Giro : Nibali touché aux côtes après une chute sur la 15eme étape

Giro : Nibali touché aux côtes après une chute sur la 15eme étape©Media365
A lire aussi

Mathieu WARNIER, Media365 : publié le dimanche 23 mai 2021 à 21h57

Allé à terre après avoir freiné pour éviter un vélo au sol en début de 15eme étape du Giro, VIncenzo Nibali se ressent des côtes, avec des examens prévus pour déterminer les blessures dont souffre le « Requin de Messine ».



Vincenzo Nibali sera-t-il au départ de l'étape des Dolomites ce lundi ? Le coureur italien a été une victime collatérale de la chute massive qui a marqué le début de la 15eme étape du Giro ce dimanche. En effet, par l'intermédiaire d'un communiqué, l'équipe Trek-Segafredo a confirmé que le « Requin de Messine » est allé à terre à ce moment de la course. « Même si aucun de nos coureurs n'a été directement impliqué dans la chute massive du début d'étape, Vincenzo Nibali a été malheureusement victime d'une chute à l'arrêt après avoir freiné pour éviter un vélo resté au sol, annonce la formation américaine. Après s'être relevé seul, il a commencé à ressentir de la douleur dans la partie droite de son thorax. Son état de santé sera évalué dans les heures à venir. Il n'est pas exclu de passer des examens pour évaluer une éventuelle contusion au niveau des côtes. »

Guercilena attend d'en savoir plus

Interrogé par Tuttobiciweb, le manager de l'équipe Trek-Segafredo a confirmé que la situation du coureur italien « s'est aggravée après l'arrivée en raison de la pluie et du froid » dans lequel la 15eme étape du Giro s'est conclue. « Vincenzo Nibali est arrivé au bus avec de la douleur et il est évident qu'il souffrait, a confié le dirigeant de la formation américaine. Il est désormais entre les mains des médecins, qui évaluent sa blessure. » Actuellement 17eme du classement général du Tour d'Italie, le « Requin de Messine » compte quasiment un quart d'heure de retard sur Egan Bernal, solide leader de l'épreuve, l'essentiel de ce retard ayant été obtenu sur les terribles pentes du Monte Zoncolan, où l'Italien a cédé douze minutes au porteur du maillot rose. Si l'étendue des blessures se confirme, Vincenzo Nibali pourrait choisir de quitter un Giro pour lequel il a été très longtemps incertain.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.