Giro : Sorti de l'hôpital, Wackermann ne se souvient de rien

Giro : Sorti de l'hôpital, Wackermann ne se souvient de rien©Media365
A lire aussi

Marie Mahé : publié le jeudi 08 octobre 2020 à 15h40

Ce mercredi, Luca Wackermann est sorti de l'hôpital. Le coureur italien avait chuté sur le Giro, à cause d'un hélicoptère, mais il ne se souvient de rien.



Luca Wackermann va visiblement mieux puisqu'il est sorti de l'hôpital, ce mercredi. C'est son équipe Vini Zabu-Brado-KTM qui l'a annoncé, via son compte Twitter officiel. Présent sur le Tour d'Italie, le coureur italien, à seulement quelques kilomètres de l'arrivée de la 4eme étape ce mardi, avait alors été percuté par des barrières Vauban, qui s'étaient envolées et avaient ensuite été projetées sur la route à cause d'un hélicoptère d'une télévision locale, qui volait apparemment trop bas. Wackermann n'avait pas été le seul à chuter puisque son coéquipier néerlandais Etienne van Empel avait lui aussi fini à terre, sans grand dommage toutefois puisque ce dernier a bel et bien pu poursuivre le Giro, malgré des blessures aux doigts. Pour l'Italien, c'était donc plus grave, puisqu'il avait été transporté en ambulance jusqu'à l'hôpital le plus proche, à savoir à Messine.

Les médecins ont craint une fracture des vertèbres...

Le natif de Rho s'en est tiré avec une commotion cérébrale ainsi que des fractures au niveau de son visage. Dans un premier temps, les médecins, qui se sont occupés de lui, ont même craint une fracture des vertèbres au niveau du bas de son dos. « Il ne se souvient pas de l'accident mais heureusement, il est encore en vie », a confié Luca Scinto, son directeur sportif, dans des propos rapportés par le site internet belge Le Soir. En attendant, cet incident pourrait ne pas rester sans conséquence. Ce serait visiblement l'objectif du CPA, à savoir le syndicat des cyclistes, qui aurait, depuis, appelé l'Union cycliste internationale (UCI) à enquêter « parce que nous ne pouvons pas tolérer de tels accidents ». De son côté, Luca Wackermann doit regagner son domicile, dès ce jeudi.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.