Groupama-FDJ : " Plus d'autre option ", déplore Madiot sur le forfait de Pinot

Groupama-FDJ : " Plus d'autre option ", déplore Madiot sur le forfait de Pinot©Media365

Guillaume Issner, Media365, publié le samedi 24 avril 2021 à 15h45

Le manager général de Groupama-FDJ, Marc Madiot, est revenu sur le forfait de Thibaut Pinot pour le prochain Tour d'Italie (8-30 mai).



La nouvelle est tombée ce samedi matin par l'intermédiaire d'un communiqué de la formation Groupama-FDJ. Thibaut Pinot renonce à la 104eme édition du Tour d'Italie (8-30 mai). Gêné par des douleurs au dos depuis sa chute lors de la première étape du Tour de France 2020, le Franc-Comtois n'est pas en pleine possession de ses moyens. Il l'a constaté par lui-même sur le Tour des Alpes qui s'est tenu cette semaine. Lors de cette épreuve, le trentenaire qui a pris la 60eme place au classement général a pensé à abandonner face à l'intensification des douleurs mais il a tenu à aller au bout de l'épreuve. Quelques heures après l'officialisation de son forfait pour le Giro, Marc Madiot s'est exprimé sur les raisons qui ont poussé l'intéressé et l'équipe à prendre cette décision. « Il y a des moments où tu te retrouves dans des situations dans lesquelles tu n'as pas trop le choix. Il n'y avait plus d'autre option », a révélé le manager général de Groupama-FDJ pour Cyclism'Actu.

Trop tôt pour penser au Tour de France

A l'entrainement, les progrès du vainqueur de six étapes en Grand Tour étaient visibles, mais voilà. C'est une autre histoire en compétition et Marc Madiot sait comment expliquer cela. « Quand tu fais des efforts à l'entraînement, les intensités sont très élevées, mais tu es dans le confort de l'entraînement. En compétition, tu es dans les contraintes de la course, tu es dans un environnement plus hostile. C'est donc logique de ne pas avoir les mêmes perceptions », a-t-il ajouté. Forcément, il est légitime de se demander si le meilleur jeune du Tour de France 2014 sera au départ de la 108eme édition, le 26 juin prochain. Pour Marc Madiot, il est encore trop tôt pour penser à cet été. « On va d'abord refaire des tests, et ensuite on se projettera si on peut se projeter. Il n'est donc pas question de Tour de France, de Boucles de la Mayenne, de Tour de Suisse ou autre. On en est au diagnostic pour le moment », a-t-il bouclé. Thibaut Pinot n'en a pas encore fini avec son dos meurtri...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.