team Emirates) mt
9- Andrea Vendrame (ITA/AG2R-Citroën) à 4''
10- Mattias Jensen (DAN/Trek-Segafredo) à 4''
...
22- Romain Bardet (FRA/DSM) à 4''
...

Classement général après 1 étape (sur 21)
1- Mathieu van der Poel (PBS/Alpecin-Fenix) en 4h35'18''
2- Biniam Girmay (ERY/Intermarché-Wanty-Gobert Matériaux) à 4''
3- Pello Bilbao (ESP/Bahrain Victorious) à 6''
4- Magnus Cort Nielsen (DAN/EF Education-EasyPost) à 10''
5- Wilco Kelderman (PBS/Bora-Hansgrohe) à 10''
6- Richard Carapaz (EQU/Ineos Grenadiers) à 10''
7- Bauke Mollema (PBS/Trek-Segafredo) à 10''
8- Diego Ulissi (ITA/UAE Team Emirates) à 10''
9- Andrea Vendrame (ITA/AG2R-Citroën) à 14''
10- Matias Jensen (DAN/Trek-Segafredo) à 14''
...
22- Romain Bardet (FRA/DSM) à 14''
...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.