Jumbo-Visma : Zeeman annonce qu'une équipe rajeunie disputera le Giro en 2024

Jumbo-Visma : Zeeman annonce qu'une équipe rajeunie disputera le Giro en 2024©Panoramic, Media365

Mathieu Warnier, Media365, publié le samedi 11 novembre 2023 à 11h25

A l'occasion d'un entretien accordé à un podcast, le directeur sportif de l'équipe Jumbo-Visma Merijn Zeeman a confié avoir l'intention d'aligner une équipe composée de jeunes coureurs sur le prochain Giro.



L'équipe Jumbo-Visma ne compte pas se reposer sur ses lauriers. Alors que les rumeurs de fusion avec la formation Soudal-Quick Step ont fait beaucoup parler, l'équipe néerlandaise sort d'une saison pas loin d'être parfaite. Primoz Roglic, Jonas Vingegaard et Sepp Kuss se sont partagé les trois Grands Tours avec ces trois coureurs qui ont monopolisé le podium lors de la Vuelta. Toutefois, selon les dires de Merijn Zeeman dans le podcast néerlandophone « Met Open Vizier », la donne ne sera pas la même en 2024, notamment en ce qui concerne le Tour d'Italie. « Cette année, nous avons partagé nos objectifs entre Primoz Roglic et Jonas Vingegaard, a-t-il rappelé. A l'heure actuelle, nous prévoyons d'envoyer nos plus jeunes talents sur le Giro afin de leur permettre de gagner de l'expérience. » Un choix qui permettra à des coureurs tels Per Strand Hagenes, Matteo Jorgenson ou Ben Tulett de progresser alors que Wout Van Aert pourrait également faire le déplacement en Italie afin de préparer Paris 2024. Si l'équipe Jumbo-Visma se présente à Turin avec un effectif remanié, les ambitions seront bien différentes.

Zeeman : « On doit s'assurer qu'il y aura de la concurrence »

« On pourrait dire qu'un Top 10 serait un bon résultat mais nous n'allons certainement pas gagner avec ces coureurs, a-t-il concédé. Ce n'est pas réaliste. » A l'occasion de cet entretien, Merijn Zeeman a également confié que le départ de Primoz Roglic impliquait moins de dilemmes pour les dirigeants de l'équipe Jumbo-Visma, même s'il sera impossible de le remplacer. « Il y a moins de conversations, des discussions et des choix compliqués à faire pour l'encadrement, a-t-il déclaré. D'un autre côté, il était tellement exigeant que ça a emmené l'équipe à un tout autre niveau. » 2024 devra être l'année de la confirmation pour la formation néerlandaise, ce qui rend Merijn Zeeman plutôt nerveux. « Plus une saison est réussie, plus je suis incertain concernant la suivante. Il y a beaucoup d'exemples concernant des équipes qui ont atteint un pic avant de ne faire que redescendre ensuite. Je veux éviter que cela nous arrive. » Pour cela, la solution passera par une concurrence interne encore plus importante. « On doit s'assurer qu'il y aura de la concurrence venant d'en-dessous, d'une telle manière que Jonas Vingegaard puisse perdre sa place s'il n'est pas assez performant, affirme le directeur sportif. Si tout était trop facile, on se ferait avoir à un moment ou à un autre. » Le message est passé.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.