Giro : Sorti de l'hôpital, Miguel Angel Lopez ne souffre pas de fractures

Giro : Sorti de l'hôpital, Miguel Angel Lopez ne souffre pas de fractures©Panoramic, Media365
A lire aussi

Mathieu WARNIER, publié le dimanche 04 octobre 2020 à 09h20

Transporté à l'hôpital à la suite de sa lourde chute lors de la 1ere étape du Giro, Miguel Angel Lopez a passé des examens qui n'ont pas révélé de fractures.

Les premières étapes de Grands Tours n'ont décidément pas réussi à Miguel Angel Lopez. Victime d'une chute autour de Nice lors du Grand Départ du Tour de France le 29 août dernier, « Superman » a vécu une nouvelle mésaventure dans les rues de Palerme ce samedi lors de la 1ere étape du Giro, un contre-la-montre remporté par le champion du monde de la discipline Filippo Ganna. En raison d'un trou dans la chaussée, le Colombien a perdu le contrôle de sa monture pour ensuite aller à terre après être entré en contact avec les barrières. Le coureur de l'équipe Astana a immédiatement été transporté à l'hôpital pour y subir une batterie d'examens qui se sont révélés satisfaisants. « Les radios n'ont pas montré de fractures, il a souffert d'une blessure profonde très près de l'artère iliaque, pour laquelle il a été opéré et qui va nécessiter quelques semaines pour pleinement guérir », a déclaré le médecin de la formation kazakhe Serge Niamke dans un communiqué.


Lopez a pu rejoindre son équipe

Quelques heures après cette chute, Miguel Angel Lopez a pu être libéré de l'hôpital pour retrouver ses coéquipiers. « Miguel Angel n'a pas souffert d'autres blessures sérieuses dans cette chute. Il a pu quitter l'hôpital sur ses jambes et revenir à l'hôtel de l'équipe, a confirmé Serge Niamke. Nous allons voir comment il se sent demain (dimanche) concernant son retour à la maison. » Un retour que la formation kazakhe a confirmé au travers d'une vidéo publiée sur son compte officiel Twitter. Désormais seul leader de l'équipe Astana, Jakob Fuglsang s'est dit heureux d'apprendre que son coéquipier colombien a pu quitter l'hôpital par ses propres moyens. « Je suis convaincu qu'il reviendra plus fort », ajoute le Danois qui n'a pas caché sa déception après avoir perdu près de deux minutes sur ce premier contre-la-montre de l'édition 2020 du Tour d'Italie. Pour Miguel Angel Lopez, cet abandon pourrait signifier la fin de son aventure avec l'équipe Astana, démarrée en 2015, Alexandre Vinokourov n'ayant pas caché qu'il serait difficile de conserver « Superman » la saison prochaine.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.