Tour d'Italie 2020 : La montagne bien présente pendant trois semaines

Tour d'Italie 2020 : La montagne bien présente pendant trois semaines©Panoramic, Media365
A lire aussi

Mathieu WARNIER, publié le jeudi 24 octobre 2019 à 18h19

Le tracé du Tour d'Italie a été dévoilé ce jeudi à Milan et, depuis Budapest, met l'accent sur la montagne.



Après un Tour de France où la montagne sera le fil rouge, le Tour d'Italie va miser sur ses fondamentaux. Les organisateurs du Giro ont, en effet, levé le voile sur le parcours de l'édition 2020 du premier Grand Tour de la saison qui, lui-aussi, proposera de la montagne dans une proportion revue à la baisse par rapport aux dernières éditions (40 000m de dénivelé positif annoncé, soit nettement moins que les Tours de France 2019 et 2020). Une 103eme édition dont le départ changera nettement des habitudes puisque c'est la capitale de la Hongrie, Budapest, qui l'accueillera avec un contre-la-montre individuel de 8,6km avec un final en montée (1500m à 4%). Les deux jours suivants, toujours sur le territoire hongrois d'abord vers Györ puis Nagykanisza via les rives du Lac Balaton, seront un terrain de jeu idéal pour les sprinteurs avant le retour en Italie et, plus précisément, en Sicile. Après une étape vallonnée entre Monreale et Agrigento, dont le final sera en montée le peloton se frottera au premier gros morceau de cette édition 2020 : l'Etna par sa face nord. Une montée de 18km à 6% de moyenne qui mènera les coureurs vers Piano Provenzana avec l'avant-dernier kilomètre au-delà des 10%, un hommage rendu à Michele Scarponi.

Une remontée le long de l'Adriatique

Les difficultés siciliennes ne seront pas terminées au sommet de l'Etna puisqu'avant de quitter l'île, le Portella Mandrazzi sera le moment fort de la 6eme étape, qui arrivera à Villafranca Tirrena, avant de rejoindre la Calabre pour une deuxième arrivée en descente à Camigliatello Silano après la montée du Valico di Montescuro. La première journée de repos viendra après deux étapes moins pentues, avec une arrivée à Brindisi à l'issue d'une traversée des Pouilles qui est déjà promise à un sprinteur puis une étape en bord de mer vers Vieste, au final qui pourrait permettre à un baroudeur de tenter un coup. Dès lors, le peloton va mettre le cap au nord pour remonter la « Botte » le long de la Mer Adriatique. Au terme d'une étape vallonnée vers Tortoreto Lido puis du plat pour rallier Rimini, la boucle autour de Cesenatico au programme de la 12eme étape sera un tout autre défi sur les terres du « Pirate » Marco Pantani. Reprenant l'essentiel du parcours des « Nove Colle », cette étape sera hérissée de huit difficultés qui mettront les organismes à rude épreuve. La 13eme étape entre Cervia et Monselice sera l'occasion pour les cadors du peloton de se reposer avant le deuxième contre-la-montre au programme. Dans les vignobles du Prosecco, c'est sur 33,7km que les spécialistes de l'effort solitaire auront l'occasion de s'expliquer sur un parcours exigeant tracé entre Conegliano et Valdobbiadene... à la veille de la quatrième arrivée au sommet à Piancavallo, une montée irrégulière de 13,8km à 8% de moyenne. Cette étape difficile, qui partira de Rivolto où les Frecce Tricolori (l'équivalent italien de la Patrouille de France) sont basés, mettra un terme au deuxième tiers de l'épreuve, avec la deuxième journée de repos à Udine le 25 mai.


Une dernière semaine terrible avant le contre-la-montre final

L'arrivée à Piancavallo donnera le ton d'une dernière semaine où la montagne sera le pain quasiment quotidien des coureurs rescapés des deux premières semaines de course. Le final de la 16eme étape, avec un circuit difficile autour de San Daniele del Friuli avec le Monte di Ragogna monté à trois reprises, promet d'être intense avant de mettre le cap vers le Trentin. Via la Forcella Valbona, le Monte Bondone et le Passo Durone, le peloton rejoindra Madonna di Campiglio avec une arrivée au sommet d'une ascension régulière de 13,3km à 5,6% de moyenne. Un avant-goût d'un des deux gros morceaux de cette dernière semaine. C'est, en effet, un géant qui fera face aux coureurs lors de la 18eme étape : le mythique Stelvio. Une montée par son versant le plus difficile qui fera la différence parmi les favoris avant l'arrivée à Laghi di Cancano, montée inédite sur le Giro. Les organisateurs ont gardé la plus longue étape de cette édition pour la 19eme étape entre Morbegno et Asti. Heureusement, les 251km au programme seront intégralement plats, de quoi recharger les batteries avant l'explication finale... qui passera par la France ! Au départ d'Alba, le peloton entrera dans l'Hexagone par le Col Agnel avant de monter l'Izoard, qui n'est pas au programme du Tour de France en 2020, avant de retrouver l'Italie par le Col de Montgenèvre, qui préparera le terrain pour l'ultime montée vers Sestrières. Pour conclure ce 103eme Giro, c'est un contre-la-montre de 16,5km entre Cernusco sul Naviglio et Milan, dénué de toute difficulté, qui sacrera le successeur de Richard Carapaz. Une dernière semaine où le dénivelé sera important et qui pourrait donner un avant-goût du parcours de la course en ligne des Jeux Olympiques de Tokyo, et ses 5000m de dénivelé prévu. Un Tour d'Italie dont les têtes d'affiche seront Peter Sagan qui a officialisé sa présence dans le peloton en mai prochain, mais également Vincenzo Nibali.



CYCLISME / TOUR D'ITALIE 2020
1ere étape - Samedi 9 mai : Budapest-Budapest (8,6km CLM individuel)
2eme étape - Dimanche 10 mai : Budapesy-Györ (195km)
3eme étape - Lundi 11 mai : Szekesfehervar-Nagykanisza (204km)
4eme étape - Mardi 12 mai : Monreale-Agrigento (136km)
5eme étape - Mercredi 13 mai : Enna-Etna Piano Provenzana (150km)
6eme étape - Jeudi 14 mai : Catane-Villafranca Tirrena (138km)
7eme étape - Vendredi 15 mai : Mileto-Camigliatello Silano (223km)
8eme étape - Samedi 16 mai : Castrovillari-Brindisi (216km)
9eme étape - Dimanche 17 mai : Giovinazzo-Vieste (198km)
10eme étape - Mardi 19 mai : San Salvo-Tortoreto Lido (212km)
11eme étape - Mercredi 20 mai : Porto Sant'Elpidio-Rimini (181km)
12eme étape - Jeudi 21 mai : Cesenatico-Cesenatico (205km)
13eme étape - Vendredi 22 mai : Cervia-Monselice (190lm)
14eme étape - Samedi 23 mai : Conegliano-Valdobiaddene (33,7km CLM individuel)
15eme étape - Dimanche 24 mai : Base Aérienne Rivolto-Piancavallo (183km)
16eme étape - Mardi 26 mai : Udine-San Daniele del Friuli (228km)
17eme étape - Mercredi 27 mai : Bassano del Grappa-Madonna di Campiglio (202km)
18eme étape - Jeudi 28 mai : Pinzolo-Laghi di Cancano (209km)
19eme étape - Vendredi 29 mai : Morbegno-Asti (251km)
20eme étape - Samedi 30 mai : Alba-Sestrières (200km)
21eme étape - Dimanche 31 mai : Cernusco sul Naviglio- Milan (16,5km CLM individuel)

Vos réactions doivent respecter nos CGU.