Tour d'Italie 2022 : Bardet n'avait "plus rien" en lui après son abandon

Tour d'Italie 2022 : Bardet n'avait "plus rien" en lui après son abandon©Panoramic, Media365

Clément Pédron, Media365 : publié le samedi 21 mai 2022 à 15h56

Contraint à l'abandon vendredi lors de la 13eme étape du Giro alors qu'il était quatrième au général, Romain Bardet (DSM) se remet tranquillement de ses douleurs. Il l'assure, il n'avait pas la force de continuer.



L'image a été terrible. Terrible pour lui, son staff, ses coéquipiers et l'ensemble de ses fans. Depuis deux semaines et le début du Giro 2022, Romain Bardet affichait une grande forme sur le vélo comme en témoigne sa quatrième place virtuelle au général au soir de la 12eme journée de course (14 secondes de retard sur le leader). La 13eme étape se profile, entre San Remo et Cuneo. Rien de particulier à signaler au départ, cinq courageux ont décidé d'animer la course. Moins d'une heure après le départ, Radio Corsa annonce l'abandon du Français au trente-cinquième kilomètre. Si personne n'ose y croire sur l'instant, les images du coureur de la DSM, blanc, éreinté (déjà) par les efforts, dans la voiture de son directeur sportif, confirment la triste nouvelle. Malade la veille durant l'étape, l'ancien sociétaire d'AG2R La Mondiale, a serré les dents en espérant se reposer le soir pour être en forme le lendemain. Il n'en fût rien.

"Déçu de quitter la course comme ça"

Quelques heures après son retrait et après avoir récupéré des forces, il réapparaissait sur le site de sa formation : "Je suis vraiment déçu de quitter la course comme ça, nous avions tous travaillé très dur et investi beaucoup pour être dans la meilleure forme possible. Je me suis senti vraiment malade hier (jeudi) pendant l'étape et ça ne s'est pas amélioré. Nous avons tout essayé pour continuer mais aujourd'hui (vendredi), je n'avais plus rien en moi pour passer la journée. C'est vraiment décevant, mais nous avons une excellente équipe sur ce Giro et je suis convaincu que mes coéquipiers poursuivrons la course avec un bon esprit et, espérons-le, obtiendront d'autres bons résultats. Je leur souhaite tout ce qu'il y a de mieux", relatait l'Auvergnat. Évidemment, cet abandon est un coup dur pour le natif de Brioude qui semblait avoir les jambes et le panache pour aller chercher le maillot rose à Vérone. 7eme du classement pour son premier Giro l'an dernier, Romain Bardet aura logiquement à cœur de briller sur la Grande Boucle cet été où il fera son grand retour.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.