Giro : Une quatrième victoire d'étape dédiée au collectif par Arnaud Démare

Giro : Une quatrième victoire d'étape dédiée au collectif par Arnaud Démare©Panoramic, Media365

Mathieu WARNIER, publié le mercredi 14 octobre 2020 à 19h30

A la suite de sa quatrième victoire d'étape sur les routes du Giro, ce mercredi à Rimini, Arnaud Démare a salué la performance de ses coéquipiers, qui lui ont permis de s'imposer au sprint.

Arnaud Démare marche sur l'eau. Le champion de France est le sprinteur en forme à l'occasion du Giro 2020 avec, en plus du maillot cyclamen de leader du classement par points, pas moins de quatre victoires d'étape au sprint. Ce mercredi, en bord de mer à Rimini, le coureur de la formation Groupama-FDJ a une nouvelle fois dominé nettement la concurrence pour renforcer sa position, affaiblie ce mardi par le show Peter Sagan. « Les jeunes ont fait un grand boulot, ils ont appuyé fort, on était un peu débordés à l'entrée du village, on est montés petit à petit, virage après virage, a résumé le sprinteur tricolore au micro de La Chaîne L'Equipe à l'issue de l'étape. Ignatas Konovalovas a fait un travail exceptionnel, Jacopo Guarnieri a attendu les 400 derniers mètres et quand je démarre, j'avais peur que ça retombe mais au final je tiens. »


Démare : « Chapeau à toute l'équipe »

Bénéficiant d'un train de grande qualité, notamment Miles Scotson puis Jacopo Guarnieri dans le dernier kilomètre, Arnaud Démare a su répondre au défi lancé par Fernando Gaviria dans l'emballage final puis maintenir Peter Sagan derrière lui. Des résultats qu'il veut absolument partager avec ses coéquipiers. « C'est extra, on était venus pour des victoires d'étape, quatre je ne pensais pas, chapeau à toute l'équipe, à mes équipiers qui croient en moi à fond, le travail paye et on récolte les fruits », a ajouté le vice-champion d'Europe, qui ne compte pas s'arrêter en si bon chemin alors que plusieurs sprints massifs pourraient avoir lieu dans cette deuxième semaine de course sur les routes du Tour d'Italie. Des victoires qui pourraient permettre, si la traversée de la montagne en fin d'épreuve se passe bien, de ramener à Milan le maillot cyclamen, qui n'était pas initialement un objectif pour Arnaud Démare.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.